https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Politique

Mesconseilscovid.fr, un site de "prévention et de conseils personnalisés" lancé par le ministère de la santé

0 793

PARIS (TICsanté) - Le ministère des solidarités et de la santé a lancé un site de "prévention et de conseils personnalisés" sur le coronavirus, baptisé Mesconseilscovid.fr, a annoncé la direction générale de la santé (DGS), le 5 juin, dans son communiqué de presse quotidien.

Opérationnel depuis le 25 mai mais présenté le 5 juin par la DGS, le site Mesconseilscovid.fr "regroupe toutes les informations utiles pour se protéger et protéger les autres dans la lutte contre le Covid-19", a-t-elle assuré.

Toutes les informations mises à disposition "sont validées médicalement et mises à jour quotidiennement".

Mesconseilscovid.fr est un service du ministère des solidarités et de la santé, élaboré par "une équipe mixte, composée de médecins (infectiologues, anesthésistes, généralistes…), de représentants d’associations de patients et d’experts du numérique, en charge de sa conception", est-il indiqué sur le site.

Il propose d'obtenir "en 3 minutes des recommandations pour votre santé et celle de vos proches".

Les conseils "sont personnalisés en fonction de votre situation médicale, familiale, professionnelle et géographique", est-il indiqué. "Ils sont mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la connaissance du virus et de la politique nationale de lutte contre l’épidémie."

Le ministère précise sur le site que "ce service est utile en amont du parcours de soin" et que l'information fournie "ne se substitue pas aux conseils d’un médecin". "Dans certains cas, nous vous conseillerons d’ailleurs de consulter votre médecin", écrit-il.

Le service en ligne propose de remplir une série d'informations concernant son département de résidence, son activité professionnelle (avec éventuellement la mention d'un métier dans le champ sanitaire ou médico-social), la composition de son foyer, les éléments pouvant déterminer des facteurs de risque, son état de santé et d'éventuels symptômes du Covid-19.

En fonction du lieu renseigné, il rappelle les règles du déconfinement en cours. Il renvoie à des recommandations spécifiques en cas de présence d'une personne vulnérable au sein du foyer, par exemple. Il liste aussi les mesures à adopter en fonction de ses antécédents médicaux ou symptômes.

Les réponses sont "sauvegardées dans votre navigateur et les conseils sont mis à jour régulièrement", est-il indiqué après les conseils formulés.

Le ministère précise sur le site que les données renseignées pour personnaliser les conseils sont "traitées, le temps de fournir la recommandation appropriée et sur la base de votre consentement" mais qu'il "n’a pas accès à ces données". Il est possible pour l'utilisateur de les supprimer en cours de navigation.

"Seules vos données de connexion au service (heure, date…) sont conservées pour répondre à une obligation légale (article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004) et pour une durée d’un an conformément à la loi", est-il encore mentionné.

Le responsable du traitement du site est la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) du ministère des solidarités et de la santé.

Le site est hébergé par OVH.

Maryannick Le Bris

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Les fédérations hospitalières globalement satisfaites du programme Hop'EN

PARIS (TICsanté) - Les représentants des cinq fédérations hospitalières ont fait part le 24 janvier de leur satisfaction sur l'avancement du programme Hop'EN (Hôpital numérique ouvert sur son environnement), lors d'une journée consacrée à ce sujet au ministère des solidarités et de la santé.

0 1013

Politique

L'IA, une "rupture" mais qui ne remplacera pas la relation médecin-patient (Jean-François Mattei)

PARIS (TICsanté) - L'intelligence artificielle en médecine devient une aide à la décision indispensable pour les médecins et constitue une "rupture" dans les pratiques médicales, mais ne remplacera pas le médecin lui-même car la relation humaine avec le patient reste essentielle, a estimé le Pr Jean-François Mattei, nouveau président de l'Académie de médecine.

0 875
https://protect-eu.mimecast.com/s/EyzrC76REFVjOJ3H8HYlT?domain=app.livestorm.co

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://www.mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Webconférence "Les grandes tendances de la e-santé en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021

https://www.interaction-healthcare.com/actualites/les-grandes-tendances-de-la-e-sante-en-2021/