https://www.nehs-digital.com

Politique

Le conseil scientifique appelle Ă  "mettre en valeur" l'application StopCovid dans la communication gouvernementale (correction)

0 761

(Bien lire que l'avis Ă©mane du conseil scientifique)

PARIS (TICsanté) - Dans son avis n°8, rendu public le 27 juillet, le conseil scientifique placé auprès de l'exécutif pour la gestion de l'épidémie de Covid-19 a recommandé que l'outil de traçage StopCovid "soit mis en valeur dans les campagnes de communication gouvernementale" et appelé les pouvoirs publics à "engager une réflexion interministérielle" pour intégrer l'application à la stratégie globale de contrôle de l’épidémie.

Voulue par les autorités et lancée le 2 juin avec le concours de partenaires publics et privés, l'application de traçage StopCovid doit permettre de limiter la diffusion du virus Sars-CoV-2 en identifiant des chaînes de transmission, rappelle-t-on.

Fin juin, un premier bilan comptait seulement 14 cas contacts identifiés via l'outil en 21 jours et 68 personnes déclarées positives au coronavirus dans l'application entre le 2 et le 22 juin.

Alors que le coût de StopCovid est estimé à 100.000 euros hors taxes par mois minimum, le manque de résultats de la solution est régulièrement pointé du doigt.

A l'instar du gouvernement, le conseil scientifique a rappelé dans son avis que l’application StopCovid "vient compléter les enquêtes épidémiologiques de terrain par un traçage numérique" et a déploré que l'application qui "fonctionne" n'ait été "téléchargée que par un faible nombre de Français".

"Etant donné les limites du traçage traditionnel, le conseil scientifique considère que l’application StopCovid peut jouer un rôle important dans le contrôle de l’épidémie en cas de reprise de l’épidémie et être un outil de contrôle de celle-ci si un grand nombre de Français l’utilisent", a-t-il commenté.

Pour permettre à un maximum de Français de prendre connaissance de l'application et de la télécharger, le conseil a recommandé aux pouvoirs publics de "mettre en valeur cet outil dans les campagnes gouvernementales".

Dans le même objectif, il a appelé à engager une "réflexion interministérielle" pour continuer à intégrer StopCovid "dans la stratégie globale de contrôle de l’épidémie".

A l'échelle locale aussi, le conseil scientifique a appelé à l'effort général pour favoriser son déploiement.

"S'agissant de l'application StopCovid, la communication locale sera déterminante pour que l'application soit installée et activée par un maximum de personnes à l'échelon métropolitain, favorisant ainsi l'efficacité de l'identification anonyme des chaînes de contamination", a-t-il expliqué.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Violations de données: +83% de notifications à la Cnil dans le secteur santé-social en 2020

PARIS (TICsanté) - Les notifications à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) de violations de données personnelles dans le secteur santé-social ont augmenté de 83% en 2020, peut-on lire dans son rapport d'activité 2020 publié le 18 mai.

0 517

Politique

TousAntiCovid et hébergement du Health Data Hub: Anticor saisit la justice

PARIS (TICsanté) - L'association de lutte contre la corruption Anticor a saisi la justice pour deux affaires distinctes, l'une concernant l’application TousAntiCovid (ex-StopCovid), l'autre l'hébergement du Health Data Hub par Microsoft Azure, a-t-elle annoncé dans deux communiqués fin mars.

0 438

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/
http://www.phast.fr/live-snomedct-medicament/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 23/09/2021 au 24/09/2021