https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

En bref

Le CHU de Brest investit dans la start-up Intradys pour le traitement des AVC

0 517

Le CHU de Brest a pris une participation de 10% au capital de la jeune pousse Intradys qui développe un outil d’aide à la décision pour les neuroradiologues lors du traitement d’un accident vasculaire cérébral (AVC), a fait savoir l’établissement dans un communiqué le 21 novembre.

Le logiciel développé par Intradys prend en compte "de multiples critères" dont "l’âge, les antécédents et l’adéquation des dispositifs à la situation pathologique" du patient pour aider le neuroradiologue à prendre des décisions lors de l’intervention au bloc opératoire qui suit l'AVC, explique le CHU.

Intradys s’appuie également "sur les images acquises avant ou pendant la procédure". "C’est un système d’aide à la décision pour faire gagner du temps en fonction de ce qui a été fait précédemment", a résumé à TICsanté le Pr Alain Saraux, médecin rhumatologue et vice-président de la recherche au CHU de Brest.

Dans le cadre du partenariat, "le CHU donne accès aux données de santé de 500 patients qui ont donné leur accord à Intradys et aide la société à anonymiser les données", a-t-il détaillé. "En échange, le CHU pourra utiliser le logiciel."

Intradys "est consciente de la chance d'avoir un CHU qui l'accompagne dès le début", a déclaré son fondateur Gwenael Guillard, également contacté par TICsanté.

La start-up, créée en avril, a recruté un ingénieur architecte et recherche actuellement un ingénieur en imagerie médicale, a-t-il précisé. Elle est hébergée à l’école d’ingénieurs IMT Atlantique.

Gwenael Guillard mise sur une première "preuve de concept d’ici huit à neuf mois, avec les premiers retours d’utilisateurs potentiels".

Intradys et le CHU de Brest n'ont pas souhaité préciser le montant de la prise de participation. "Il est purement symbolique, mais montre l’implication du CHU et renforce le lien" avec l’entreprise, a déclaré Alain Saraux. "On est conscients qu’on a besoin des start-up pour préparer l’avenir. Quitte à travailler avec une jeune pousse, autant s’impliquer financièrement."

LĂ©o Caravagna
leo.caravagna@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Visiomed lève 3 millions d'euros

Le groupe Visiomed a annoncé le 25 octobre avoir bouclé une levée de fonds de 3 millions d'euros auprès d’investisseurs professionnels destinée à "couvrir ses besoins de financement".

0 832

En bref

Le LET formule cinq propositions pour "faire émerger une télémédecine française et européenne"

Les organisations adhérentes à l'association Les entreprises de télémédecine (LET) ont formulé cinq propositions pour faire émerger la télémédecine "française et européenne" et répondre à la crise des urgences.

0 1140

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 8 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021