https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.neobe-sante.fr/tic-sante/?utm_source=Page&utm_medium=Banniere_Image&utm_campaign=Tic_Sante

Acteurs

Un partenariat entre Google et un groupe d'établissements de santé fait polémique outre-Atlantique

0 162

MOUNTAIN VIEW (Californie) (TICsanté) - Un partenariat entre Google (groupe Alphabet) et le réseau de santé à but non lucratif Ascension, gérant près de 150 hôpitaux aux Etats-Unis, a fait polémique le 11 novembre après que le Wall Street Journal a révélé que cela permettait à Google d'avoir accès à des données de santé de millions d'Américains sans leur consentement.

Ce partenariat vise à migrer l'infrastructure informatique d'Ascension dans le cloud de Google, à déployer la suite de logiciels G Suite dans les établissements du réseau, et à développer des outils pour les professionnels de santé et paramédicaux afin d'améliorer la qualité de soins et la sécurité des patients grâce à l'intelligence artificielle (IA).

Créée en 2012, l'association catholique Ascension gère plus de 2.600 structures de santé dans 21 Etats américains, dont 150 hôpitaux et plus de 50 résidences pour personnes âgées.

Evoqué par le géant américain des technologies en juillet comme un exemple des travaux menés avec des acteurs de santé pour leur mettre à disposition ses services d'hébergement de données, et ses technologies d'IA, l'accord a été épinglé le 11 novembre par le Wall Street Journal.

Le quotidien américain a révélé que Google travaillait déjà "en secret" depuis un an avec Ascension, autour d'un projet intitulé Nightingale et décrit comme "le plus important effort d'un géant de la Silicon Valley pour s'imposer dans la santé grâce au traitement des données médicales des patients".

Il consiste à développer des outils informatiques à partir du traitement de différentes données dont dispose l'association, comme des résultats de biologie, des diagnostics médicaux, des dossiers patients informatisés, avec les noms des patients concernés et leur date de naissance.

Selon le Wall Street Journal, au moins 150 employés de Google ont accès dans ce cadre à des dizaines de millions de données de santé, sans que les patients et les médecins aient été avertis.

Une pratique "courante"

Réagissant dans la foulée de la publication de l'article, le président de Google Cloud, Tariq Shaukat, a assuré dans un message posté sur le blog de la firme que ce projet était une "pratique courante en matière de soins de santé" et qu'il n'était pas secret.

Il a affirmé qu'il est conforme au Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), loi américaine votée en 1996 comprenant des exigences de confidentialité et de sécurité des informations des patients.

Elle prévoit notamment que le recueil du consentement des patients pour le partage des informations dont disposent les hôpitaux n'est pas obligatoire lorsqu'il s'agit d'aider les établissements à "remplir leurs fonctions de soins de santé".

Tariq Shaukat a indiqué que les données d'Ascension "ne peuvent être utilisées à d'autres fins que celle de fournir les nouveaux services prévus dans le cadre du partenariat" et que les informations sur la santé des patients ne seront pas rattachées à des données dont dispose par ailleurs Google sur les individus.

Cité dans un communiqué de presse du réseau de santé, également publié lundi, le vice-président d'Ascension, Eduardo Conrado, a expliqué que le partenariat avec la filiale du groupe Alphabet répond à la nécessité de "se transformer pour mieux répondre aux besoins et aux attentes" des patients et des professionnels.

Ce travail requiert "l'intégration de nouveaux modèles de soins fournis par le biais de plateformes, d'applications et de services numériques qui font partie de l'expérience quotidienne de ceux que nous aidons", a-t-il souligné.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://4axes.fr/?xtor=SEC-200

E-santé

CES 2019: la santé connectée aura une place de choix à Las Vegas

PARIS (TICsanté) - La santé connectée fera partie des secteurs phares du millésime 2019 du Consumer Electronics Show (CES), le salon international de la tech, qui se tiendra du mardi 8 au vendredi 11 janvier à Las Vegas (Nevada).

0 591

E-santé

"L'innovation dans le big data risque d'échapper aux CHU" (conférence des DG)

(Par Jean-Yves PAILLE, aux Assises hospitalo-universitaires)

POITIERS, 28 décembre 2018 (TICsanté) - L'innovation en santé reposant sur l'intelligence artificielle et le big data risque d'échapper aux CHU s'ils ne se positionnent pas sur le créneau, a prévenu mi-décembre Catherine Geindre, récemment élue présidente de la conférence des directeurs généraux de CHU.

0 858

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
4 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://www.corwin.eu/actualite/rencontresfhp2019.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=fhp2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Révolution Pharmatech

    Le 09/12/2019

  • Consumer Electronics Show (CES) 2020

    Du 07/01/2020 au 10/01/2020

  • Tour de France du numérique en santé en Nouvelle-Aquitaine

    Le 16/01/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020