https://www.comarch.fr/livres-blancs/lb-la-telesurveillance-des-patients/lb-la-telesurveillance-des-patients/?utm_source=TicSante&utm_medium=Habillage1&utm_content=LB-Telesurveillance&utm_campaign=HC-03-2022
https://ovh.to/b2q5sms
https://ovh.to/b2q5sms

Politique

Une expérimentation nationale de suivi à domicile des patients sous anticancéreux oraux autorisée

1767

PARIS (TICsanté) - Une expérimentation nationale d'organisation innovante pour le suivi à domicile des patients sous anticancéreux oraux, proposée par Unicancer et impliquant une trentaine d'établissements, est autorisée par un arrêté publié en décembre 2020 au Journal officiel.

Cette expérimentation innovante en santé dite "article 51" (de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018) est autorisée pour une durée de 33 mois à compter de l'inclusion du premier patient. Elle est innovante sur l'organisation et le financement.

Ce projet accompagne l'essor des traitements anticancéreux par voie orale (chimiothérapie, hormonothérapie et thérapies ciblées). Ces médicaments per os sont pris par les patients seuls à leur domicile sans équipe soignante pour les épauler. Se pose la question de la gestion des effets indésirables de ces thérapies orales. Des dysfonctionnements peuvent survenir et avoir un impact sur l'efficacité de ces chimiothérapies.

Le projet d'expérimentation est déposé par Unicancer en représentation de 34 établissements.

L'expérimentation proposée porte sur la mise en place pour les patients traités par anticancéreux oraux d'un circuit pluriprofessionnel ville-hôpital, appuyé par des échanges hebdomadaires avec le patient par l'appel d'une infirmière et/ou utilistation d'outils numériques. Le parcours est centré sur la primo-délivrance des médicaments, la surveillance de l'observance et le suivi des effets indésirables à domicile, ...

 
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Sylvie Lapostolle
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://www.docaposte.com/docs/sante-data-ia?utm_source=TIC-SANTE&utm_medium=Display&utm_campaign=Data-IA
https://ids.host/
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Vers une nouvelle gouvernance du numérique en santé

PARIS (TICsanté) - La gouvernance du numérique en santé, telle que refondue par les pouvoirs publics en avril 2019, va encore évoluer avec l'objectif de la renforcer afin "d'adapter les structures organisationnelles", "obtenir des moyens", "changer la culture et la façon de recruter" et "coconstruire le numérique en santé", peut-on lire dans le bilan de la feuille de route sectorielle publié le 23 juin par la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS).
http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Hela Ghariani et Raphaël Beaufret vont "assurer la transition" à la tête de la DNS

PARIS (TICsanté) - Hela Ghariani et Raphaël Beaufret, directeurs de projets à la délégation ministérielle en santé (DNS), vont "assurer la transition" à la tête de la délégation après le départ de Dominique Pon et Laura Létourneau, dans l'attente d'une redéfinition annoncée de la gouvernance du numérique en santé, ont-ils annoncé le 23 juin.
http://amc.ukr.fr/don/
http://www.canyon.fr/
http://www.canyon.fr/
https://ids.host/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site
http://amc.ukr.fr/don/

ÉVÉNEMENTS

  • SIDO 2022

    08/11/2022 au 09/11/2022

  • Digital Therapeutics France

    05/07/2022 au 05/07/2022