Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/

En bref

Le CHU de Brest investit dans la start-up Intradys pour le traitement des AVC

0 136

Le CHU de Brest a pris une participation de 10% au capital de la jeune pousse Intradys qui développe un outil d’aide à la décision pour les neuroradiologues lors du traitement d’un accident vasculaire cérébral (AVC), a fait savoir l’établissement dans un communiqué le 21 novembre.

Le logiciel développé par Intradys prend en compte "de multiples critères" dont "l’âge, les antécédents et l’adéquation des dispositifs à la situation pathologique" du patient pour aider le neuroradiologue à prendre des décisions lors de l’intervention au bloc opératoire qui suit l'AVC, explique le CHU.

Intradys s’appuie également "sur les images acquises avant ou pendant la procédure". "C’est un système d’aide à la décision pour faire gagner du temps en fonction de ce qui a été fait précédemment", a résumé à TICsanté le Pr Alain Saraux, médecin rhumatologue et vice-président de la recherche au CHU de Brest.

Dans le cadre du partenariat, "le CHU donne accès aux données de santé de 500 patients qui ont donné leur accord à Intradys et aide la société à anonymiser les données", a-t-il détaillé. "En échange, le CHU pourra utiliser le logiciel."

Intradys "est consciente de la chance d'avoir un CHU qui l'accompagne dès le début", a déclaré son fondateur Gwenael Guillard, également contacté par TICsanté.

La start-up, créée en avril, a recruté un ingénieur architecte et recherche actuellement un ingénieur en imagerie médicale, a-t-il précisé. Elle est hébergée à l’école d’ingénieurs IMT Atlantique.

Gwenael Guillard mise sur une première "preuve de concept d’ici huit à neuf mois, avec les premiers retours d’utilisateurs potentiels".

Intradys et le CHU de Brest n'ont pas souhaité préciser le montant de la prise de participation. "Il est purement symbolique, mais montre l’implication du CHU et renforce le lien" avec l’entreprise, a déclaré Alain Saraux. "On est conscients qu’on a besoin des start-up pour préparer l’avenir. Quitte à travailler avec une jeune pousse, autant s’impliquer financièrement."

Léo Caravagna

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

IA: le CHU de Bordeaux s'allie avec la start-up Synapse Medicine

Le CHU de Bordeaux a récemment signé un accord-cadre avec la start-up Synapse Medicine afin de développer l'intelligence artificielle (IA) pour la recherche et l'innovation dans le domaine de la prescription médicamenteuse, a annoncé l'établissement dans un communiqué diffusé le 16 janvier.

0 347

En bref

Création du groupement de coopération sanitaire en e-santé Sara

Le groupement de coopération sanitaire (GCS) Sara, groupement régional d'appui au développement de l'e-santé en Auvergne-Rhône-Alpes, a été créé le 1er janvier 2019 pour succéder aux GCS e-santé d'Auvergne (Simpa) et de Rhône-Alpes (Sisra).

0 411

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • CyberCamp Santé

    Le 05/02/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020