https://vieviewer.com/

E-santé

Le Fonds FHF se penche sur les impacts de l'IA sur les métiers de la santé

0 401

PARIS (TICsanté) - Le fonds "Recherche & Innovation" de la Fédération hospitalière de France (FHF) a lancé le 11 février deux études dont l'une porte spécifiquement sur "les impacts de l'intelligence artificielle (IA) sur les métiers de la santé", a détaillé Enguerrand Habran, directeur du fonds.

"Le fonds FHF développe une vision du système de santé à moyen et à long termes dans le but de guider les décisions et les actions. L'avenir du système de santé s'invente de manière collaborative et collective et nous nous sommes entourés de partenaires institutionnels, industriels et de l'ensemble de la communauté hospitalière et médico-sociale pour réaliser ces deux études", a expliqué le 11 février lors d'une rencontre avec la presse, Zaynab Riet, déléguée générale de la FHF.

"L'IA et plus globalement les technologies numériques bouleversent de plus en plus le secteur de la santé. Pour accompagner au mieux cette transformation complexe, il faut avoir la capacité de la comprendre et d'anticiper ses effets positifs, comme négatifs", a déclaré la FHF dans son dossier de presse.

Pour répondre à ce défi, le fonds FHF a lancé le 11 février une "étude globale, scientifique et pluridisciplinaire sur les différentes tâches exercées par plus de 200 métiers du secteur de la santé", a expliqué Enguerrand Habran.

L'objectif de cette étude est d'apporter un ensemble de référentiels et d'outils pour piloter la transformation des métiers et des formations du secteur de la santé, afin d'accompagner au mieux les établissements de santé dans leur évolution digitale et organisationnelle.

Pour cela, le fonds s'est entouré de trois partenaires institutionnels et industriels: le groupe mutualiste MGEN (groupe Vyv), la banque coopérative de la fonction publique Casden et la start-up spécialisée dans l'IA en santé, Synapse Medicine.

L'étude va recenser les différents métiers de la santé et collecter les tâches associées dans les référentiels métiers existants. Avec l'aide d'experts, le fonds va également procéder au recueil des différentes tâches qui ne sont pas encore référencées.

Ce recensement complet permettra d'abord aux auteurs de l'étude de "caractériser" les différentes tâches des métiers de la santé, via une plateforme réservée (www.iaetmetiersdelasante.fr) et d'élaborer ainsi un guide technologique à l'état de l'art et anticipant des évolutions technologiques dans un temps prospectif de "3 à 7 ans".

"Ce sont 1,2 million de personnes qui peuvent être potentiellement sondées, nous allons analyser plus de 241 métiers de la santé et plus de 3.000 tâches. Concrètement, il y a 30 à 40 questions par tâche et le temps nécessaire pour caractériser une tâche est de 10 à 15 minutes", a précisé Enguerrand Habran.

Cette première étape de la caractérisation doit aboutir à la modélisation des impacts des différentes technologies numériques sur chaque tâche de chaque métier.

Pour parvenir à cette modélisation, les auteurs vont s'appuyer sur six axes d'analyse: la typologie de la tâche; l'interdépendance de la tâche; les données et les connaissances manipulées; "l'acceptance" des individus; les risques et les responsabilités; et le ratio "qualité/sécurité/temps/coût".

La modélisation doit alors permettre l'ordonnancement des tâches et métiers les plus impactés par le développement des nouvelles technologies et à partir de réflexions pluridisciplinaires menées sur l'impact de ces transformations numériques, des référentiels et outils de pilotage doivent être élaborés.

Une étude "illimitée" dans le temps

Cette étude a, en réalité, été initiée dès janvier 2018, avec la construction de son modèle d'analyse "mais il a fallu deux ans de préparation pour la travailler et la lancer", a souligné le directeur du fonds FHF.

Officiellement lancée le 11 février, la présentation du guide technologique est annoncée pour le 27 mai à l'occasion du salon SantExpo et la présentation des impacts de l'IA sur un premier métier de la santé sera réalisée en septembre 2020, lors des universités d'été de la FHF. D'autres métiers seront présentés "à partir de décembre 2020", a indiqué la FHF sans donner plus de détails.

"Il est important de souligner que cette étude est un observatoire, elle n'est donc pas limitée dans le temps car les évolutions et les nouvelles technologies vont continuer à transformer les métiers de la santé", a relevé Enguerrand Habran.

Une deuxième étude, intitulée "Parcours de santé, le souhait des usagers" a également été présentée ce 11 février par le fonds de dotation de la FHF.

Elle doit permettre de se pencher sur "l’évolution démographique, la chronicisation des maladies, les nouvelles pratiques médicales et la transformation du patient institutionnalisé en usager autonome", a détaillé Enguerrand Habran.

L'enquête, qui sera officiellement lancée le 2 mars via la mise en place d'un questionnaire de caractérisation, portera sur les profils des usagers du système de santé, leurs attentes et leurs parcours de santé respectifs.

Les participants disposeront d'un site web spécifique: lesouhaitdesusagers.fr pour cette étude menée en partenariat avec l'Ecole du design de Nantes, le groupe La Poste et la société Happytal.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Politique

E-santé: la feuille de route ministérielle saluée malgré des interrogations sur le financement

PARIS (TICsanté) - Plusieurs représentants des industriels, éditeurs de logiciels, établissements et professionnels de santé contactés par TICsanté ont salué la feuille de route pour le numérique en santé présentée la semaine dernière par la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, tout en se disant vigilants sur la capacité des pouvoirs publics à débloquer des financements à la hauteur des ambitions.

0 785

Acteurs

Sérialisation des médicaments: les HCL réalisent un premier test concluant de désactivation des codes consolidés

LYON (TICsanté) - Les Hospices civils de Lyon (HCL) ont réalisé avec le laboratoire Arrow un premier test concluant de désactivation de codes consolidés de médicaments, le premier en Europe, a annoncé l'établissement dans un communiqué mi-avril.

0 450

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019

Les offres APMjob.com

https://www.santexpo.com/infos-pratiques/obtenez-badge-visiteur/?utm_campaign=SE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_term=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 3e colloque sur l'imagerie à l'heure de l'IA

    Le 22/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • SIDO 2020

    Du 12/05/2020 au 13/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020

  • 12e colloque données de santé en vie réelle

    Le 16/06/2020

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020