https://www.nehs-digital.com

E-santé

Les bornes numériques du GH Paris Saint-Joseph permettent à une part importante des patients d'être "complètement autonomes"

0 341

PARIS (TICsanté) - Le groupe hospitalier (GH) Paris Saint-Joseph a mis en place des bornes numériques facilitant suffisamment le parcours des patients pour qu'une grande partie d'entre eux soient autonomes, ont soutenu Christophe Nicolaï, directeur des systèmes d'information (DSI) et Bernadette Dureau, DRH et directrice des projets de l'établissement.

Ils s'exprimaient lors d'une table-ronde du Hub santé TV, dans le cadre du salon Santexpo Live le 10 mars, sur le thème de "la numérisation des parcours patients et leur efficience".

"Un peu plus de 1.000 personnes passent" quotidiennement sur ces bornes et "la moitié" d'entre elles peuvent "être complètement autonomes et voir directement leur médecin", a chiffré Christophe Nicolaï.

L'objectif de ces bornes déployées au premier trimestre 2020 "est [que les patients] puissent avoir [ce] contact avec les médecins" et "surtout qu'ils ne soient pas embêtés avec des processus de facturation ou des temps d'attente administratifs", a insisté le DSI.

"Il ne fallait pas de simples bornes qui accueillent le patient et le redirigent, mais des bornes qui lui permettent d'ĂŞtre autonome dans son parcours, de moins attendre et d'avoir un peu moins d'interactions avec un certain nombre de personnes qui peuvent stresser pendant le parcours patient", a-t-il poursuivi.

Bernadette Dureau, directrice des projets, a expliqué que, lors de la réalisation des premières maquettes en vue de la création de ces "bornes facilitatrices", des propositions ont été faites à des "focus patients" afin de "faire réagir les personnes plus âgées, les professionnels et des jeunes" et voir ce qu'ils "en attendaient et quelle était leur expérience".

A la suite de ces "focus", le dispositif a été amélioré, a-t-elle expliqué. Elle a concédé "que certains patients ne seront jamais à l'aise seuls à côté de ces bornes". A ce titre, quatre agents d'accueil sont mis à disposition des patients pour les accompagner, à proximité des bornes.

Globalement, les personnes âgées ou plus jeunes sont globalement satisfaites du dispositif, a soutenu la directrice des projets.

Cette dernière a par ailleurs rappelé que l'établissement compte "depuis plusieurs années" une direction du parcours patient et des structures et des équipes consacrées à la prise en charge du patient [200 personnes environ] tout au long de son parcours dans l'hôpital et en dehors".

Cela va de la prise en charge des rendez-vous de consultation Ă  l'accueil des patients, en passant par la programmation de leur prise en charge dans l'hĂ´pital et en dehors, ainsi qu'Ă  l'accompagnement Ă  leur sortie de l'Ă©tablissement.

Jean-Yves Paillé

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Libéraux: l'identifiant national de santé (INS) expérimenté dans le Val-de-Marne, les Bouches-du-Rhône et la Dordogne

PARIS (TICsanté) - Les départements du Val-de-Marne, des Bouches-du-Rhône et de la Dordogne "ont été identifiés pour organiser une expérimentation sur un accompagnement rapproché du secteur libéral dans la convergence vers l’identifiant national de santé (INS)".

0 307

E-santé

Plus de 300.000 e-prescriptions délivrées en 19 mois

PARIS (TICsanté) - Fin février, plus de 300.000 e-prescriptions avaient été délivrées par les médecins participant à l'expérimentation menée dans trois départements depuis juillet 2019, selon un document de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) présenté en mars et dont TICsanté a eu connaissance.

0 305

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021