https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

Covid-19: plus de 3.000 cas supplémentaires identifiés grâce au système Sidep (Santé publique France)

0 1121

PARIS (TICsanté) - Plus de 3.000 cas supplémentaires de Covid-19 ont été identifiés depuis le 13 mai grâce à la mise en place du système d'information et de dépistage (Sidep), indique Santé publique France dans son point épidémiologique national hebdomadaire publié du 29 mai.

Le système, opérationnel depuis le 13 mai, avec une montée en charge progressive, est destiné à recueillir les données des patients testés dans l'ensemble des laboratoires de ville et hospitaliers, afin de fournir un suivi exhaustif de l'ensemble des patients testés pour le Sars-CoV-2 en France.

Auparavant, seules les données transmises par le réseau 3 Labo (Cerba, Eurofins-Biomnis et Inovie) et les laboratoires hospitaliers étaient exploitées. Les données Sidep ne concernent pour le moment que les tests RT-PCR réalisés, et prochainement les données des sérologies seront transmises, précise Santé publique France.

Les données publiées le 29 mai, transmises au 27 mai à 11h, proviennent de 4.700 sites de prélèvements, soit la quasi-totalité des laboratoires.

Pendant la semaine 21, du 18 au 24 mai, 216.891 patients ont été testés pour le Sars-CoV-2. Le test a été positif pour 4.119 patients, soit un taux de positivité national hebdomadaire de 1,9%.

"Ce taux est comparable aux taux de positivité des semaines 19 et 20 (3% et 2%) issus des données du réseau 3 labo", note l'agence.

(Capture d'Ă©cran)

Le taux de positivité est inférieur à 5% dans l'ensemble des départements métropolitains. L'incidence au niveau national est de 6,1 cas positifs pour 100.000 habitants, comme le montrait déjà une carte présentée le 28 mai par le ministre des solidarités et de la santé. Dans la majorité des départements, cette incidence est inférieure à 10/100.000. Elle est la plus élevée dans la Vienne (24,7/100.000 habitants), les Côtes-d’Armor (21,0/100.000 habitants) et la Meuse (22,6/100.000 habitants), départements où des clusters sont en cours d’investigation.

En Guyane, où des clusters sont aussi en cours d'investigation, le taux de positivité s'élève à 14%. "Les données de Mayotte ne sont pas encore interprétables du fait d’une transmission de données encore trop partielle (données du 27 mai 2020 11h)", souligne Santé publique France.

Grâce au système Sidep, 3.035 cas supplémentaires ont été identifiés entre le 13 et le 28 mai, par rapport au nombre de cas remontés des systèmes Go-Data, Sivic et 3 Labo qui pré-existaient.

Ils s'ajoutent aux 146.036 cas cumulés issus des surveillances de ces systèmes pré-existants, au 28 mai.

Ainsi, au total, entre le 21 janvier et le 28 mai, 149.071 cas de Covid-19 ont été confirmés en France, indique Santé publique France.

"Ce nombre supérieur de cas est à lier à une meilleure exhaustivité de la surveillance et non pas à une évolution de la situation épidémiologique du Covid-19 en France", insiste l'agence. Elle rappelle qu'au cours de la vague épidémique et jusqu'à la levée des mesures de confinement de la population, tous les patients ayant des signes de Covid-19 n'ont pas été systématiquement testés. Par conséquent le nombre réel de cas de Covid-19 était supérieur au nombre de cas confirmés.

Depuis le déconfinement, tout patient présentant des symptômes évocateurs de Covid-19, ainsi que les personnes contact d'un cas confirmé, doivent être dépistés, ce qui permet de se rapprocher du nombre réel de cas de Covid-19.

Carole Debray

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Les modifications du référentiel "Identifiant national de santé" approuvées par arrêté

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié le 8 juin au Journal officiel a approuvé les modifications apportées au référentiel "Identifiant national de santé" (INS) V2, qui encadre l'utilisation du numéro d'inscription au répertoire national d'identification des personnes physiques (dit "NIR" ou numéro de sécurité sociale) comme identifiant national de référence dans le domaine de la santé et la sphère médico-sociale.

Systèmes d'information

Almaviva Santé adopte la solution d'échange de documents médicaux de Lifen

PARIS (TICsanté) - Le groupe de cliniques Almaviva Santé va déployer la solution d'échange de documents médicaux de Lifen, a-t-il annoncé par communiqué fin mai.

0 112

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://groupepsih.com/business-intelligence-en-sante-hospivision/
http://www.phast.fr/live-snomedct-medicament/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 23/09/2021 au 24/09/2021