Quelques perturbations mineures sont prévues ce week-end, veuillez nous en excuser.

https://vieviewer.com/

Politique

Les fédérations hospitalières globalement satisfaites du programme Hop'EN

0 640

PARIS (TICsanté) - Les représentants des cinq fédérations hospitalières ont fait part le 24 janvier de leur satisfaction sur l'avancement du programme Hop'EN (Hôpital numérique ouvert sur son environnement), lors d'une journée consacrée à ce sujet au ministère des solidarités et de la santé.

Doté de 420 millions d'euros, Hop'EN, géré par la direction générale de l'offre de soins (DGOS), a succédé au programme Hôpital numérique pour soutenir la modernisation des systèmes d'information hospitaliers (SIH) sur la période 2018-2022, rappelle-t-on.

Bertrand Sommier, secrétaire général de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), a déclaré que le programme "a été un levier un peu plus efficace que Hôpital numérique, notamment grâce au financement à l'usage".
"On attend encore beaucoup" de la DGOS, a-t-il indiqué, "car on a un vrai besoin d'accompagnement".

La FHP "appelle de ses voeux un suivi en région", tout en espérant que le financement du programme devienne pluriannuel, "voire une enveloppe pérenne", les capacités d'investissement des établissements étant contraintes.

Hop'EN "est un plan intéressant" qui a eu le mérite de "donner une ligne stratégique commune" aux établissements de santé et de la financer, a déclaré Cyrille Politi, conseiller transition numérique à la Fédération hospitalière de France (FHF).

"On ne saura réellement si le plan a fonctionné que dans quelques années, quand les crédits auront été consommés", a-t-il nuancé.

Il a également demandé à la DGOS "d'anticiper le risque que certains établissements se retrouvent en difficulté pour atteindre les prérequis" du programme.

Jean-François Goglin, conseiller national systèmes d'information (SI) de santé de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés à but non lucratif (Fehap), a qualifié Hop'EN de "vecteur de progrès".

Il s'est dit "satisfait de l'alignement du programme avec le plan Ma santé 2022" et a "particulièrement apprécié sa coconstruction avec les autres fédérations et la DGOS".

La Fehap veille à ce que "les petits établissements ne soient pas desservis" par le programme et "espère une gouvernance de la suite du programme associant les fédérations".

Par ailleurs, "le programme ESMS numérique doit capitaliser sur les réussites de Hop'EN", a-t-il noté.

Le plan "ESMS numérique" bénéficie d’un fonds d’amorçage de 30 millions d’euros pour accompagner à partir de 2020 les établissements sociaux et médico-sociaux dans le virage numérique, rappelle-t-on.

Manque de financements sur certains domaines fonctionnels

Hop'EN a eu "beaucoup de succès" auprès des adhérents de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (Fnehad), a indiqué son délégué national, Emilien Roger.

Les adhérents de la Fnehad sont particulièrement intéressés par les domaines D2 (développer le dossier patient informatisé et interopérable et le dossier médical partagé -DMP) et D6 (communiquer et échanger avec les partenaires) du programme.

Hop'EN s’appuie sur quatre prérequis (identités et mouvements -P1-, sécurité -P2-, confidentialité -P3- et échange et partage -P4) et sept domaines fonctionnels prioritaires qui doivent être atteints à la fin du programme, rappelle-t-on.

"Un peu moins de 50% des adhérents" de la Fnehad ont été présélectionnés dans l'appel à manifestation d'intérêt du programme Hop'EN, a-t-il indiqué.

Il a soulevé deux freins au programme: l'adhésion du personnel, qui "voit parfois le numérique comme une contrainte", et le manque de moyens en équipement.

Enfin, Emmanuel Reyrat, directeur du département des systèmes d'information de la fédération Unicancer, s'est "pleinement associé aux remerciements sur l'implication des fédérations" dans la coconstruction du programme. Il a toutefois dit "regretter que le domaine D7 (mettre à disposition des services en ligne aux usagers et aux patients) ne soit pas suffisamment financé".

"La majorité des centres de lutte contre le cancer (CLCC) ont envoyé des dossiers D6 et D7", a-t-il souligné. Ces deux domaines reçoivent respectivement 17% et 3% des 420 millions d'euros du programme, rappelle-t-on.

Emmanuel Reyrat a également souhaité "l'ajout de domaines dédiés à l'intelligence artificielle et au machine learning" et d'un financement associé dans un futur programme qui pourrait succéder à Hop'EN.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Hop'EN: la DGOS publie deux nouveaux guides ajustés à la feuille de route du numérique en santé

PARIS (TICsanté) - La direction générale de l'offre de soins (DGOS) a mis en ligne le 26 juillet deux nouveaux guides méthologiques relatifs au programme Hop'EN "en cohérence avec la feuille de route du numérique en santé" présentée par Agnès Buzyn le 25 avril.

0 774

Acteurs

Vivalto Santé lance une application pour les préadmissions hospitalières et le suivi des patients

PARIS (TICsanté) - Le groupe de cliniques Vivalto Santé a lancé une application, baptisée "Vous", pour permettre aux patients de "réaliser en ligne leur préadmission hospitalière et pour assurer un suivi à leur retour à domicile", a expliqué à TICsanté Olivier Boixière, directeur des services informatiques (DSI) du groupe.

0 688
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 1 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021