https://www.ysis.fr/

Systèmes d'information

Plan France Relance: deux projets d'expérimentation de la 5G impliquant les CHU de Rennes et Toulouse financés

0 179

PARIS (TICsanté) - Deux projets d'expérimentation de la 5G impliquant les CHU de Rennes et Toulouse sont financés dans le cadre du plan France Relance, apprend-on dans un communiqué de la direction générale des entreprises (DGE) diffusé le 26 mai.

Le gouvernement a annoncé une "stratégie d'accélération dédiée à la 5G et aux réseaux du futur" dans le cadre du plan de relance, rappelle la DGE. Elle "vise notamment à contribuer à la compétitivité de l'économie française en soutenant la demande via le développement des usages 5G".

Le volet 5G de l'appel à projet "résilience" du plan de relance a été élargi "à des projets d'applications non industriels, dont le secteur de la santé publique", est-il expliqué.

Deux projets d'expérimentation "font l'objet d'un financement dans le cadre de France Relance", dont les montants n'ont pas été précisés.

Le projet 5G Vertical ISS "vise à assurer la couverture 5G des bâtiments, des services de géolocalisation, et une interopérabilité avec les réseaux existants" en "déployant une plateforme d'expérimentation et de démonstration au sein du CHU de Toulouse".

Il est mené par le fournisseur d'accès à internet (FAI) toulousain Alsatis "en lien avec un écosystème d'entreprises françaises sur toute la chaîne de valeur télécoms", dont les sociétés spécialisées dans les télécoms Amarisoft, AW2S et Halys.

"Pour acquérir des preuves de concept adaptées à des secteurs stratégiques tels que la santé, le projet prévoit le déploiement d'une plateforme d'expérimentation et de démonstration: il s'agira in fine de pouvoir localiser des équipements médicaux à distance et assurer la communication des données vitales des patients durant les transferts", est-il indiqué sur le site d'Alsatis.

Le consortium menant le projet a investi 6 millions d'euros en R&D, un budget "piloté" par la société, a-t-elle ajouté.

Le projet Engage 5G & Beyond "vise notamment le développement de solutions permettant la supervision des signes vitaux à distance et le déploiement de réseau privé avec le CHU de Rennes", selon le communiqué de la DGE.

Il est dirigé par l'institut de recherche technologique (IRT) privé B-com "avec Orange, Nokia, [l'école d'ingénieurs] Eurecom" et le pôle de compétitivité Images et réseaux de Lannion.

Le CHU de Rennes participe également au projet 5G-Tours depuis 2019, pouvait-on lire dans son dernier rapport d'activité pour l'année 2019.

Ce projet "consiste à explorer les potentialités de la 5G au bénéfice des citoyens dans plusieurs domaines", est-il indiqué dans le rapport.

L'établissement "se concentre sur les applications en santé avec plusieurs cas d'usage permettant de confronter les performances attendues des réseaux 5G dans un environnement hospitalier […], par exemple le bloc connecté (en s'appuyant sur la salle TherA-Image), ou l'ambulance connectée".

Le CHU de Rennes est "le seul établissement de santé partenaire de ce projet qui engage 29 partenaires, sociétés et organismes de recherche publique provenant de 8 pays", a-t-il ajouté.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Ségur: l'ANS informe les éditeurs sur l'éligibilité de leurs solutions numériques aux financements

PARIS (TICsanté) - L'Agence du numérique en santé (ANS) a publié le 30 avril une note d'information, à destination des éditeurs de solutions informatiques de santé, sur les dossiers spécifiques de labellisation et les référentiels associés éligibles aux financements prévus par le Ségur de la santé.

0 869

Systèmes d'information

Paiement différé par le patient à l'hôpital: les modalités du projet Diapason détaillées dans une note d'information

PARIS (TICsanté) - Une note d'information de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) publiée en avril au Bulletin officiel détaille les modalités de participation et d'accompagnement des établissements de santé publics et privés à but non lucratif au projet Diapason (Débit intervenant après le parcours de soins), qui doit permettre aux patients de payer leur facture d'hôpital par un encaissement automatique différé.

0 878

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/
http://www.phast.fr/live-snomedct-medicament/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 23/09/2021 au 24/09/2021