https://www.nehs-digital.com

Politique

La DGS précise les chiffres relatifs à l'application TousAntiCovid

0 467

PARIS (TICsanté) - La direction générale de la santé (DGS) a précisé que le nombre "d'enregistrements nets" affiché dans l'application de traçage des contacts TousAntiCovid correspond au nombre de personnes ayant téléchargé l'application mais n'ayant "pas nécessairement activé la fonctionnalité de traçage", dans une réponse écrite à TICsanté en novembre.

Un arrêté publié au Journal officiel samedi 28 novembre a modifié les critères de détection des cas contacts par TousAntiCovid (ex-StopCovid), qui alerte désormais les utilisateurs pour une distance de moins d'un mètre pendant 5 minutes ou de 1 à 2 mètres pendant 15 minutes, rappelle-t-on.

Le 16 décembre en début de matinée, l'application affichait 11.555.633 "enregistrements nets", 23.169 "[cas contacts potentiels] notifiés par l'application" et 57.401 "cas de Covid-19 déclarés" dans l'application.

Il est indiqué dans l'application que le nombre "d'enregistrements nets" correspond au "nombre de personnes qui ont téléchargé et activé l'application depuis le 2 juin", date du lancement de la première version de StopCovid.

Or, l'application peut être téléchargée sans que le traçage soit activé. Pour que le traçage fonctionne, l'utilisateur doit accorder plusieurs autorisations à l'autorisation.

Invitée par TICsanté à préciser si le nombre affiché "d'enregistrements nets" correspond bien au nombre de personnes qui ont téléchargé l'application et sont allées au bout du processus d'activation de traçage, ou seulement au nombre de personnes qui ont téléchargé et ouvert l'application sans activer le traçage, la DGS a répondu que "le nombre d’enregistrements nets est le nombre total d’enregistrements auxquels on soustrait le nombre de désenregistrements. Cela correspond donc au nombre d’enregistrements supplémentaires. Cela n’implique pas nécessairement d’activer la fonctionnalité de traçage."

Le nombre affiché dans l'application ne correspond donc pas au nombre de personnes ayant activé la fonctionnalité sanitaire de TousAntiCovid, le traçage des cas contacts à l'aide de la technologie Bluetooth.

"Le système n’est pas en mesure de savoir si une application enregistrée a activé ou non la fonctionnalité de traçage à l’aide du Bluetooth", a complété la DGS.

Elle n'a toutefois pas indiqué ce qu'elle entendait exactement par "enregistrement".

Le pourcentage moyen d'utilisation effective de TousAntiCovid a été estimé à 47% par la seule étude disponible à ce jour sur l'application, une modélisation mise en ligne fin octobre sur le site de l'EPIcx lab, dirigé par l'épidémiologiste Vittoria Colizza.

TousAntiCovid peut être activée ou désactivée par l'utilisateur "sans que le système ne puisse avoir l’information", a expliqué la DGS.

Interrogée par TICsanté sur le nombre de désinstallations de l'application, elle n'a pas donné de chiffre.

"La désinstallation correspond à une suppression de l’application du smartphone. Cela ne signifie pas forcément que l’utilisateur est désenregistré. Un utilisateur peut avoir désinstallé l’application mais être toujours enregistré s’il n’a pas procédé à son désenregistrement", a-t-elle répondu.

Les personnes désinstallant l'application ne sont donc pas retranchées du nombre "d'enregistrements nets" affiché dans celle-ci, "la désinstallation et le désenregistrement [étant] indépendants".

La DGS n'a toutefois pas indiqué ce qu'elle entendait exactement par désenregistrement. L'utilisateur a la possibilité de supprimer les données relatives au traçage sans désinstaller l'application, note-t-on.

Fin octobre, "le nombre total de désenregistrements d’utilisateurs [était] de 65.881, soit 1,55% des enregistrements", a-t-elle écrit.

Entre le 23 octobre et le début du mois de novembre, "le pourcentage de désenregistrements [était] inférieur à 1%".

Concernant le nombre de personnes "notifiées par l'application" affiché dans celle-ci, la DGS a confirmé que "le nombre qui apparaît dans l’application correspond au nombre de personnes qui ont été effectivement notifiées".

"Si la notification a été effective, c’est que l’application était encore enregistrée lors de la notification."

Le nombre de personnes notifiées ne correspond pas au nombre de contacts identifiés par le système, qui pourrait être supérieur, par exemple dans le cas d'un utilisateur ayant désinstallé l'application.

Toutefois, "il n’y a pas de lien entre la capacité à recevoir une notification et avoir l’application activée (fonctionnalité Bluetooth)", a complété la DGS. Un utilisateur ayant activé puis désactivé l'application peut donc être alerté d'un contact antérieur à la désactivation.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

TousAntiCovid et hébergement du Health Data Hub: Anticor saisit la justice

PARIS (TICsanté) - L'association de lutte contre la corruption Anticor a saisi la justice pour deux affaires distinctes, l'une concernant l’application TousAntiCovid (ex-StopCovid), l'autre l'hébergement du Health Data Hub par Microsoft Azure, a-t-elle annoncé dans deux communiqués fin mars.

0 165

Politique

Médico-social: la Cnil adopte un référentiel relatif aux traitements de données

PARIS (TICsanté) - La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a adopté un référentiel relatif aux traitements de données dans les secteurs médico-social et social, publié le 23 mars au Journal officiel.

0 242

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE