https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Acteurs

Follow connecte sa solution de suivi et de dossier patient Ă  Doctolib

0 439

RENNES (TICsanté) - La start-up rennaise Follow, qui édite une plateforme de suivi et de dossier patient, a annoncé le 10 septembre "une interopérabilité avec Doctolib pour faciliter l'expérience des utilisateurs" des solutions des deux sociétés, a expliqué à TICsanté son fondateur, Roman Collin.

Spécialisée dans l'optimisation du temps médical, via une application de questionnaire patient à remplir en salle d'attente et une solution logicielle de gestion et de suivi du dossier patient, Follow est une jeune pousse rennaise née de l'expérience personnelle et du vécu de Roman Collin, "fils d'une nutritionniste et d'un orthopédiste".

"A 15 ans, mon premier job a consisté à aider mon père à collecter et classer les données de ses patients dans des tableurs Excel pour lui permettre ensuite de faire de la recherche et j'ai très tôt pris conscience du retard des logiciels médicaux et des technologies en santé" a-t-il confié à TICsanté.

En 2015, le jeune étudiant en école de commerce est déjà touché par la fibre entrepreneuriale et décide de lancer sa start-up, Follow.

Grâce à son logiciel médical éponyme fonctionnant en mode SaaS (software as a service ou "logiciel en tant que service"), la société propose aux patients de mettre à profit leur temps en salle d'attente pour répondre à un questionnaire sur tablette.

Celui-ci est conçu avec les professionnels de santé, qui peuvent ainsi suivre l’évolution de leurs patients et optimiser leurs consultations.

"Le médecin consacre un tiers de son temps à faire de l'administratif, l'idée est de lui faire gagner du temps médical. Follow est la solution qui leur permet aux médecins de gérer leur dossier patient, notre outil est essentiellement adressé aux spécialistes, nous gérons une vingtaine de spécialités", a détaillé Roman Collin.

"Depuis le départ, Follow met le patient au cœur de son parcours de soins. En tant que patient vous participez à la saisie de votre dossier depuis une tablette en salle d'attente. Cela vous permet d'être plus engagé et mieux suivi", a souligné le fondateur de la jeune pousse.

"Les questions portent sur des informations diverses comme les antécédents médicaux ou le niveau de douleur. Mais nous demandons aussi au patient s'il est sportif, par exemple, et s'il répond 'oui', nous creusons: quelle activité pratique-t-il et à quelle fréquence?", a-t-il illustré.

L'outil est 100% en ligne pour les médecins, "qui peuvent y accéder via un ordinateur, une tablette ou un smartphone". Une formule sur smartphone est en cours de test pour les patients et "sera disponible à la fin de l'année", a-t-on également appris.

En attendant, la société compte déjà plus de 350.000 patients enregistrés sur Follow et plus de 500 médecins et secrétaires médicales utilisateurs. En outre, elle propose aux professionnels de santé clients sa propre solution logicielle de dossier patient et de télétransmission mais pas d'agenda.

L'offre Follow, entièrement gratuite pour les patients, est facturée 99 euros par mois aux médecins clients dont "une cinquantaine ont soutenu le financement à ses débuts", a fait savoir Roman Collin.

Depuis son lancement, en 2015, la start-up a levé 2,5 millions d'euros auprès de business angels (dont Xavier Niel, patron du groupe lliad), et des médecins partenaires.

"Nous continuons à nous financer avec les médecins utilisateurs car ils sont nos premiers ambassadeurs, Follow est conçu par des médecins pour des médecins", a indiqué Roman Collin, qui n'a pas communiqué sur une éventuelle nouvelle levée de fonds.

Un outil en ligne interconnecté à Doctolib

La société, qui compte 18 salariés et entend doubler ses effectifs dans les 12 prochains mois, a choisi de nouer un partenariat avec Doctolib car leurs solutions "sont très complémentaires". "Follow intervient sur la partie dossier patient et télétransmission et Doctolib sur la partie agenda en ligne et téléconsultation", a souligné le patron de Follow.

"Notre premier contact a eu lieu avec la [société de prise de rendez-vous médicaux en ligne] MonDocteur il y a au moins trois ans. Ils souhaitaient faire un partenariat avec nous et, depuis, ils ont été rachetés par Doctolib, qui a pris le relais", a-t-il expliqué.

"Ce partenariat répond à une demande de nos utilisateurs et leur permet une synchronisation en temps réel et suppression de la double saisie. Notre priorité avec Doctolib a d'abord été de sécuriser au maximum cette passerelle technologique. Nous respectons évidemment le RGPD et nos données sont hébergées chez plusieurs hébergeurs agrééés données de santé (HDS) en France", a complété Roman Collin.

"Cette interconnexion est également possible car les deux acteurs ont fait le même choix concernant la sécurité des données: celui de chiffrer les informations des patients, leur garantissant ainsi le respect total de leurs données de santé, philosophie de Follow depuis ses débuts", a souligné cette dernière dans un communiqué.

"Plusieurs mois de travail ont été nécessaires aux équipes de Follow et de Doctolib pour interconnecter les deux solutions, le tout sans surcoût pour les médecins", a également fait savoir la jeune pousse.

Concrètement, les praticiens utilisateurs de la solution de gestion de dossiers patients de Follow et de la solution de gestion d’agendas en ligne et de téléconsultations Doctolib vont pouvoir utiliser la passerelle technologique pour:

  • synchroniser en temps rĂ©el des informations patients permettant des suggestions d’actions (organiser un rendez-vous, accĂ©der Ă  l’annuaire des praticiens, faire Ă©voluer un processus, crĂ©er des tâches…)
  • supprimer la double saisie, notamment lors de la crĂ©ation d’un dossier patient depuis l’agenda Doctolib et/ou d’un rendez-vous depuis le dossier patient dans Follow.

"Nous n'avons aucun accord financier avec Doctolib dans le cadre de ce partenariat, chacun a fait ses développements de son côté et l'idée était vraiment de faciliter l'expérience de nos utilisateurs", a conclu Roman Collin.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Doctolib édite deux chartes sur sa politique de protection des données personnelles

Dans deux chartes publiées le 12 février sur son site internet, Doctolib, leader européen de la prise de rendez-vous en ligne, a présenté ses engagements pour protéger les données personnelles de santé de ses utilisateurs.

0 602

Systèmes d'information

Le GHT Grand Paris Nord-Est accélère la convergence de ses systèmes d'information

MONTFERMEIL (Seine-Saint-Denis) (TICsanté) - Quelques mois après son arrivée à la tête de la direction des systèmes d'information (DSI) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Grand Paris Nord-Est (GPNE; ex-93 Est), Quentin Demanet fait le point sur les chantiers de convergence à mener et revient sur le projet avorté de "DSI commun à deux GHT" avec le groupement hospitalier de la Plaine de France.

2 718

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021