https://vieviewer.com/
https://www.enovacom.fr/guide-tout-savoir-sur-linteroperabilite-biomedicale-chez-enovacom.html

En bref

Expérimentations "article 51": 9% des projets ont une finalité numérique (rapport)

0 712

Les expérimentations organisationnelles financées dans le cadre du dispositif prévu à l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 comptent 9% de projets ayant pour finalité des "outils ou services numériques dont la télémédecine", selon un rapport du conseil stratégique de l'innovation en santé publié le 6 décembre.

Le rapport remis au Parlement s'appuie sur les données connues au 30 juin, précise-t-on.

La moitié des projets (50%) rentrent dans la catégorie "coordination, parcours, exercice coordonné" et seuls 2% dans la catégorie dispositif médical (DM).
Le conseil stratégique de l'innovation en santé a instruit 20 projets utilisant un DM. Parmi ceux-ci, sept sont des "outils numériques", est-il précisé.

Le rapport relève que 32 projets de télésanté (télémédecine et m-santé) ont été instruits à l'échelon national. Parmi ceux-ci, neuf ont été autorisés, cinq "réorientés", trois jugés non recevables et 15 étaient en cours d'instruction au moment de sa rédaction.

Les domaines médicaux les plus fréquents en télésanté sont "la dermatologie, le diabète, l’imagerie, les pathologies cardiovasculaires puis les greffes, la santé buccodentaire et le cancer", souligne le rapport.

Les thématiques les plus répandues sont la télé-expertise puis la télésurveillance, mais "il faut noter l'existence de projets qui relèvent d’autres catégories, comme le case management, l’auto-prise en charge par le patient ou encore d’éducation thérapeutique".

En télésanté, les porteurs de projets sont en majorité des établissements de santé et des regroupements de professionnels de santé, puis des industriels.

Parmi les expérimentations en cours recensées par le ministère des solidarités et de la santé, TICpharma (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté) a dénombré huit projets faisant appel à la télémédecine, pour un financement cumulé estimé entre 18,1 millions et 21,6 millions d'euros, sur le fonds pour l'innovation du système de santé (Fiss).

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Télécom SudParis crée un "parcours santé" dans sa formation d'ingénieur généraliste

L'école d'ingénieurs du numérique Télécom SudParis a créé un "parcours santé" dans sa formation d'ingénieur généraliste à la rentrée 2019-2020, a-t-elle fait savoir dans un communiqué du 19 février.

0 705

En bref

Le ministère des armées certifié hébergeur de données de santé (HDS)

Le ministère des armées a obtenu la certification hébergeur de données de santé (HDS) sur les six domaines d'activités du référentiel, a-t-il fait savoir dans un communiqué le 17 février.

0 800

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • WebconfĂ©rence "Les grandes tendances de la e-santĂ© en 2021"

    A partir du 26/01/2021

  • SANTEXPO LIVE

    Du 09/03/2021 au 11/03/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021