https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

Covid-19: un arrĂȘtĂ© autorise le recours au tĂ©lĂ©soin pour les kinĂ©sithĂ©rapeutes

0 652

PARIS (TICsantĂ©) - Un arrĂȘtĂ© publiĂ© au Journal officiel le 18 avril autorise le recours au tĂ©lĂ©soin par vidĂ©otransmission pour les kinĂ©sithĂ©rapeutes.

Le texte modifie l'arrĂȘtĂ© du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d'organisation et de fonctionnement du systĂšme de santĂ© nĂ©cessaires pour faire face Ă  l'Ă©pidĂ©mie de Covid-19 dans le cadre de l'Ă©tat d'urgence sanitaire qui prĂ©cisait, dans son article 8, les dispositions relatives Ă  la tĂ©lĂ©santĂ©, rappelle-t-on.

"ConsidĂ©rant que la tĂ©lĂ©santĂ© permet Ă  la fois d'assurer une prise en charge mĂ©dicale et soignante Ă  domicile pour les patients prĂ©sentant les symptĂŽmes de l'infection ou reconnus atteints du Covid-19 et de protĂ©ger les professionnels de santĂ© de l'infection ainsi que les patients qu'ils prennent en charge", l'arrĂȘtĂ© indique "qu'il y a lieu de prendre les dispositions nĂ©cessaires pour l'Ă©tendre aux activitĂ©s des masseurs-kinĂ©sithĂ©rapeutes".

Ainsi, "Ă  l’exclusion des bilans initiaux et des renouvellements de bilan", certains actes de masso-kinĂ©sithĂ©rapie peuvent ĂȘtre rĂ©alisĂ©s Ă  distance par tĂ©lĂ©soin.

"La pertinence du recours au tĂ©lĂ©soin est dĂ©terminĂ©e par le masseur-kinĂ©sithĂ©rapeute", dispose l'arrĂȘtĂ©.

Les actes "sont conditionnés à la réalisation préalable, en présence du patient, d'un premier soin par le masseur-kinésithérapeute".

Ils doivent ĂȘtre rĂ©alisĂ©s par vidĂ©otransmission, en prĂ©sence d'un des parents majeurs ou d'un majeur autorisĂ© pour les mineurs, d'un aidant pour les patients prĂ©sentant une perte d'autonomie.

Ils peuvent ĂȘtre facturĂ©s Ă  l'assurance maladie.

L'arrĂȘtĂ© dispose Ă©galement que "les conventions des stagiaires associĂ©s peuvent ĂȘtre prolongĂ©es par avenant jusqu'Ă  la fin de l'Ă©tat d'urgence sanitaire".

Les organisations professionnelles saluent l'arrĂȘtĂ©

Dans un communiquĂ© publiĂ© le 18 avril, le Conseil national de l'ordre des masseurs-kinĂ©sithĂ©rapeute (Cnomk) s'est rĂ©joui de la publication de cet arrĂȘtĂ©, qualifiĂ© de "nĂ©cessitĂ©" par sa prĂ©sidente, Pascale Mathieu.

L'ordre invite les kinésithérapeutes à "contacter leurs patients ayant interrompu les soins et à leur expliquer la possibilité de prise en charge par cette nouvelle modalité".

"Pour les nouveaux patients, il est Ă©galement possible d'ĂȘtre pris en charge en tĂ©lĂ©soin un kinĂ©sithĂ©rapeute aprĂšs une premiĂšre sĂ©ance au domicile", a dĂ©clarĂ© le Cnomk.

"Les modalitĂ©s de prise en charge par l'assurance maladie et par les mutuelles sont les mĂȘmes que pour les consultations classiques", a-t-il ajoutĂ©.

Dans un communiquĂ© diffusĂ© le 20 avril, la FĂ©dĂ©ration française des masseurs-kinĂ©sithĂ©rapeutes rĂ©Ă©ducateurs (FFMKR) a qualifiĂ© le tĂ©lĂ©soin en kinĂ©sithĂ©rapie d'"avancĂ©e attendue dans la gestion de la crise du Covid-19", en particulier parce que cela "permet de diminuer la perte de chance et de prĂ©venir le risque de sĂ©quelles fonctionnelles pour bon nombre de patients, tout en permettant d’assurer la continuitĂ© des soins". En outre, la publication de cet arrĂȘtĂ© autorise la rĂ©munĂ©ration de tels actes de tĂ©lĂ©soins pratiquĂ©s "bĂ©nĂ©volement jusque-lĂ  dans un souci permanent de suivi du patient", prĂ©cise le syndicat.

MĂȘme si "cet outil ne remplacera jamais la prise en charge habituelle, il pourra cependant permettre d'assurer un suivi de l'Ă©volution fonctionnelle du patient Ă  distance, de rappeler les conseils d'hygiĂšne de vie, de prophylaxie, d'Ă©ducation Ă  la santĂ©, et d’adapter les protocoles d'auto-rĂ©Ă©ducation", relĂšve la FFMKR.

Le syndicat regrette nĂ©anmoins que le texte ne prĂ©voit pas "la possibilitĂ© de rĂ©aliser des bilans et de laisser au seul kinĂ©sithĂ©rapeute l’apprĂ©ciation de la pertinence du tĂ©lĂ©soin pour son patient, quelle que soit sa pathologie", alors qu'il l'avait demandĂ©e.

Les kinésithérapeutes, notamment par la voix du Cnomk, ont demandé le 13 mars dans une lettre au ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, de leur permettre "en urgence" de "pratiquer le télésoin", rappelle-t-on.

Deux organisations syndicales ont appuyé cette demande dans une lettre au ministre et au directeur général de la santé (DGS), JérÎme Salomon, le 14 avril.

Le Conseil d'Etat a rejetĂ© le 9 avril une requĂȘte visant notamment Ă  enjoindre au ministre des solidaritĂ©s et de la santĂ©, "d’ordonner la rĂ©ouverture des cabinets de mĂ©decins et de kinĂ©sithĂ©rapeutes fermĂ©s", rappelle-t-on.

(Journal officiel, samedi 18 avril, texte 9)

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le CHU de Rennes s'allie à Incepto afin d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale"

RENNES (TICsanté) - Le CHU de Rennes a annoncé le 23 octobre avoir noué un partenariat avec la start-up Incepto, spécialisée en intelligence artificielle (IA) appliquée à la radiologie, en vue d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale".

0 867

E-santé

TrauMatrix: quand l'IA se met au service des patients gravement traumatisés (AP-HP)

PARIS (TICsantĂ©) - L’association Traumabase, l'Assistance publique-hĂŽpitaux de Paris (AP-HP), le CNRS, l’École des hautes Ă©tudes en sciences sociales, l’École polytechnique et la sociĂ©tĂ© Capgemini Invent ont annoncĂ© le 25 octobre le lancement du projet TrauMatrix visant Ă  dĂ©velopper "des outils d'IA d'aide Ă  la dĂ©cision pour la gestion des patients atteints de traumatismes graves".

0 733

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021