https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

L'Asip santé soumet à concertation un référentiel sur la conservation sécurisée des documents de santé

0 171

PARIS (TICsanté) - L'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé) a publié un référentiel "force probante" des documents de santé, ouvert aux contributions et disponible sur l'espace de concertation, a-t-elle annoncé le 14 novembre dans un communiqué.

Dans le cadre de la prise en charge des personnes, un grand nombre de documents comportant des données de santé à caractère personnel sont produits, partagés, échangés par les acteurs de la santé et du médico-social.

Ces documents, qu’ils soient au format papier ou numérique, doivent souvent être conservés de manière sécurisée pendant une durée longue, fixée par la loi dans certains cas.

Pour rappel, une ordonnance publiée le 12 janvier 2017 au Journal officiel est venue encadrer les modalités de destruction des dossiers médicaux une fois numérisés et les conditions permettant de garantir une valeur probante aux données et documents de santé numérisés.

Cette ordonnance a notamment précisé les conditions permettant de garantir une valeur probante aux données et documents de santé constitués sous forme numérique.

Elle a créé une nouvelle section dans le code de la santé publique, intitulée "conditions de reconnaissance de la force probante des documents comportant des données de santé à caractère personnel créés ou reproduits sous forme numérique et de destruction des documents conservés sous une autre forme que numérique", permettant d'appliquer aux fichiers médicaux certaines dispositions du code civil sur l'écrit électronique.

Cela concerne les documents comportant des données de santé à caractère personnel produits, reçus ou conservés, à l'occasion d'activités de prévention, de diagnostic, de soins, de compensation du handicap, de prévention de perte d'autonomie, ou de suivi social et médico-social, par un professionnel de santé, un établissement ou service de santé, un professionnel ou organisme concourant à la prévention ou aux soins, régi par le code de la santé public, le service de santé des armées et un professionnel ou établissement du secteur médico-social.

Les champs d'application des nouvelles dispositions

Dans la lignée de la numérisation du monde de la santé, plusieurs cas d'usage ont été encadrés:

  • la numérisation des documents papier
  • la création de documents nativement au format numérique
  • le cas des documents nativement créés au format numérique devant être signés
  • la mise en forme d'un document numérique à partir d'un ou plusieurs documents numériques existants et sa matérialisation sur support papier
  • la destruction éventuelle des documents papier originaux à la suite d'une opération de numérisation.

L'Asip santé était alors chargée de préciser dans un référentiel pris par voie d’arrêté du ministre chargé de la santé les conditions (techniques et organisationnelles) d’application de chacune de ces dispositions.

Le référentiel mis en ligne le 14 novembre contient ainsi plusieurs annexes dans ce sens relatives aux:

  • mécanismes de sécurité à mettre en œuvre dans le cadre de la numérisation
  • mécanismes de sécurité à mettre en œuvre dans le cadre de la production de documents nativement numériques
  • mécanismes de sécurité à mettre en œuvre dans le cadre de la matérialisation des documents de santé au format numérique.

Une annexe concerne plus précisément la classification des documents de santé et deux autres annexes reviennent sur les "fondamentaux": le socle commun de principes techniques et organisationnels et la gestion des métadonnées.

Tous les acteurs de la santé et du médico-social sont désormais appelés à contribuer à la consolidation du référentiel "force probante" des documents de santé sur le site participez.esante.gouv.fr en vue de la publication d'une version finale du document en février 2020.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Une fuite de données touche plus de 16.000 professionnels de santé en France

PARIS (TICsanté) - Plus de 16.000 adresses de courrier électronique de professionnels exerçant dans des établissements sanitaires français, "souvent publiées avec le mot de passe associé", ont été divulguées sur une plateforme en ligne, a alerté le 28 janvier la cellule d'accompagnement cybersécurité des structures de santé (ACSS).

0 400

En bref

DMP: plus de 3,6 millions de dossiers créés (Cnam)

Plus de 3,6 millions de dossiers médicaux partagés (DMP) étaient ouverts au 14 janvier, a fait savoir la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam), lors d'une journée organisée par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé), le 17 janvier.

1 300
https://fr.surveymonkey.com/r/3PYDW8D

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 8 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Hackathon DigH@cktion

    Du 17/01/2020 au 19/01/2020

  • CyberCamp Santé

    Le 05/02/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020