https://www.nehs-digital.com

Politique

Cybersécurité à l'hôpital: lancement d'un appel à manifestation d'intérêt pour expérimenter des solutions innovantes

0 300

PARIS (TICsanté) - Un mois après la présentation par le président de la République de la stratégie française pour faire face à la menace cyber, le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, Cédric O, a annoncé le 25 mars un appel à manifestation d'intérêt (AMI) relatif à l'axe "sécuriser les territoires", qui concerne notamment les établissements de santé.

Cet AMI, également lancé dans le cadre du déploiement du plan France Relance, vise à identifier et retenir au moins trois projets de "démonstrateurs" pour l'expérimentation de solutions innovantes et inédites, "tant sur un plan technologique qu’organisationnel, pour répondre aux besoins de cybersécurité de trois types de structures: les collectivités territoriales, les établissements de santé et les infrastructures portuaires", a détaillé Bercy dans son communiqué.

"Le renforcement de la cybersécurité de ces infrastructures et acteurs critiques constitue une priorité de la stratégie nationale de la cybersécurité déployée dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et de France Relance. Comme l’actualité le souligne régulièrement, l'accroissement et la complexification des attaques cyber à l’encontre des acteurs critiques des territoires (et notamment les collectivités territoriales, les établissements de santé et les infrastructures portuaires) appellent à envisager de nouvelles solutions innovantes pour mieux prévenir, protéger et faire face."

Cet AMI doit permettre aux pouvoirs publics de sélectionner "au moins trois projets […] et réunissant différents acteurs de terrain et entreprises du secteur". Dans un second temps, un appel à projets sera lancé pour chaque projet de démonstrateur retenu, afin de soutenir financièrement les entreprises privées qui y contribueront.

L'Etat va ainsi cofinancer ces innovations avec les porteurs de projets retenus. Le montant engagé par l'Etat pourra aller "jusqu’à 20 millions d’euros pour cofinancer, à hauteur d'au plus 50%, les investissements nécessaires", a fait savoir Bercy.

Ces expérimentations validées pourront ensuite être généralisées à l'ensemble des acteurs critiques dans tous les territoires.

Le dossier de candidature à destination des porteurs de projets de "démonstrateurs expérimentaux" -dont les établissements de santé donc- est disponible sur le site de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), jusqu'au 16 juin 2021.

Pour rappel, les établissements de santé devront désormais consacrer "une part de 5 à 10% de leur budget informatique à la cybersécurité" pour bénéficier du soutien de l'Etat, ont annoncé le 22 février le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, et Cédric O, en marge d'un déplacement au centre hospitalier (CH) de Villefranche-sur-Saône.

Toujours pour renforcer la sécurité des hôpitaux, "d’ici trois mois", les 135 groupements hospitaliers de territoire (GHT) seront intégrés à la liste des opérateurs de services essentiels (OSE), ont aussi annoncé les deux ministres le 22 février. Ce classement implique des règles de sécurité informatique plus strictes et la contrainte d’appliquer aux systèmes d’information les meilleures pratiques de cybersécurité.

Ces nouveaux choix stratégiques sont venus renforcer le "Plan cybersécurité", présenté par Emmanuel Macron le 18 février. Le président de la République avait alors annoncé un fléchage de 350 millions d'euros du Ségur vers la sécurité informatique des établissements de santé.

Le 10 mars, le ministère des solidarités et de la santé annonçait plancher sur un "plan d'accompagnement" des établissements de santé dans le cadre de la nouvelle obligation de budgétisation de la cybersécurité et pour leur intégration à la liste des OSE.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Marc Perotto (Widip): "Dirigeants d'établissements sociaux et médico-sociaux, reprenez le pouvoir sur votre informatique!"

PARIS (TICsanté) - Directeur général de l'entreprise de services numériques Widip depuis dix ans, Marc Perotto est aux premières loges pour observer la difficile transformation numérique des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESMS), qu'il accompagne au quotidien. Pour TICsanté, il a présenté le 5 mai son dernier ouvrage, "ESMS: réussir votre transformation numérique", qu'il veut voir devenir un guide pratique pour ces structures.

0 235

Systèmes d'information

Sécurité informatique: 34 mises en danger de patients causées par des incidents en 2020 (ANS)

PARIS (TICsanté) - Un total de 34 mises en danger de patients ont été causées par des incidents de sécurité informatique en 2020, apprend-on dans le rapport annuel du CERT Santé publié la semaine dernière par l'Agence du numérique en santé (ANS).

0 274

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021