https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Lancement de Carenity, un réseau social ciblé sur les maladies chroniques

0 372

PARIS, 16 juin 2011 (TICsanté) – Le fondateur du site internet carenity.com, Michael Chekroun, a présenté le fonctionnement de ce nouveau réseau social consacré aux pathologies chroniques, à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 15 juin à Paris.

Le site internet carenity.com, mis en ligne au mois d’avril 2011, est décrit par son fondateur comme "le premier réseau social en France dédié aux personnes concernées par une pathologie chronique".

L’inscription à Carenity s’effectue en fonction de la pathologie principale du patient. La liste des maladies chroniques comprend déjà douze références et sera progressivement complétée. Ainsi, des "communautés" spécifiques à l’insuffisance rénale ou la polyarthrite rhumatoïde seront créées "dans quelques semaines", indique-t-il.

Les membres inscrits peuvent constituer un réseau de contacts au sein de leur "communauté" et échanger des informations par le biais de forums thématiques ou d’une messagerie privée. Ponctuellement, ces utilisateurs seront sollicités pour participer à des enquêtes ou répondre à des sondages en lien avec leur maladie.

Chaque patient peut aussi compléter et mettre à jour son "profil santé", qui comprend cinq indicateurs généraux et plusieurs critères propres à la pathologie principale. Les utilisateurs ont aussi "la possibilité d’ajouter des indicateurs de suivi en lien avec une pathologie secondaire", souligne-t-il. Ces renseignements sont automatiquement restitués sous la forme d’un "tableau de bord" graphique, imprimable et destiné au médecin traitant.

Un outil complémentaire permet de spécifier les traitements prescrits, ainsi que l’observance, "les effets bénéfiques ou indésirables perçus (...) ou encore le reste à charge". De plus, un service de rappel de rendez-vous par email ou SMS peut être activé.

Par ailleurs, "le recrutement de personnes de formation mĂ©dicale" est en cours afin d’alimenter rĂ©gulièrement le site internet en contenus Ă©crits et filmĂ©s et de modĂ©rer les discussions entre membres inscrits. Cette Ă©quipe sera encadrĂ©e par un comitĂ© scientifique et Ă©thique dont la composition est consultable dans la rubrique "qui sommes nous ?".

Carenity est édité par la société Else Care, fondée à Paris le 28 janvier 2011 par son unique actionnaire, Michael Chekroun. Avant une éventuelle ouverture de capital, deux sources de revenus sont envisagées pour rentabiliser cet "investissement sur fonds propres".

D’une part, "la vente d’études statistiques et marketing sur mesure", basées sur l’agrégation de données anonymisées en rapport avec une pathologie, pourrait intéresser l’industrie pharmaceutique ou les compagnies d’assurance. "Un panel représentatif pour un industriel comporte entre 500 et 1.000 membres", précise-t-il.

D’autre part, des "espaces de communication" seront proposés aux acteurs de santé publics et privés pour leur permettre de "faire passer des messages de prévention ou d’éducation thérapeutique".

Enfin, une version anglophone de Carenity devrait être disponible avant 2012 afin d’étendre le réseau social aux grands pays frontaliers (Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni), où "les noms de domaine et les marques sont déjà déposés". En outre, une "évolution vers une version pour mobile" est à l’étude./gb/ar

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

0 102

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 131

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE