https://www.comarch.fr/livres-blancs/lb-la-telesurveillance-des-patients/lb-la-telesurveillance-des-patients/?utm_source=TicSante&utm_medium=Habillage1&utm_content=LB-Telesurveillance&utm_campaign=HC-03-2022
https://ovh.to/b2q5sms
https://ovh.to/b2q5sms

Politique

E-Parcours: 257 projets financés pour 142 millions d'euros engagés au total (ministère)

2096

PARIS (TICsanté) - Lancé en 2018, le programme e-Parcours comptabilise à date 257 projets de développement d'outils numériques de coordination de parcours de santé financés pour un montant total de 142 millions d'euros engagés, a appris TICsanté le 14 octobre auprès du ministère des solidarités et de la santé.

Le programme e-Parcours (2018-2022) est doté de 150 millions d'euros et a pris le relais des "Territoires de soins numériques" (TSN), rappelle-t-on.

Action n°14 de la feuille de route du numérique en santé présentée par l'ex-ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn le 25 avril 2019, ce programme doit permettre de financer le développement d'outils numériques de coordination de parcours de soins, mis en œuvre par les nouvelles organisations territoriales.

Ces organisations territoriales sont les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), les groupements de professionnels dans le cadre de l'expérimentation "article 51" et les dispositifs d'appui à la coordination (DAC). Les DAC regroupent les réseaux de santé, les méthodes d'action pour l'intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'autonomie (Maia), des plateformes territoriales d'appui (PTA) et des coordinations territoriales d'appui (CTA).

Les agences régionales de santé (ARS) sont invitées à identifier les projets territoriaux des professionnels de santé en vue d'une demande de financement auprès de la direction générale de l'offre de soins (DGOS), rappelle-t-on.

À date, 257 proje...

 
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://ids.host/
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Vers une nouvelle gouvernance du numérique en santé

PARIS (TICsanté) - La gouvernance du numérique en santé, telle que refondue par les pouvoirs publics en avril 2019, va encore évoluer avec l'objectif de la renforcer afin "d'adapter les structures organisationnelles", "obtenir des moyens", "changer la culture et la façon de recruter" et "coconstruire le numérique en santé", peut-on lire dans le bilan de la feuille de route sectorielle publié le 23 juin par la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS).
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Hela Ghariani et Raphaël Beaufret vont "assurer la transition" à la tête de la DNS

PARIS (TICsanté) - Hela Ghariani et Raphaël Beaufret, directeurs de projets à la délégation ministérielle en santé (DNS), vont "assurer la transition" à la tête de la délégation après le départ de Dominique Pon et Laura Létourneau, dans l'attente d'une redéfinition annoncée de la gouvernance du numérique en santé, ont-ils annoncé le 23 juin.
http://amc.ukr.fr/don/
http://www.canyon.fr/
http://www.canyon.fr/