https://www.nehs-digital.com/santexpo/
https://www.nuance.com/fr-fr/healthcare/campaign/report/quality-of-care.html?cid=7010W000002LDh6QAG&utm_campaign=EHM-WL-20210222-KPI_FR_WP&utm_medium=Display&utm_source=Tic_Santé

E-santé

Covid-19: le CLCC Gustave-Roussy a développé une application de télésuivi

0 1093

VILLEJUIF (Val-de-Marne) (TICsanté) - Le centre de lutte contre le cancer (CLCC) Gustave-Roussy a développé une application de télésuivi des patients atteints de Covid-19 dérivée son appli de suivi des chimiothérapies orales, a-t-il fait savoir dans un communiqué le 15 avril.

Les téléconsultations et le déploiement de cette application, appelée Capri-Covid, permettent de minimiser les venues sur site tout en maintenant le lien et la surveillance des patients à distance.

Cette application offre un télésuivi à domicile avec trois objectifs: la surveillance en cas de contamination au Covid-19, plus appuyée encore auprès des personnes âgées, le soutien en cas de vulnérabilités psycho-sociales dont le risque est accru en cette période de confinement, et la prévention d’effets indésirables liés au cancer.

Le patient dispose aussi d’informations fiables et actualisées sur la crise épidémique et sur les règles de confinement à l’aide d’un chatbot. L’adaptation du dispositif Capri dans le cadre du Covid-19 fait l'objet d'une publication dans l'European Journal of Cancer.

Ce dispositif permet au patient de renseigner directement l’évolution de ses symptômes. Un suivi quotidien est assuré par une infirmière de coordination qui prend contact avec le patient en cas d’apparition et/ou d’aggravation de symptômes. Pour les établissements de santé et les équipes soignantes, il permet de maintenir le lien, d’assurer une continuité des soins, de prévenir des effets de toxicité et détresses psychologiques, et d’orienter au mieux le patient.

Opérationnelle depuis le 20 mars à Gustave-Roussy, l’application Capri-Covid va être utilisée plus largement. Par ailleurs, une réflexion est menée pour renforcer le suivi en visioconférence si besoin.

L'application est fondée sur des recherches menées à Gustave-Roussy sur le suivi rapproché et personnalisé des patients sous thérapie orale à leur domicile, dans le cadre du projet Capri développé depuis 2015. Les résultats d’une étude clinique évaluant le dispositif seront présentés lors d’une communication orale au congrès de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2020.

Cet essai clinique a démontré de manière significative un suivi accru de la prescription médicale, une diminution des réductions de doses de traitement prises, une réduction des effets de toxicité sévères, une diminution des journées d’hospitalisation, et un meilleur ressenti des patients dans le suivi de leur maladie.

Le patient est inscrit par son équipe soignante hospitalière, après consentement. Une évaluation initiale puis un suivi sont réalisés sur la base de réponses à des questionnaires validés. La décision et l’orientation, fondées sur 80 algorithmes, permettent d’adapter le suivi et la prise en charge, avec appels téléphoniques si besoin. Des échanges par messagerie sécurisée et un transfert de fichiers (plateforme agréée hébergeur données de santé) sont disponibles.

Le développement technologique a été assuré en partenariat avec la société Medialis. Capri-Covid est disponible gratuitement sur l’AppStore et GooglePlay.

Sylvie Lapostolle

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Coronavirus: Lifen publie une application de suivi des patients en quarantaine

PARIS (TICsanté) - La société spécialisée dans l'échange sécurisé de documents médicaux Lifen a publié en "open source" une solution de suivi à distance des patients atteints de Covid-19 présentée comme une "alternative" à la quarantaine à l'hôpital et réalisée avec le Pr Philippe Ravaud, directeur du centre d'épidémiologie clinique de l'Hôtel-Dieu de Paris (AP-HP), a-t-elle annoncé le 6 mars.

1 2222

E-santé

Coronavirus: inquiétude autour de la protection des données après l'assouplissement temporaire de la téléconsultation

PARIS (TICsanté) - Le décret publié le 10 mars au Journal officiel, assouplissant jusqu'au 30 avril les dérogations aux modalités de réalisation des actes de télémédecine pour répondre à la crise du Covid-19, inquiète les spécialistes de la protection des données de santé.

3 1907

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021