https://www.nehs-digital.com
https://www.silpc.fr/le-silpc-devient-l-editeur-de-vieviewer#overlay-context=node

Systèmes d'information

Cybersécurité: 37% des vulnérabilités détectées posent un risque de divulgation d'informations

0 754

PARIS (TICsanté) - Plus du tiers (37%) des vulnérabilités détectées lors d'audits réalisés par le service cybersurveillance de l'Agence du numérique en santé (ANS, ex-Asip santé) posent un risque de divulgation d'informations patients, a indiqué Cédric Bertrand, expert en cybersécurité de l'ANS, lors d'une conférence en ligne le 5 octobre.

Le service cybersurveillance de l'ANS réalise des audits externes de cybersécurité des établissements de santé à distance, à leur demande, a-t-il expliqué.

Depuis sa création il y a 18 mois, il a audité "une soixantaine de structures, en particulier des groupements hospitaliers de territoire" (GHT).

Il est doté d'une plateforme qui permet de réaliser automatiquement ces audits. A la différence des audits réalisés par des sociétés privées, l'analyse "se concentre sur les applications médicales", a souligné Cédric Bertrand.

Elle utilise notamment les signalements d'incidents à la cellule d'accompagnement cybersécurité des structures de santé (ACSS) de l'ANS.

Depuis le 1er octobre 2017, les structures de santé sont tenues de relayer aux agences régionales de santé (ARS) les incidents de sécurité informatique jugés "graves" et "significatifs", et l'ANS est chargée d'apporter un appui au traitement des incidents au travers de la cellule ACSS, rappelle-t-on.

Concrètement, la plateforme du service cybersurveillance analyse les sous-domaines de l'é

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous ĂŞtes dĂ©jĂ  inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce Ă  la publicitĂ©, que ce site est financĂ© et que les articles rĂ©digĂ©s par nos journalistes sont mis Ă  votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Panne des numéros d'urgence: un impact limité en Normandie grâce à un mécanisme de repêchage des appels perdus

ROUEN (TICsanté) - Les six Samu-centre 15 de Normandie ont pu limiter l'impact de la panne des numéros d'urgence survenue sur l'ensemble du territoire début juin grâce à la mise en place d'un dispositif de rappel des appels non décrochés, a-t-on appris en juin lors d'un entretien avec les responsables du Samu du CHU de Rouen et du groupement régional d'appui au développement de la e-santé (Grades) Normand'e-santé.

0 121

Systèmes d'information

Périnatalité: vers un nouveau dossier médical partagé intégrant la sécurité psychique des femmes

PARIS (TICsanté) - L'Association des utilisateurs de dossiers informatisés en pédiatrie obstétrique et gynécologie (Audipog) et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) travaillent et invitent à la mise en place d'un nouveau dossier médical partagé (DMP) en périnatalité, intégrant les éléments sur la sécurité physique mais aussi psychique des femmes enceintes.

0 106
https://hplanner.fr/ticsante

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 23/09/2021 au 24/09/2021