Une opération de maintenance est prévue jeudi 22 Avril 2021 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

1ère tranche d'Hôpital 2012: 500 opérations informatiques validées

0 500

PARIS, 10 février (TICsanté) - Roselyne Bachelot a annoncé ce mercredi, lors d'un déplacement à l'hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP, Paris XVème), les derniers projets informatiques et immobiliers retenus à l'issue de l'instruction de la seconde fenêtre de dossiers de la première tranche du Plan hôpital 2012.

La ministre de la santé avait annoncé les 250 principaux projets sélectionnés dans le cadre de la première fenêtre en octobre 2008. Ils représentaient un montant d'investissement de 1,7 milliard d'euros. Une trentaine d'autres projets immobiliers et informatiques également retenus avaient été annoncés ensuite en janvier 2009.

Au final, ce sont 633 opérations qui ont été retenues au terme de la seconde étape de validation des dossiers de la tranche 1, auxquelles s'ajoutent sept opérations exceptionnelles de mise aux normes qui sont financées par anticipation par la seconde tranche d'Hôpital 2012.

Au terme de la première tranche, le niveau des investissements validés s'élève à 4,575 milliards d'euros soit 91,5% de l'objectif initial des 5 milliards d'euros prévus pour cette première phase, dont 2,202 milliards d'aides, indique le ministère. A ces montants s'ajoutent un montant estimé provisoirement à 910 millions d'euros pour les investissements validés au titre des mises aux normes exceptionnelles.

La première tranche du Plan hôpital 2012 a conduit à la validation de près de 500 opérations relatives aux SI (511 projets en comptabilisant les établissements porteurs et 472 en termes de projets dont certains sont mutualisés), pour des investissements de 692 millions d'euros et 350 millions d'euros d'aides. Les investissements pour les SIH représentent 15% du total des investissements validés de la tranche 1.

Une part importante des projets et des financements (72%) est consacrée à la production de soins: dossier médical, dossier de soins, circuit du médicament... Les projets sélectionnés visent pour certains à l'informatisation des fonctions médico-techniques (représentant 15% des investissements) pour satisfaire des projets tels que l’informatisation des systèmes de gestion de laboratoire, l’informatisation des plateaux techniques d’imagerie (systèmes de PACS), l’informatisation des blocs opératoires et des urgences (...), précise le ministère.

De nombreux projets portant sur les infrastructures (sécurité, plateforme et matériels) ou relatifs au complément d’informatisation (EAI, études, pilotages...) ont également été validés.

Plus de la moitié d'entre eux sont mutualisés soit sous forme de projets de territoire avec une gestion commune organisée dans le cadre d'un groupement de coopération sanitaire (GCS), soit de rapprochements entre établissements autour de solutions ou d'infrastructures informatiques communes, souligne le ministère.

Plus de la moitié (53%) des établissements retenus sont publics. Les autres établissements sont privés à but lucratif (31%) ou privés à but non lucratif (16%). Les aides de la tranche 1 vont de 432 millions d'euros pour l'Ile-de-France, 239,5 millions pour Rhône-Alpes et 146,5 millions pour le Nord-Pas-de-Calais à près de 2 millions pour la Corse, d'après un tableau établi par le ministère. Pour les départements d'outre-mer (DOM), le montant des aides s'établit à près de 55 millions d'euros.

Les stratégies régionales pour la présentation des dossiers ont été "variées", des régions, comme la Bourgogne, l'Auvergne et le Languedoc-Roussillon, présentant les projets immobiliers en première fenêtre et les projets de système d'information hospitalier (SIH) en seconde, tandis que d'autres, comme Champagne-Ardenne ou Guyane ont présenté les projets SIH en première fenêtre et les projets immobiliers en seconde, commente le ministère. Pour la région Midi-Pyrénées, tous les projets ont été validés lors de la première fenêtre./san/eg

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

0 129

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 171

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021