https://www.nehs-digital.com

E-santé

Télésurveillance: peu d'aggravation clinique parmi les patients Covid+ suivis en ambulatoire avec Covidom

0 1745

PARIS, LONDRES (TICsanté) - Seulement 4% des plus de 43.000 patients suivis en ambulatoire avec une suspicion ou un diagnostic confirmé de Covid-19 à l'aide du dispositif de télésurveillance Covidom se sont cliniquement aggravés et seulement 0,1% sont décédés, selon des données publiées dans Clinical Microbiology and Infection.

Lancé en mars 2020 par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le programme Covidom "représente à ce jour le plus grand programme de télésurveillance déployé dans le monde" dans le cadre de la crise sanitaire, avec "109.000 patients télésuivis depuis le début de l'épidémie et une source unique de données épidémiologiques concernant les patients ambulatoires atteints de Covid-19", se félicite l'AP-HP dans un communiqué.

Il s'agit d'une solution de télésurveillance médicale à domicile destinée aux patients porteurs ou suspectés de Covid-19, coconstruite par l'AP-HP, Nouveal e-santé et l'union régionale des professions de santé (URPS) médecins d'Ile-de-France, sous la direction du Pr Patrick Jourdain (AP-HP, université Paris-Saclay) directeur médical de Covidom. Les patients renseignent différentes informations sur leur état de santé quotidiennement, notamment la température, la fréquence respiratoire, des frissons, un malaise…

Les résultats publiés fin avril sont issus d'une étude promue par l'AP-HP et financée par la Fondation de France, la Fondatio

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous ĂŞtes dĂ©jĂ  inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce Ă  la publicitĂ©, que ce site est financĂ© et que les articles rĂ©digĂ©s par nos journalistes sont mis Ă  votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Luu Ly Do Quang

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le think tank "téléophtalmologie" publie son livre blanc (Catel)

PARIS (TICsanté) - Initié et animé par le Catel, centre de ressources et d'expertises en e-santé, le think tank "téléophtalmologie" a publié le 7 janvier son livre blanc afin de "contribuer à une réflexion collective d'intérêt général sur ce sujet", ont expliqué à TICsanté le 11 janvier, Pierre Traineau directeur général du Catel et Cécile Rostin, coordinatrice des productions et actions de la structure.

0 122

E-santé

Psychiatrie: déjà 8.500 visites sur l'outil en ligne d'aide au diagnostic Psychiaclic pour les généralistes

PARIS (TICsanté) - L'outil en ligne d'aide au diagnostic en psychiatrie Psychiaclic, destiné aux médecins généralistes, mis en ligne début octobre, a déjà reçu 8.500 visites, a annoncé Joseph Pucek, chargé de projet au sein du pôle de psychiatrie au CHU de Lille, joint par APMnews/TICsanté le 4 janvier.

0 239

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site