https://vieviewer.com/

Acteurs

Télésurveillance: RDS lève 3 millions d'euros pour accélérer la sortie d'hospitalisation post-opératoire

0 340

STRASBOURG (TICsanté) - La start-up franco-américaine RDS, présidée par l'ancien dirigeant d'Orange Business Services (OBS) et Orange Healthcare Elie Lobel, a levé 3 millions d'euros pour financer les essais cliniques de son "patch connecté" destiné à accélérer la sortie d'hospitalisation post-opératoire, a appris TICsanté le 28 janvier.

RDS (pour Rhythm Diagnostic Systems) développe MultiSense, un "mini-patch connecté" de suivi des paramètres cardio-respiratoires après chirurgie.

Il est équipé de capteurs respiratoire, de température cutanée, de photopléthysmographie, d'électrocardiogramme et d'un accéléromètre, a précisé la société.

Le patch s'installe sur le torse du patient et fonctionne avec un smartphone, également fourni, connecté via Bluetooth. Le smartphone transmet "en continu" les paramètres mesurés à l'équipe médicale, qui "est alertée dès qu’un des paramètres dépasse les seuils normaux".

MultiSense "résiste à l’eau si on ne l’immerge pas et dispose d’une autonomie de plus de 5 jours grâce à une petite batterie intégrée qui peut au besoin être remplacée".

Afin de "sécuriser" ses essais cliniques, la société a bouclé une levée de fonds de 3 millions d'euros, auxquels s'ajoute "1 million d'euros de financements publics non dilutifs grâce au soutien de la région Grand Est et de Bpifrance".

Elle a été lauréate du concours i-Lab, organisée par cette dernière, en juillet 2020. Elle est également soutenue par l'Agence de l'innovation de la défense du ministère des armées.

La levée de fonds "a été menée auprès d'investisseurs institutionnels, tels que l'institut hospitalo-universitaire (IHU) de Strasbourg et l'institut de recherche et de formation chirurgicale Ircad", mais aussi "du fonds d'investissement du groupe de cliniques français Louis Pasteur Santé, d'un fonds lié à l'université médicale de Taïwan et de particuliers français, italiens et américains", a détaillé le président de RDS, Elie Lobel, à TICsanté le 28 janvier.

Deux premiers essais cliniques sont en cours au CHU de Nancy et aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) sur deux cas d'usages différents.

"Jusqu'à 60 patients" pourraient être recrutés pour chaque essai, mais "on n'est pas sûrs d'avoir besoin d'aller jusque-là", a ajouté Elie Lobel.

L'objectif, "si l'épidémie le permet", est de terminer les essais au plus tard à la fin de l'année, pour une commercialisation en 2022.

RDS prévoit de se lancer en priorité sur le marché européen, puis sur les marchés américain et asiatique. Le modèle économique reposera sur l'investissement des établissements de santé, mais "les modalités de facturation ne sont pas encore arrêtées".

"85% des patients à risque de complications après une opération sous anesthésie générale ne font pas de complications, mais doivent rester 2, 3 ou 4 jours en observation à l'hôpital. C'est coûteux pour l'établissement, ennuyeux pour le patient et potentiellement dangereux en période d'épidémie. L'idée est de faciliter et sécuriser le monitoring post-opératoire pour faciliter la sortie vers une hospitalisation classique ou le domicile", a expliqué le dirigeant.

D'autres indications du dispositif sont possibles, mais elles ne sont pas encore appliquées.

Par ailleurs, "des contacts" sont en cours avec des sociétés du dispositif médical ou de l'industrie pharmaceutique, mais il n'y a "pas encore" de partenariat structuré.

La société est implantée à l'incubateur Semia de Strasbourg, où 10 salariés planchent sur l'industrialisation de son prototype et les essais cliniques, et à Palo Alto en Californie, où les technologies du patch ont été développées et une équipe de cinq salariés se consacre aujourd'hui à la R&D.

D'autres recrutements sont en cours, a indiqué Elie Lobel.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Informatique hospitalière: François-Xavier Floren prend la présidence de Maincare Solutions

PARIS (TICsanté) - L'éditeur Maincare Solutions a annoncé le 9 septembre dans un communiqué la nomination de François-Xavier Floren à sa présidence, en remplacement de Christophe Boutin qui occupait ces fonctions depuis treize ans.

0 530

E-santé

Grand Est: lancement de la plateforme d'accompagnement e-santé Inesia

STRASBOURG (TICsanté) - L'association PRIeSM (plateforme régionale d’innovation en e-santé mutualisée) lance Inesia, une plateforme d'accompagnement de projets e-santé, a annoncé le 8 septembre son président, Gaston Steiner, lors d'une conférence de presse au conseil régional Grand Est, à Strasbourg.

0 1276

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021