https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Acteurs

Nouvelle gouvernance, futur projet d'entreprise et valeurs du service public: le Mipih entre dans "l'ère Lassik"

0 454

TOULOUSE, AMIENS (TICsanté) - Nommé directeur général du groupement d'intérêt public (GIP) Mipih (Midi Picardie informatique hospitalière) en juillet dernier, Mostafa Lassik réorganise la structure et souhaite placer son mandat sous le signe de "l'attachement profond aux valeurs du service public et de l'intérêt général" pour proposer un nouveau projet d'entreprise, a-t-il confié à TICsanté le 14 octobre.

Le conseil d’administration qui a nommé Mostafa Lassik s'est tenu le 10 juillet, rappelle-t-on.

Âgé de 45 ans, il en était le secrétaire général depuis janvier 2018 et avait, à ce titre, déjà contribué à l’élaboration des orientations stratégiques 2018-2020 et à la mise en place du plan de performance globale du groupement.

Crédit: Mipih

Il a ainsi succédé à Pierre Maggioni qui occupait ces fonctions depuis 1997 et incarnait le Mipih depuis 23 ans.

"Pierre Maggioni a œuvré ces 20 dernières années pour amener le Mipih à une place d'acteur majeur dans le paysage des systèmes d'information de santé français et il laisse une empreinte incontestable au sein du GIP. Notre conseil d'administration et son nouveau président ont su anticiper la démarche de désignation d'un nouveau directeur général, qui occupait les fonctions de secrétaire général depuis plus de deux ans, cette transmission a été facilitée", a expliqué le nouveau directeur général de la structure.

"Parce que nous avons su, lors de ces deux dernières années, construire une relation de confiance et mener ensemble un plan de performance efficient pour le Mipih, je me suis naturellement appuyé sur les membres du Comex en poste [comité exécutif] pour préparer l'avenir et écrire une nouvelle page. Stéphane Lefèvre, qui va me seconder, est le directeur général adjoint du Mipih et Cyril Klein, également membre du Comex, qui est aujourd'hui directeur délégué en charge de notre stratégie et notre plan de transformation", a-t-il complété.

Mostafa Lassik, qui "envisage sereinement l'avenir sur un marché de l'e-santé en pleine mutation", dénonce justement "les amalgames" faits entre la mise en examen de Pierre Maggioni pour trafic d'influence et prise illégale d'intérêt depuis mai 2019 et le GIP.

La plainte du Lesiss visait à la fois Pierre Maggioni et le Mipih pour trafic d'influence, délit de favoritisme et prise illégale d'intérêt, rappelle-t-on, mais le GIP n'est -depuis lors- plus concerné par la procédure.

"En ce qui concerne cette procédure: mon prédécesseur se défend aujourd'hui des accusations qui le visent à titre personnel. Je ne commenterai pas une affaire en cours mais je tiens à rappeler que chacun a droit au respect de la présomption d'innocence. En revanche, je déplore qu'il y ait encore des amalgames faits entre cette procédure en cours -à titre privé- et le fonctionnement du Mipih", a confié Mostafa Lassik

Un nouveau projet d'entreprise dans les starting-blocks

L'attachement aux valeurs du service public, le nouveau directeur général veut d'ailleurs en faire "la marque Lassik" et promouvoir "l'adaptabilité du Mipih au contexte sanitaire", "la continuité de manière durable des services et produits" délivrés par la structure et "l'intérêt général".

Pour cela, Mostafa Lassik a d'abord choisi de communiquer avec ses 650 collaborateurs, dès sa nomination, pour leur rappeler ces valeurs cardinales "qui doivent guider [leur] action".

"J'ai rencontré les membres du conseil d'administration et j'ai travaillé de manière très rapprochée avec notre président Stephan Martino pour construire un espace de confiance, indispensable à la nouvelle gouvernance que nous mettons en place", a-t-il détaillé.

Après avoir nommé son "staff rapproché", le nouveau directeur général du GIP leur a partagé sa volonté de construire "un nouveau projet d'entreprise".

"Ce futur projet d'entreprise nous occupe tout particulièrement ces derniers mois. Nous sommes en phase de cadrage avec le conseil d'administration et il devrait être abouti en fin d'année pour une présentation officielle au début de l'année 2021. Ce projet portera sur la période 2021-2025", a précisé à TICsanté Mostafa Lassik.

"Tout l'enjeu de ce projet sera d'accompagner le renouvellement de notre offre, d'améliorer notre capacité à délivrer notre offre pour répondre aux attentes de nos adhérents, d'autant plus nombreuses en période de crise sanitaire, et affirmer notre stratégie d'offre relative au parcours patient dans et hors les murs de l'hôpital", a-t-il confié.

En outre, le Mipih "ère Lassik" entend "offrir la meilleure offre possible en matière d'hébergement et d'infogérance", a affirmé son directeur général, n'excluant pas de "se positionner" lors du prochain appel d'offres pour l'hébergement du Health Data Hub.

La crise sanitaire, un "catalyseur d'innovations"

Pour répondre aux attentes et besoins de ses 670 adhérents-clients, le Mipih a dû bousculer son organisation traditionnelle et s'adapter à la crise épidémique et ses conséquences en matière de méthodes de travail.

"J'étais secrétaire général quand la crise sanitaire est arrivée et j'ai piloté, au côté de mon prédécesseur, le dispositif du Mipih", a expliqué Mostafa Lassik.

"Cette crise a touché de plein fouet absolument toute la planète, -en particulier- elle a bouleversé l'ensemble du système de santé et toute notre énergie se focalise sur deux missions prioritaires: accompagner nos adhérents-clients en répondant à leurs besoins, et en ce sens venir en soutien à nos politiques publiques dans le domaine du numérique en santé; et protéger nos collaborateurs pour leur permettre de continuer à travailler dans les meilleures conditions possibles notamment en télétravail."

"Depuis un an, le Mipih proposait du télétravail à ses collaborateurs mais cela ne représentait que 20% des effectifs. Le confinement et le post-confinement nous ont démontré que nous étions capables de télétravailler dans de bonnes conditions et sans même y être préparés, alors aujourd'hui nous avons élargi le télétravail au maximum prévu par la législation, c'est-à-dire jusqu'à 3 jours par semaine pour ceux qui le souhaitent."

Le DG du Mipih a vu dans cette crise sanitaire un véritable "catalyseur d'innovations". "Nous avons aussi su innover et accélérer le développement de solutions répondant aux nouveaux usages. Le meilleur exemple est la téléconsultation, nous travaillons également sur une nouvelle offre autour de l'e-admission pour être en capacité d'apporter une expérience de digitalisation de l'admission patient à l'hôpital", a-t-il rapporté.

Pour rappel, le Mipih développe la plateforme de téléconsultation Medicam, avec l'union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux Occitanie.

Disponible gratuitement pour les praticiens libéraux disposant d’une adresse MSSanté [messagerie sécurisée de santé] sur l'ensemble du territoire national dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, elle a déjà comptabilisé "4.000 médecins inscrits et 75.000 téléconsultations réalisées".

"La crise nous oblige à accélérer et faciliter la relation entre le patient et le professionnel de santé, que ce soit dans le secteur hospitalier ou celui du libéral et notamment en digitalisant cette relation", a insisté Mostafa Lassik.

"Nous nous adressons, par ailleurs, à des hospitaliers qui sont aussi des employeurs et qui ont une gestion des ressources humaines importante. A titre d’information, nous produisons 300.000 bulletins de paie par mois et nous travaillons actuellement à étoffer notre offre RH pour faciliter la relation employé-employeur en utilisant les meilleurs technologies disponibles à ce jour", a-t-il poursuivi.

Hébergement de l'application de télésuivi des patients atteints ou suspectés de Covid-19 Covidom (Nouveal e-santé), développement d'un module spécifique pour la gestion des plans blancs des hôpitaux, déploiement du portail d'admission en ligne… le Mipih a mobilisé ses ressources internes pour répondre aux enjeux induits par l'épidémie de Covid-19 et la crise engendrée.

Après une année fiscale 2019 clôturée avec un chiffre d'affaires de 88 millions d'euros, le GIP poursuit sa croissance et compte parmi ses 670 adhérents-clients "une vingtaine de CHU" et équipe "avec au moins l'une de ses solutions" les deux tiers des groupements hospitaliers de territoire (GHT), a fait savoir Mostafa Lassik.

Le GIP entend également muscler ses effectifs. Il comptera "une cinquantaine" de nouveaux collaborateurs "d'ici la fin de l'année" et il va notamment augmenter les recrutements de ses "prestataires de service" (essentiellement les sociétés de services en ingénierie informatique ou SS2I), a fait savoir son directeur général.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Stéphan Martino élu à la présidence du Mipih

Le GIP Mipih (Midi Picardie informatique hospitalière), fournisseur de logiciels et de prestations informatiques aux établissements sanitaires et médico-sociaux, a annoncé le 12 février l'élection de son nouveau président, Stéphan Martino, directeur général du CH de Clermont-de-l'Oise.

0 1217

Systèmes d'information

Le GHT Grand Paris Nord-Est accélère la convergence de ses systèmes d'information

MONTFERMEIL (Seine-Saint-Denis) (TICsanté) - Quelques mois après son arrivée à la tête de la direction des systèmes d'information (DSI) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Grand Paris Nord-Est (GPNE; ex-93 Est), Quentin Demanet fait le point sur les chantiers de convergence à mener et revient sur le projet avorté de "DSI commun à deux GHT" avec le groupement hospitalier de la Plaine de France.

2 718

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021