https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

Politique

Roselyne Bachelot dévoile une partie du contenu du futur DMP

2 104

PARIS, 23 juillet 2010 (TICsanté) - La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a détaillé les premières fonctions de la version initiale du dossier médical personnel (DMP-1) et confirmé que ce service national sera inauguré avant la fin de l’année, à l’occasion d'un déplacement à Bordeaux, jeudi 22 juillet.

Le DMP-1 "sera d’abord une présentation du dossier médical sous forme de documents" et "permettra d’emblée une représentation du parcours de soins du patient, une gestion des droits d'accès, des services d'alerte en cas d'arrivée de nouveaux documents, le recueil de la volonté du patient en matière de don d'organes", a précisé Roselyne Bachelot lors d’un discours prononcé à l'Agence régionale de santé (ARS) d'Aquitaine.

La ministre de la Santé a maintenu son engagement de lancer le DMP-1 en décembre prochain "sur l'ensemble du territoire". Cet outil s’enrichira de nouveaux contenus au cours de l’année 2011, en particulier "les médicaments délivrés, les comptes rendus de radiologie, les résultats d'analyse de biologie, les comptes rendus hospitaliers, les actes importants réalisés en ambulatoire", a-t-elle ajouté.

D’autres fonctions seront expérimentées, dont certaines "en régions", comme la "correspondance sécurisée entre le patient et les professionnels de santé qu'il aura autorisés sur son DMP". Les patients pourraient aussi bénéficier de "rappels automatiques de vaccins, de dépistage, d'examen ou de prévention de complications et [de] services de promotion de l'autosurveillance, comme celle de leur glycémie pour les diabétiques", tandis que les hôpitaux devraient être mis en "capacité de prévenir les médecins traitants en cas d'entrée ou de sortie de l'hôpital de leurs patients", a-t-elle poursuivi.

La liste des projets envisagés contient également "le DMP de l'enfant, le suivi des malades diabétiques, la prise en charge coordonnée des cancers ou encore la prescription électronique", a-t-elle indiqué.

Un portail Internet "déployé progressivement en 2011" autorisera les patients à accéder à leurs DMP-1. La ministre de la Santé n’a toutefois pas évoqué les modalités d’identification et les contours des droits de consultation et de modification afférents à ce futur service en ligne.

Elle a, en revanche, annoncé que la nouvelle carte de professionnels de santé (CPS 3) sera distribuée à partir de janvier 2011. Son usage doit renforcer la sécurité des données de santé et du DMP-1, dont la création sera réservée aux professionnels certifiés. Une authentification par certificat d’établissement demeure néanmoins permise en milieu hospitalier, où la CPS est encore insuffisamment diffusée.

Par ailleurs, le pilotage du DMP-1 entraînera "au niveau de chaque région, une action concertée entre l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) et les ARS", donnant lieu à la signature de contrats "pour un montant de plus de 4 millions d'euros", a-t-elle souligné sans évoquer les termes et la nature de ces accords./gb/mh/vr

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://4axes.fr/?xtor=SEC-200

Politique

DMP: 3 millions de dossiers ouverts (Cnam)

PARIS, 18 décembre 2018 (TICsanté) - Le "chiffre symbolique" des 3 millions de dossiers médicaux partagés (DMP) ouverts a été atteint le 13 décembre, un peu plus d'un mois après le déploiement officiel du service, a indiqué la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) le 14 décembre dans un communiqué.

1 424

Politique

L'Asip santé planche sur une CPS "virtuelle"

PARIS, 13 décembre 2018 (TICsanté) - L'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) a lancé, "il y a deux mois", des expérimentations pour la mise en place d'une carte de professionnel de santé (CPS) "virtuelle", "accessible par smartphone pour s'adapter à des usages ponctuels et à des actions en mobilité", a expliqué à TICsanté Jean-François Parguet, directeur du pôle "urbanisation et services de confiance" de l'Asip santé.

0 475

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (2)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/rencontresfhp2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fhp2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020