Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://www.nehs-digital.com

E-santé

L’Intel Health Guide sera expérimenté au CH de Moulins-Yzeure

0 453

PARIS, 21 mai 2010 (TICsanté) – Intel et Orange Healthcare ont annoncé un accord de partenariat à l’occasion du salon HIT, à Paris, dont la première application concernera le déploiement du dispositif de suivi médical à domicile Intel Health Guide au centre hospitalier (CH) de Moulin-Yzeure (Allier), pour les patients souffrant d’insuffisance respiratoire chronique.

L’Intel Health Guide est un ordinateur à écran tactile, équipé d’une caméra et auquel peuvent être reliés divers capteurs médicaux. Il permet au patient de relever lui-même ses constantes physiologiques, à son domicile, et d’obtenir des conseils de prévention liés à sa pathologie. Les données sont automatiquement transmises aux correspondants chargés de sa surveillance, qui peuvent au besoin contacter le patient par visioconférence.

L’annonce du partenariat intervient alors que le projet est en "phase initiale", précise Roland Le Meur, directeur de la division Santé d’Intel France, dans un entretien à TICsanté. Le calendrier de l’opération n’est pas encore connu, bien que les partenaires industriels prévoient de commencer le déploiement à l’automne 2010. De même, le nombre de dispositifs mis à disposition du CH pour suivre les patients n’est pas précisé. "L’objectif à terme est de prendre en charge la file active", indique-t-il.

Le but de cette expérimentation est de "mesurer les gains au regard des coûts", pour approcher les payeurs potentiels (assurance maladie, assureurs privés). L’évaluation respectera à cette fin les méthodes et les critères définis par le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies dans le rapport présenté par Robert Picard en avril 2009, qui prend en compte les aspects sanitaires, économiques, technologiques et réglementaires, ainsi que l’amélioration de la qualité ressentie par les professionnels de santé et les patients.

L’essai menĂ© en Auvergne permettra aussi d’estimer la "durĂ©e optimale d’utilisation du dispositif", ajoute France Lafisse, mĂ©decin en charge des projets de tĂ©lĂ©suivi Ă  Orange. Un suivi au long cours pourrait s’avĂ©rer nĂ©cessaire pour certains patients, quand d’autres auraient besoin d’une assistance limitĂ©e dans le temps, après une hospitalisation par exemple. "Faut-il laisser un fil Ă  la patte ? Si le patient a compris comment se prendre en charge, pourquoi lui laisser le dispositif ? D’autres, au contraire, ne comprendront jamais", souligne-t-elle. La volontĂ© du patient de conserver le dispositif Ă  son domicile influera Ă©galement sur les rĂ©sultats constatĂ©s.

Les deux prestataires espèrent tirer un premier bilan du test mené à Moulin-Yzeure "six à douze mois" après les premiers déploiements. "Dans ce genre d’expérience, il ne faut pas s’éterniser", insiste Roland Le Meur. Intel ne cache pas son intention d’étendre son dispositif à d’autres maladies chroniques, en Auvergne comme dans d’autres régions, voire sur le territoire national.

La firme américaine conduit un processus comparable d’expérimentation pré-industrielle en Ecosse depuis 2008, en collaboration avec le National Health Service. Une première phase réalisée sur une cohorte de 30 personnes atteintes d’insuffisance respiratoire, baptisée "petit pilote", a permis "d’observer l’appropriation de l’outil par les patients et les professionnels", résume-t-il. Depuis le deuxième semestre 2009, un "grand pilote" impliquant 400 patients vérifie la possibilité d’expansion du dispositif dans la région d’Edimbourg./gb/vr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Plus de 300.000 e-prescriptions délivrées en 19 mois

PARIS (TICsanté) - Fin février, plus de 300.000 e-prescriptions avaient été délivrées par les médecins participant à l'expérimentation menée dans trois départements depuis juillet 2019, selon un document de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) présenté en mars et dont TICsanté a eu connaissance.

0 116

E-santé

Les bornes numériques du GH Paris Saint-Joseph permettent à une part importante des patients d'être "complètement autonomes"

PARIS (TICsanté) - Le groupe hospitalier (GH) Paris Saint-Joseph a mis en place des bornes numériques facilitant suffisamment le parcours des patients pour qu'une grande partie d'entre eux soient autonomes, ont soutenu Christophe Nicolaï, directeur des systèmes d'information (DSI) et Bernadette Dureau, DRH et directrice des projets de l'établissement.

0 261

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021