Une opération de maintenance est prévue vendredi 3 décembre 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://www.nehs-digital.com

Politique

La dématérialisation des prescriptions doit monter en puissance sans renoncer aux bénéfices envisagés (Cour des comptes)

0 753

PARIS (TICsanté) - Les chantiers de dématérialisation des prescriptions doivent monter en puissance, mais sans renoncer aux bénéfices qu'elle laisse envisager en matière de qualité, de sécurité et de maîtrise des dépenses, estime la Cour des comptes dans son rapport annuel sur la sécurité sociale publié le 5 octobre.

La dématérialisation des prescriptions "connaît un développement encore limité en France" par rapport à ses voisins, constate la Cour.

Elle est aujourd'hui limitée aux arrêts de travail, "dont l'utilisation obligatoire [de la dématérialisation] prévue fin 2021 n'est toujours pas sécurisée" faute d'accords conventionnels et d'arrêté prévu par la loi du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et la transformation du système de santé, et aux transports de patients, pour lesquels l'utilisation est "très limitée".

Concernant les médicaments, l'e-prescription "est encore expérimentale en France, alors que la précédente convention d'objectifs et de gestion de l'assurance maladie avec l'Etat prévoyait une généralisation entre 2014 et 2016", tance la Cour. Menée dans trois départements, l'expérimentation accuse un retard de 6 mois du fait de la crise sanitaire.

La Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) "a pour objectif d'ouvrir un téléservice de prescription des médicaments et des disposit

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous ĂŞtes dĂ©jĂ  inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce Ă  la publicitĂ©, que ce site est financĂ© et que les articles rĂ©digĂ©s par nos journalistes sont mis Ă  votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

L'observatoire de la cybersécurité des établissements de santé mis en place à partir de novembre (FSSI)

PARIS (TICsanté) - L'Observatoire permanent de la sécurité des systèmes d'information des établissements de santé (Opssies) sera mis en place progressivement à partir de ce mois-ci, a fait savoir le fonctionnaire de sécurité des systèmes d'information (FSSI) des ministères chargés des affaires sociales, Jean-François Parguet, lors d'un colloque sur la cybersécurité organisé le 18 novembre par le ministère des solidarités et de la santé.

0 233

Politique

Programme SUN-ES: 52% des établissements de santé candidats sur la première fenêtre de financement

PARIS (TICsanté) - Ce sont 52% des établissements de santé qui ont candidaté pour la première fenêtre de financement prévue dans le cadre du programme SUN-ES (Ségur usage numérique en établissements de santé), a annoncé le 8 novembre Olivier Clatz, pilote du programme au sein de la délégation ministérielle au numérique en santé (DNS), à l'occasion du salon Santexpo qui s'est tenu à Paris du 8 au 10 novembre.

0 382

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2022

    Du 04/01/2022 au 08/01/2022