https://www.nehs-digital.com

En bref

Oncologie: l’Institut Bergonié choisit la plateforme de Deeplink Medical

0 1398

L’Institut Bergonié, centre de lutte contre le cancer (CLCC) bordelais, a annoncé le 10 mars avoir choisi la plateforme Mirio, de la société Deeplink Medical, pour optimiser l’évaluation de la réponse thérapeutique chez les patients inclus dans des essais cliniques évaluant des médicaments innovants.

Destinée à accompagner les professionnels de santé de la lutte contre le cancer pour le suivi oncologique et l’évaluation des tumeurs solides en routine et en essais cliniques, la plateforme Mirio de Deeplink Medical permet de partager instantanément les informations de l’oncologue et du radiologue afin de suivre au mieux le patient et l’évolution de ses lésions et ainsi évaluer objectivement la réponse radiologique aux traitements.

Dans le cadre des essais cliniques, Mirio est utilisée pour accélérer et sécuriser le recrutement et l’inclusion des patients.

"Elle apporte une maîtrise accrue du recrutement et une augmentation du nombre de patients évaluables. Mirio gère également des essais cliniques multicentriques et produit des données structurées à des fins de recherche et d’évaluation", ont souligné les deux partenaires dans un communiqué de presse.

"Le déploiement de Mirio est en cours" mais la plateforme est utilisable dès ce mois de mars 2020, ont-ils complété.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

L'ANS et la DGOS veulent accélérer le déploiement de l'identifiant national de santé en 2021

PARIS, CAHORS (TICsanté) - L'Agence du numérique en santé (ANS) et la direction générale de l'offre de soins (DGOS) veulent accélérer le déploiement de l'identifiant national de santé (INS) en 2021, et ambitionnent d'atteindre "90% d'échanges utilisant l'INS fin 2022", ont expliqué des représentants des deux institutions lors d'une conférence de presse organisée le 11 mars en parallèle de Santexpo Live.

0 323

En bref

Cancérologie: près de 300 téléconsultations ont été assurées en 2020 par l'Institut Jean-Godinot de Reims

Près de 300 téléconsultations ont été assurées en 2020 par l'Institut Jean-Godinot (centre de lutte contre le cancer, CLCC) de Reims, grâce à la solution de télémédecine Odys portée le groupement régional d’appui au développement de l'e-santé (Grades) du Grand Est, Pulsy, ont annoncé le 12 janvier dans un communiqué commun les deux partenaires.

0 366

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
6 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021