https://www.nehs-digital.com

Acteurs

Informatique de santé: le Syntec Numérique classe 17 éditeurs selon leur chiffre d'affaires

1 439

PARIS (TICsanté) - Le syndicat de professionnels du secteur informatique, Syntec Numérique, et le cabinet Ernst&Young (EY), ont transmis fin novembre à TICsanté un classement de 17 éditeurs français du secteur de la santé en fonction de leur chiffre d'affaires en 2019.

Ce classement a été construit, à la demande de TICsanté, sur une extraction de données réalisée à partir du "top 250 des éditeurs de logiciels français" publié en octobre par le Syntec numérique, syndicat regroupant des entreprises de services numériques, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies.

Il est à analyser avec précaution car il est limité à des données publiques des seuls éditeurs ayant accepté de répondre au questionnaire du Syntec numérique et déclarant ne pas être filiales d'un groupe étranger.

A titre d'exemple, un éditeur important du marché des systèmes d'information hospitaliers (SIH) comme Dedalus, filiale d'une société italienne, n'est donc pas inclus dans le classement.

Il ne permet donc pas d'avoir une vision exhaustive du marché des SIH et des logiciels pour la pratique de ville. Il reste toutefois un bon indicateur des tendances du marché.

Le classement des 17 entreprises par chiffre d'affaires (CA) 2019 réalisé sur le secteur de l'édition de logiciel en santé place Cegedim largement en tête, avec un CA total de 503,7 millions d'euros (M€) dont 340,5 M€ pour la seule activité d'édition.

Seul le groupe Pharmagest dépasse également la centaine de millions d'euros, avec un CA total de 158,6 M€ dont 85,2 M€ pour l'édition.

Suivent les éditeurs spécialisés dans l'informatique hospitalière Maincare Solutions (CA total de 78,5 M€, CA dans l'édition de 76 M€) et Softway Medical (respectivement 50,4 M€ et 45,5 M€), puis Cegi (34,3 M€ et 31,8 M€) et Evolucare (28,2 M€ et 26,3 M€).

Les éditeurs complétant le classement réalisent la totalité de leur CA dans l'édition, selon les données recueillies par le Syntec numérique.

Au-dessus des 10 millions d'euros de CA se trouvent Infologic (23 M€), Lomaco Softs & Services (23 M€), Ach@t Solutions (21,2 M€), 4D (18,6 M€) Technidata (17 M€), Enovacom (14,4 M€) et Mediane-Admilia (12,3 M€).

Seule exception, l'éditeur spécialisé dans les logiciels pour officine Winpharma, avec un CA de 15,8 M€ dont 11,7 M€ dans l'édition en 2019.

Enfin, Visiodent (8,3 M€), Intrasense (4,4 M€) et Voluntis (3,7 M€) complètent le classement.

Le chiffre d'affaires total de ces 17 sociétés, pour la seule activité d'édition, est de 762,7 millions d'euros en 2019, selon le Syntec numérique.

Il est en recul de 1,2% par rapport à 2018, année record avec 772,1 M€.

Entre 2017 et 2018, le CA pour la seule activité d'édition du même échantillon de sociétés avait bondi de 12,3%.

En retranchant Cegedim, poids lourd de l'échantillon, le CA pour l'activité d'édition de ces 16 sociétés a grimpé de 8,7% entre 2017 et 2018, puis de 8,5% entre 2018 et 2019.
En 2017, il était de 358 millions d'euros, puis 389,3 M€ en 2018 et 422,2 M€ en 2019.

Cinq éditeurs horizontaux, qui n'ont pas été inclus dans ce classement, ont une "part significative de leur activité dans la santé", selon le Syntec numérique: Talend, Sword, TVH Consulting, Qualnet et Berger-Levrault.

Les dépenses de R&D en légère hausse

En moyenne, 14 sociétés de l'échantillon sur les 17 interrogées ont consacré 15,8% de leur chiffre d'affaires à la R&D.

Le détail de ces sociétés n'a pas été communiqué.

En 2018, les mĂŞmes consacraient 15,2% de leur CA Ă  la R&D, et 15% en 2017.

Les effectifs dédiés à la R&D oscillent autour de 26% sur les 3 dernières années pour les 17 sociétés interrogées.

Interrogées par le Syntec numérique, 6 sociétés ont déclaré avoir réalisé des opérations de croissance externe, 4 ont répondu par la négative, 7 n'ont pas répondu.

Huit ont indiqué prévoir des opérations de croissance externe dans le futur, 1 a répondu par la négative et 2 ont répondu ne pas savoir.

Un échantillon plus réduit de 11 sociétés a répondu à une question sur les modes de contractualisation utilisés.

La licence perpétuelle est le 1er choix de 64% des répondants, et le 2e de 20% d'entre eux.

Vient ensuite l'abonnement, privilégié par 27% des répondants comme 1er choix, et 80% comme 2e choix.

La licence à durée limitée n'a plus la faveur des éditeurs, seuls 60% des répondants l'ont citée en 3e choix.

Enfin, les effectifs totaux des 17 répondants sont en croissance constante, passant de 8.019 en 2017 à 8.660 en 2018 puis 9.333 en 2019.

Huit sociétés ont prévu d'augmenter leurs effectifs en 2020, 2 de les maintenir, 1 ne savait pas et 6 n'ont pas répondu.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Télémédecine: Kry (Livi) lève 262 millions d'euros pour accélérer son développement en Europe

STOCKHOLM, PARIS (TICsanté) - L'entreprise d'e-santé suédoise Kry, maison mère de la société de télémédecine Livi, a finalisé une levée de fonds de 262 millions d'euros le 27 avril et ambitionne de "soutenir son expansion européenne" avec cet argent frais.

0 242

Acteurs

Covid-19: Vivalto Santé et Simango ont créé une formation en réalité virtuelle d'auxiliaires en réanimation

PARIS (TICsanté) - Le groupe de cliniques Vivalto Santé et Simango ont cocréé une "formation immersive en réalité virtuelle de découverte en accéléré des services de réanimation" destinée aux soignants appelés en renfort pour faire face à la crise due au Covid-19, selon un communiqué de la start-up rennaise diffusé mi-avril.

0 180

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (1)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021