https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

Politique

Un carnet de santé électronique pour responsabiliser le patient

4 129

PARIS, 28 avril 2010 (TICsanté) – Le carnet de santé électronique, développé par BioStick Technology, est en téléchargement gratuit sur Internet depuis le 14 avril. La société espère que son application encouragera l’autonomisation du patient et sera rentabilisée en deux ans par les services proposés aux entreprises.

Ce carnet de santé est rempli par le patient lui-même. Il peut y reporter des informations d’ordre médical: antécédents, pathologies, allergies, risques particuliers, opérations chirurgicales, vaccins. Il peut aussi indiquer les coordonnées des personnes à prévenir en cas de besoin, ainsi que les références de sa couverture sociale et de ses assurances complémentaires.

Des documents numérisés de nature médicale (ordonnances, bilans, comptes rendus, imagerie…) et administrative (pièces d’identité, attestations d’assurance…) peuvent être liés en pièces jointes à ce carnet de santé.

Le logiciel offre la possibilité de produire une fiche de synthèse de ces informations, le passeport santé, traductible en six langues étrangères: anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais et portugais.

Le passeport santé peut être enregistré sur tout support fixe ou mobile (ordinateur, téléphone, clé USB…) et communiqué par messagerie électronique. Sa consultation ne nécessite aucune identification, tandis que l’accès au carnet de santé électronique est protégé par un mot de passe, qui autorise la modification des données inscrites.

La responsabilité de l’utilisateur est clairement engagée. "Le citoyen est le seul dépositaire de sa santé. C’est lui qui gère ses propres données et qui décide de la confidentialité", résume Michel Hahn, directeur général de BioStick Technology. Ce mode opératoire met le patient "en situation de pouvoir communiquer son historique médical" et présenterait même une vertu thérapeutique puisque "la prise de conscience par l’individu est un facteur de rémission", affirme-t-il.

Le rythme des premiers téléchargements (plus de 200 en cinq jours) satisfait l’éditeur, qui envisage d’atteindre 100.000 sur la première année. L’entreprise assure être en contact avec 47 associations de santé, essentiellement dans le domaine des maladies rares, pour diffuser l’usage du carnet de santé électronique.

D’autres partenariats, plus lucratifs, pourraient contribuer au succès de l’application. "Nous sommes en négociation avec deux importants fabricants de vaccins européens pour développer une version allégée du carnet de santé", concentrée sur le carnet de vaccination, révèle Michel Hahn. Les discussions devraient "aboutir d’ici six mois", poursuit-il.

BioStick Technology propose également un carnet enrichi d’un "espace mémoire" aux entreprises qui souhaitent "véhiculer de l’information, par exemple des messages de prévention sur les accidents de la route, le travail ou la vie privé", explique-t-il. Une "double entrée" permettrait de diffuser des fichiers "de type .pdf" sans altération ni consultation des données personnelles. L’assureur Europ Assistance aurait déjà manifesté son intérêt pour cette prestation.

La concrétisation de ces accords commerciaux déterminera le délai du retour sur investissement. L’éditeur espère rentrer dans ses frais d’ici 18 à 24 mois, après deux ans de développement, pour distribuer enfin leurs dividendes à ses collaborateurs. "Tous les acteurs de ce projet sont bénévoles pour l’instant", ajoute-t-il./gb/ar

Pour télécharger le carnet de santé électronique:
www.carnet-sante.com

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

L'avant-projet de loi de santé définit la pratique de "télésoin"

PARIS (TICsanté) - L'avant-projet de loi "relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé", actuellement soumis à consultation, définit la pratique de "télésoin", qui met en relation un patient avec un pharmacien d'officine ou un professionnel de santé paramédical.

0 450

Politique

DMP: 3 millions de dossiers ouverts (Cnam)

PARIS, 18 décembre 2018 (TICsanté) - Le "chiffre symbolique" des 3 millions de dossiers médicaux partagés (DMP) ouverts a été atteint le 13 décembre, un peu plus d'un mois après le déploiement officiel du service, a indiqué la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) le 14 décembre dans un communiqué.

1 428

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (4)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://global.evolucare.com/fr/congres-srlf/?region=fra&utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=srlf2020

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020