https://www.comarch.fr/livres-blancs/lb-la-telesurveillance-des-patients/lb-la-telesurveillance-des-patients/?utm_source=TicSante&utm_medium=Habillage1&utm_content=LB-Telesurveillance&utm_campaign=HC-03-2022
https://ovh.to/b2q5sms
https://ovh.to/b2q5sms

Politique

Ce que prévoit le plan de renforcement de la sécurité informatique en santé

1757

PARIS (TICsanté) - Le ministère des solidarités et de la santé a présenté son plan de renforcement 2021 de la sécurité informatique en santé, dans un dossier de presse daté de mai et mis en ligne début juin sur le site de l'Agence du numérique en santé (ANS).

Ce plan est la déclinaison pour les établissements de santé de la stratégie nationale pour la cybersécurité, annoncée en février par Emmanuel Macron.

A l'échelle nationale, il s'appuie sur les déclinaisons de la feuille de route du numérique en santé et du volet numérique du Ségur, confiés à un "comité de pilotage ad-hoc" composé du cabinet du ministre de la santé, de la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS), du secrétariat général et du haut-fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) du ministère, de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et de l'ANS, "en lien avec l'ensemble de l'écosystème de la santé et l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information" (Anssi).

Emmanuel Macron avait annoncé en février que 350 millions d'euros, issus des 2 milliards d'euros du Ségur de la santé consacrés au numérique, seront dédiés à la sécurité informatique.

Un "observatoire national de maturité [de la sécurité des systèmes d'information] des établissements de santé" doit voir le jour. Il "s'appuiera principalement sur le référentiel Maturin-H" (maturité numérique des établissements hospitaliers), que la DGOS prévoit de publier "début 2022".

L'appui ...

 
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Léo Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://ids.host/
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Vers une nouvelle gouvernance du numérique en santé

PARIS (TICsanté) - La gouvernance du numérique en santé, telle que refondue par les pouvoirs publics en avril 2019, va encore évoluer avec l'objectif de la renforcer afin "d'adapter les structures organisationnelles", "obtenir des moyens", "changer la culture et la façon de recruter" et "coconstruire le numérique en santé", peut-on lire dans le bilan de la feuille de route sectorielle publié le 23 juin par la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS).
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Hela Ghariani et Raphaël Beaufret vont "assurer la transition" à la tête de la DNS

PARIS (TICsanté) - Hela Ghariani et Raphaël Beaufret, directeurs de projets à la délégation ministérielle en santé (DNS), vont "assurer la transition" à la tête de la délégation après le départ de Dominique Pon et Laura Létourneau, dans l'attente d'une redéfinition annoncée de la gouvernance du numérique en santé, ont-ils annoncé le 23 juin.
http://amc.ukr.fr/don/
http://www.canyon.fr/
http://www.canyon.fr/
https://ids.host/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site
http://amc.ukr.fr/don/

ÉVÉNEMENTS

  • SIDO 2022

    08/11/2022 au 09/11/2022

  • Digital Therapeutics France

    05/07/2022 au 05/07/2022