https://www.nehs-digital.com

Acteurs

CES 2020: Sensoria Analytics recherche des débouchés pour son outil de prévention des maladies cardio-vasculaires

0 1008

LAS VEGAS (TICsanté) - Au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, la start-up Sensoria Analytics recherchait des partenaires commerciaux pour Cardiosensys, son outil de prévention des maladies cardiovasculaires, a expliqué à TICsanté Slah Aridhi, son fondateur et CEO.

Cardiosensys se compose d'un oxymètre et d'une application destinés à "donner au médecin généraliste une idée objective de l'état de santé cardiovasculaire d'une personne".

"Les maladies cardiovasculaires tuent une personne sur trois dans le monde, et 50% d'entre elles n'ont pas de symptômes", a expliqué Slah Aridhi en décembre. "Quand on a demandé aux médecins pourquoi ils ne faisaient pas plus de dépistage, ils ont été unanimes: entre l'entretien avec le patient, les analyses nécessaires et l'étude des résultats, cela prend beaucoup trop de temps."

Sensoria Analytics a créé un oxymètre, "un outil familier déjà présent dans le cabinet des généralistes", capable de relever et d'étudier sept signes vitaux: "le rythme cardiaque, le rythme respiratoire, l'oxygénation dans le sang, l'élasticité artérielle, la rigidité artérielle, la variabilité cardiaque et un index de tension artérielle".

La mesure du rythme respiratoire "est difficile" et nécessite "un masque ou une ceinture", mais "avec notre algorithme, on obtient une bonne estimation rien qu'avec l'oxymètre", a fait valoir le fondateur de la start-up.

Les mesures de la rigidité et de la pression artérielles "affichent directement un indicateur vert, jaune ou rouge". "Nous faisons un outil de dépistage et pas de diagnostic", dont le but est "d'aider le médecin à savoir s'il doit envoyer le patient chez le cardiologue en urgence, sans urgence" ou pas du tout, a-t-il insisté.

L'examen "peut se faire en une minute, mais on recommande de le faire en deux", a indiqué Slah Aridhi.

Cardiosensys est aujourd'hui à l'état de prototype, mais "le cœur de la technologie est là".

La start-up a développé son propre oxymètre car "il y a beaucoup de mauvaise qualité sur le marché aujourd'hui".

Des tests cliniques sont prévus au CHU de Nice début 2020 "pour augmenter sa crédibilité", ainsi que "du beta testing chez de nombreux médecins" pour évaluer son ergonomie.

Commercialisation "espérée mi-2020"

La commercialisation de Cardiosensys est "espérée mi-2020".

"Notre première cible est les médecins généralistes en France puis en Europe", a détaillé le fondateur.

L'objectif de sa participation au CES 2020: "rencontrer des partenaires intégrateurs".

"Il y a un intérêt des acteurs de la télémédecine, qui pourraient intégrer Cardiosensys à leurs cabines ou bornes plutôt qu'un oxymètre ordinaire, et des fabricants d'équipement de rééducation ou d'apnée du sommeil", a détaillé Slah Aridhi.

Il souhaite également "voir les réactions américaines à notre solution et comment elle pourrait s'intégrer à leur écosystème", où "les assurances et les entreprises, qui incitent les patients à s'auto-évaluer, pourraient constituer des débouchés B2C".

Le fondateur prévoit de lancer une levée de fonds "familiale" de 200.000 euros après le salon de Las Vegas pour "lancer la phase commerciale". Une seconde levée de fonds est prévue "pour l'expansion de la force de frappe commerciale", à hauteur d'un million d'euros.

La start-up est aujourd'hui financée sur les fonds propres de son fondateur, avec l'aide de BPIFrance et de l'incubateur Paca-Est (Sophia-Antipolis) où elle est hébergée.

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Covid-19: des plateformes misent sur la data pour ne perdre aucune dose et accélérer la vaccination

PARIS (TICsanté) - Pour aider les publics prioritaires à obtenir un rendez-vous de vaccination anti-Covid ou pour éviter que des doses ne soient jetées, faute de volontaires, les plateformes CovidListe, ViteMaDose ou encore Medicamentum s'appuient sur les données afin de soutenir la campagne vaccinale.

0 106

Acteurs

"Conflit d'intérêts" et "processus de commande publique altéré" à la DSI de l'AP-HP (chambre régionale des comptes)

PARIS (TICsanté) - La chambre régionale des comptes (CRC) a constaté "une situation de conflit d'intérêts" et "l'existence d'un processus de commande publique altéré" à la direction des systèmes d'information (DSI) de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), dans un rapport sur sa situation financière et sa gouvernance.

0 226

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE