https://www.nehs-digital.com

Acteurs

Covid-19: des plateformes misent sur la data pour ne perdre aucune dose et accélérer la vaccination

0 446

PARIS (TICsanté) - Pour aider les publics prioritaires à obtenir un rendez-vous de vaccination anti-Covid ou pour éviter que des doses ne soient jetées, faute de volontaires, les plateformes CovidListe, ViteMaDose ou encore Medicamentum s'appuient sur les données afin de soutenir la campagne vaccinale.

Les solutions de prise de rendez-vous éditées par les sociétés Maiia, Doctolib et KelDoc ont été retenues par les pouvoirs publics pour accompagner l'ouverture de la vaccination au grand public prioritaire depuis le 18 janvier et la prise de rendez-vous est disponible sur le site santé.fr depuis le 15 janvier, rappelle-t-on.

En dépit de l'organisation instaurée par les pouvoirs publics, les centres de vaccination, les pharmacies d'officine et l'ensemble des professionnels de santé habilités à vacciner déplorent de concert des doses "perdues" ou des rendez-vous qui ne trouvent pas preneurs, y compris chez les publics prioritaires à la vaccination.

Même si les pouvoirs publics ont salué le 13 avril le cap franchi des 15 millions de personnes vaccinées contre le Covid-19 avec au moins une dose, la campagne vaccinale pourrait encore accélérer grâce à plusieurs initiatives citoyennes.

Le 30 mars, le Dr Antoine Roux, pneumologue à l'hôpital Foch (Suresnes, Hauts-de-Seine), Martin Daniel et Mathieu Ripert, tous deux développeurs web et data scientists ont lancé leur plateforme CovidListe afin de "permettre à toutes les doses de vaccin disponibles d'être utilisées, en premier lieu par les publics prioritaires identifiés dans le cadre de la stratégie vaccinale du gouvernement".

"Par nécessité, je m'occupe aussi du Covid-19 à l'hôpital. Avec Martin Daniel, nous discutons régulièrement des apports de la technologie à la santé. Récemment, nous avons échangé sur ces doses de vaccin perdues. On estime que 10 doses sur 100 peinent à trouver un destinataire et cela demande une énergie folle aux vaccinateurs. Nous devions trouver une solution pour leur faciliter le travail et éviter que ces doses ne soient jetées", a confié le Dr Roux à TICsanté le 13 avril.

"Nous avons eu l'idée de faire des listes de volontaires très simples: nom, prénom, date de naissance, mail, adresse pour identifier le positionnement géographique, numéro de téléphone pour être contacté."

Concrètement, lorsqu'un centre de vaccination ou professionnel de santé vaccinateur, inscrit sur CovidListe, constate qu'il aura des doses de vaccin supplémentaires, il peut consulter les listes des volontaires se trouvant à proximité, selon la tranche d'âge qu'il définit lui-même et créer "une campagne" pour les contacter.

"Un mail et SMS sont envoyés aux volontaires inscrits correspondants. Ils ont un temps limité pour pouvoir confirmer leur intérêt et disponibilité. La campagne se termine lorsque toutes les doses ont trouvé preneur", explique la plateforme sur son site.

Le centre de vaccination ou le professionnel vaccinateur reçoit la liste des volontaires, qui vont se rendre à l'adresse indiquée pour recevoir leur injection à l'heure du rendez-vous.

Plus d'une centaine de bénévoles, développeurs informatiques, communicants, spécialistes en droit, gestion et traitements des données ont rejoint l'aventure CovidListe dès le 1er avril. "Technologiquement, ils ont fait un travail énorme pour le site fonctionne et soit sécurisé", a salué Antoine Roux.

La plateforme en open source a fait le choix d’héberger ses données en France via la société Scalingo et celles-ci sont supprimées "le lendemain de la mise en relation avec le partenaire qui procède à la vaccination".

"Il y a eu 700.000 inscrits en 14 jours et plus de 700 vaccinations ont été réalisées en 7 jours. Nous avons une 'grosse' centaine de centres inscrits partout en France, des pharmaciens, des médecins et un vaccinodrome", a détaillé le Dr Roux.

La ville d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques) a également adhéré à CovidListe "pour éviter le gaspillage de doses" chez elle. "Le maillage territorial est important dans notre démarche, nous sommes très fiers de ce partenariat", a commenté le cofondateur de la plateforme.

"Pour que cela fonctionne, il faut que les centres de vaccination s'inscrivent, la plateforme est facile d'utilisation et nous pouvons les aider à prendre l'outil en main, si nécessaire. L'objectif est compléter l'effort national."

Les bénévoles de CovidListe se constitueront prochainement en association.

Les initiatives ViteMaDose et Medicamentum

Le 6 avril, la plateforme Medicamentum, créée par la start-up Beyowi, a lancé un outil similaire à CovidListe. Baptisé "Covid Anti-Gaspi", cette solution entend, elle aussi, lutter contre le gâchis des doses de vaccins.

A l'instar de CovidListe, elle propose aux professionnels de santé et aux particuliers de s'inscrire sur une liste d'attente afin de recevoir une notification lorsqu'une dose, prête à être injectée, est disponible à proximité.

"La démarche s'inscrit dans le respect des règles d'attribution et de priorisation décidées par les autorités sanitaires en organisant un recours de proximité pour ne pas gâcher des doses prêtes à l'emploi. Il ne s'agit pas d'un projet coupe-file permettant à certaines personnes non prioritaires d'être vaccinées avant les autres, mais d'une démarche citoyenne anti-gaspi", prévient la plateforme dans un communiqué de presse diffusé le 8 avril.

Lancé fin mars, ViteMaDose est un outil différent. Développé par CovidTracker, il permet, lui, de détecter les rendez-vous de vaccination contre la Covid-19.

La plateforme, gratuite, a elle aussi été conçue en open source. Elle propose des rendez-vous disponibles dans votre département afin de vous faire vacciner, sous réserve d'éligibilité.

Les créneaux de vaccination sont recensés à partir des services de Doctolib, Keldoc, Maiia, Ordoclic, MaPharma et la réservation d'un créneau d'injection de vaccin dans un centre de vaccination s'effectue via les pages de ces plateformes de prise de rendez-vous.

"Les algorithmes de ViteMaDose analysent les différentes plateformes de réservation de rendez-vous de vaccination afin de détecter les créneaux disponibles. ViteMaDose permet donc d'agréger ces rendez-vous de vaccination afin de pouvoir trouver une dose de vaccin contre le coronavirus plus rapidement", explique la plateforme sur son site.

Des vaccinés satisfaits

Sur les réseaux sociaux, des vaccinés ou proches de personnes vaccinées grâce à CovidListe ou ViteMaDose saluent ces initiatives.

Le 13 avril, TICsanté a recueilli les témoignages de trois utilisateurs de CovidListe.

"Ma mère a 56 ans, je l'ai inscrite sur CovidListe le 2 avril 2021, elle a manqué une dose vendredi 9 avril car elle n'a pas vu le SMS, et en a reçu un nouveau hier soir [lundi 12 avril]. Elle se fait donc vacciner ce soir [mardi 13 avril] en 1re injection d'Astrazeneca en pharmacie. Nous habitons le 93 et la pharmacie se trouve Porte de Montreuil, soit juste à côté", a confié Lou, saluant la facilité d'usage du site.

Même tonalité du côté d'Emmanuel, 56 ans, qui a découvert CovidListe sur Twitter et s'est inscrit sur le site le 2 avril.

"Je travaille dans le médico-social, j'étais inscrit sur Doctolib mais j'attendais désespérément une disponibilité pour me faire vacciner. J'ai reçu un SMS lundi et j'ai été vacciné dans le IVe arrondissement de Paris, ce qui tombe bien puisque je vis à Paris. J'ai reçu la première injection du vaccin AstraZeneca par une pédiatre inscrite comme praticienne volontaire", a-t-il détaillé.

"J'ai même envoyé un mail à CovidListe, je leur ai suggéré d'ajouter le lieu de travail lors de l'inscription pour faciliter la vaccination en journée, tout le monde ne peut pas quitter son lieu de travail comme il le souhaite", a-t-il expliqué.

Plus chanceux, Marc, 24 ans, n'a pas eu à attendre que sa tranche d'âge soit éligible à la vaccination.

"Je me suis inscrit [sur CovidListe] dès que j'en ai entendu parler, le 31 mars. J'ai été vacciné aujourd'hui, le 13 avril à 11h45, pour un appel à 10h30: sacrée efficacité! J'ai reçu une dose de Pfizer", a-t-il raconté.

Le jeune homme, qui vit dans la périphérie de Lyon, a reçu son injection "dans un centre de vaccination à 15km" de chez lui. Ironie du sort ou heureux hasard, il développe lui-même un site web qui suit l'évolution de la vaccination en France: vaccinator.fr.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Vaccination Covid-19: CovidListe lance un appel aux dons

La plateforme CovidListe, qui agit dans le cadre de la lutte contre le gaspillage de doses de vaccins et pour l'accélération de la campagne vaccinale, a lancé le 29 avril un appel aux dons pour poursuivre son action et ses développements.

0 327

Acteurs

Télémédecine: Kry (Livi) lève 262 millions d'euros pour accélérer son développement en Europe

STOCKHOLM, PARIS (TICsanté) - L'entreprise d'e-santé suédoise Kry, maison mère de la société de télémédecine Livi, a finalisé une levée de fonds de 262 millions d'euros le 27 avril et ambitionne de "soutenir son expansion européenne" avec cet argent frais.

0 387

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.universite-esante.com/visiter/