Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://www.nehs-digital.com

E-santé

Motion Computing table sur la HAD

0 415

PARIS, 25 mai 2010 (TICsanté) – Le fabricant américain de tablettes ardoise Motion Computing a présenté son dernier modèle à destination des établissements de santé, la C5v, à l’occasion du salon HIT, la semaine dernière à Paris. La société s’intéresse désormais de très près au marché de l’hospitalisation à domicile (HAD).

La tablette C5v succède au modèle C5, commercialisé en France depuis juin 2007. Bâtie autour du processeur Intel vPro, elle affiche des performances accrues et intègre de nouvelles fonctions, comme la visioconférence à l’aide de deux caméras positionnées sur chaque face, l’identification par carte à puce grâce au lecteur situé au revers de l’écran ou par reconnaissance d’empreinte digitale grâce à un lecteur optionnel positionné sur la tranche. Le nouveau modèle bénéficie, en outre, d’une autonomie de 3 minutes sans batterie, qui autorise le changement à chaud (ou hot-plug).

La variété des éléments matériels et logiciels assemblables autorise environ 14.000 combinaisons possibles, assurent David Pronier, responsable régional Europe du Sud de Motion Computing et Olivier Louis, gérant de Yatoo, importateur exclusif de la marque en France, dans un entretien accordé à TICsanté. Bien qu’une fabrication sur mesure demeure possible, l’offre commerciale devrait être limitée à six produits, équitablement répartis sur l’entrée, le moyen et le haut de gamme, pour un prix unitaire compris entre 2.200 et 3.600 dollars (1.800 à 2.900 euros).

Outre ses diverses options, l’étanchéité, la résistance aux chocs et la connectivité de la série de tablettes C5 ont été adaptées à destination du marché hospitalier. Les tablettes de Motion Computing équipent actuellement plus de 150 établissements de santé français et sont à l’essai sur au moins 300 autres sites, assurent-ils. Les services de médecine, chirurgie, obstétrique et la pharmacie sont les spécialités les mieux pourvues. A l’inverse, ces matériels ne sont jamais installés aux urgences, bien que certains services mobiles d’urgences et de réanimation (Smur) aient manifesté leur intérêt pour ce type de dispositif.

Le secteur de la santé représente environ la moitié de l’activité de l’entreprise américaine en France, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 40% en 2009, affirment-t-ils sans en préciser le montant. Pour maintenir un tel rythme de croissance, hors variation du taux de change, le développement cyclique de nouveaux produits est indispensable. Plusieurs renouvellements de parcs sont en cours, facilités par la souplesse des financements en location ou crédit-bail.

La recherche de secteurs porteurs oriente cependant le fabricant vers les structures de HAD, où chaque lit doit être équipé d’une tablette, quand la proportion constatée à l’hôpital est dix fois moindre. Le groupe Spheria Val de France, a d’ailleurs passé commande de 200 tablettes en février 2010, pour son activité de HAD, principalement concentrée dans l’Eure-et-Loir et le Loiret. D’autres contrats sont ou seront bientôt signés et feront l’objet d’annonces au troisième trimestre 2010.

Le siège et les laboratoires de Motion Computing sont installés à Austin, Texas (Etats-Unis). Les tablettes sont fabriquées à Taipei (Taiwan) et importées dans 38 pays. Les bureaux français sont situés à Versailles (Yvelines), tandis que Yatoo est installé à Baillargues (Hérault)./gb/ar

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Plus de 300.000 e-prescriptions délivrées en 19 mois

PARIS (TICsanté) - Fin février, plus de 300.000 e-prescriptions avaient été délivrées par les médecins participant à l'expérimentation menée dans trois départements depuis juillet 2019, selon un document de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) présenté en mars et dont TICsanté a eu connaissance.

0 119

E-santé

Les bornes numériques du GH Paris Saint-Joseph permettent à une part importante des patients d'être "complètement autonomes"

PARIS (TICsanté) - Le groupe hospitalier (GH) Paris Saint-Joseph a mis en place des bornes numériques facilitant suffisamment le parcours des patients pour qu'une grande partie d'entre eux soient autonomes, ont soutenu Christophe Nicolaï, directeur des systèmes d'information (DSI) et Bernadette Dureau, DRH et directrice des projets de l'établissement.

0 261

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021