https://ovh.to/b2q5sms
https://ovh.to/b2q5sms

E-santé

La sérialisation inscrite dans les bonnes pratiques de dispensation dans les pharmacies (JO)

2149

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin février au Journal officiel inscrit la "lutte contre la falsification des médicaments", rendue possible grâce au dispositif de sérialisation, dans les bonnes pratiques de dispensation dans les pharmacies.

Introduit par la directive européenne 2011/62/UE sur les médicaments falsifiés, le dispositif de sérialisation oblige depuis le 9 février 2019 les industriels à doter certains produits de dispositifs de sécurité pour permettre la vérification de leur intégrité et de leur authenticité, rappelle-t-on. Depuis lors, les boîtes de médicaments comportent deux types de dispositifs de sécurité: un système antieffraction et un identifiant unique.

Une base de données européenne et des répertoires nationaux contenant les identifiants uniques doivent permettre aux acteurs de la chaîne pharmaceutique de se connecter via leurs logiciels habituels pour vérifier l'authenticité des informations inscrites sur le produit, et désactiver le numéro de série. Chaque boîte doit ainsi être scannée avant sa dispensation aux patients.

C'est au pharmacien de vérifier chaque boîte et de décommissionner ou désactiver l’identifiant en interrogeant la base de données européenne qui répertorie tous ces codes.

Selon l'arrêté publié le 27 février, cette étape fait désormais partie des bonnes pratiques de dispensation des médicaments: les pharmacies d'officine, mutualistes et de secours minières doivent donc vérif...

 
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com
Marion-Jeanne Lefebvre
https://ids.host/
http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Intérêt d'un programme complet de télémédecine dans la prise en charge de diabétiques de type 2 non contrôlés

Un programme complet de télémédecine, comprenant plusieurs volets (téléconsultations, outils d'aide à l'autocontrôle, nutrition, médicaments et prévention de la dépression) s'est montré plus efficace pour réduire le taux d'hémoglobine glyquée, qu'un suivi classique de télémédecine, dans un essai randomisé dont les résultats ont été rapportés dans JAMA Internal Medicine publié fin juillet.
http://www.computer-engineering.fr/
https://4axes.fr/

E-santé

Intérêt de la télé-expertise en dermatologie pour les généralistes dans la prise en charge ambulatoire

PARIS (TICsanté) - Une plateforme hospitalière de télé-expertise en dermatologie apparaît sûre et efficace pour prendre en charge les patients en ambulatoire en coordination avec les médecins généralistes malgré notamment un manque de compensation financière, selon l'expérience de l'hôpital Tenon à Paris (AP-HP).
http://www.canyon.fr/
http://www.canyon.fr/
https://ids.host/
https://4axes.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

ÉVÉNEMENTS

  • 2es rencontres de l'Apssis

    22/09/2022 au 22/09/2022

  • Catel Paris

    06/10/2022 au 06/10/2022

  • Pharma Healthtech 2022

    21/09/2022 au 21/09/2022

  • SIDO 2022

    08/11/2022 au 09/11/2022