https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

Politique

Le ministère des armées veut anticiper la propagation du Covid-19 au sein du personnel soignant

0 1061

PARIS (TICsanté) - La ministre des armées, Florence Parly, a "salué" la sélection d'un projet "d'anticipation de la propagation du [Covid-19] au sein du personnel soignant" par le ministère, dans un communiqué le 5 mai.

Le projet Onadap (Outil numérique d’aide à la décision pour des stratégies dynamiques d’allocations de ressources humaines et matérielles en période d’attrition des personnels) a été sélectionné à la suite d'un appel à projets pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Cette solution "permettra de modéliser la situation sanitaire du personnel soignant à l’échelle d’un hôpital ou d’un service hospitalier et d’anticiper la propagation du virus en son sein", a fait valoir le ministère.

"L’intelligence artificielle développée s’appuiera sur des modélisations épidémiques pour proposer à l’échelle d’un hôpital, ou d’un service hospitalier, une estimation du nombre de soignants qui pourraient être malades dans les prochains jours", a-t-il ajouté.

Le projet est "soutenu" par la direction générale de l’armement (DGA) et l’agence de l’innovation de défense (AID), qui font toutes deux partie du ministère.

L'AID "financera, à hauteur de 408.000 euros, les travaux de recherche et de développement de cette plateforme numérique".

Le projet Onadap est porté par l'hôpital d'instruction des armées (HIA) Percy (Clamart, Hauts-de-Seine) et le centre Borelli, "une unité de recherche pluridisciplinaire portant sur l'ensemble des applications des mathématiques, sur les neurosciences et la recherche biomédicale" sous les tutelles du CNRS, de l’Ecole normale supérieure (ENS) Paris-Saclay, du service de santé des armées (SSA), de l’Université de Paris et de l'Inserm.

Le ministère a reçu "plus de 2.550 propositions" en réponse à l'appel à projets, a-t-il indiqué.

Les armées et le SSA ont été largement mobilisés pour faire face à l'épidémie de Covid-19 en France métropolitaine et en outre-mer, rappelle-t-on.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

Intelligence artificielle en santé: création d'un comité pilote d'éthique du numérique

PARIS (TICsanté) - Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a constitué un comité pilote d’éthique du numérique chargé de plancher sur "les enjeux éthiques du numérique et de l’intelligence artificielle" (IA), notamment en santé, a annoncé l'instance dans un communiqué paru le 2 décembre.

1 764

Politique

Virage numérique du médico-social : un fonds d’amorçage de 30 millions d’euros prévu (DGCS)

MARSEILLE (TICsanté) - Le plan "ESMS numérique" bénéficie d’un fonds d’amorçage de 30 millions d’euros pour accompagner à partir de 2020 les établissements sociaux et médico-sociaux dans le virage numérique, a précisé Virginie Lasserre, directrice générale de la cohésion sociale (DGCS), lors d’une intervention au congrès de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (Fehap), qui s'est tenue le 27 novembre à Marseille.

0 1064

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 3 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/
https://mipih.fr/votre-projet-mipih/piloter-la-performance/desionnel2.html

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • SantExpo Live (Ex-Paris Healthcare Week)

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021