https://vieviewer.com/

En bref

La France touchée par une fuite de données de santé

1 836

Des chercheurs de la société d'informatique WizCase ont découvert neuf bases de données de santé non sécurisées dans sept pays, a rapporté le site institutionnel français cyberveille-santé, le 23 octobre.

"Ces bases de données publiquement accessibles comportaient les données de millions de patients et employés du secteur médical à travers le monde", a souligné cyberveille-santé.

Ces données en libre accès portent notamment sur des prescriptions médicales, des observations médicales, des visites de laboratoires, des numéros de sécurité sociale, des noms complets, des adresses et numéros de téléphone de patients, des informations sur les employés ou encore des informations sur des recherches médicales.

Aucun mot de passe, ni système d'authentification n'était nécessaire pour accéder à ces informations. Le Canada, les Etats-Unis, le Brésil, le Nigeria, l'Arabie Saoudite, la Chine et la France sont concernés par cette faille de sécurité.

"Au total, ce sont près de 60 gigaoctects (Go) de données, soit environ 26.400.000 documents, qui étaient disponibles sur internet. Certains messages de demandes de rançon suggèrent qu’une partie des données a déjà été volée par des attaquants et prise en otage dans l’attente du paiement d’une rançon", a-t-il été précisé.

La France serait concernée par une fuite de 5,7 Go de données, soit près de 1.500 documents. Le pays le plus touché est la Chine avec 43 Go de données de santé dans la nature, soit environ 24 millions de documents.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Cyberattaque: le système d'information du CHU de Rouen "quasiment revenu à la normale"

ROUEN (TICsante) - Victime d’une cyberattaque la semaine dernière, le système d'information (SI) du CHU de Rouen était "quasiment revenu à la normale" mardi 26 novembre, a-t-on appris auprès de la direction de la communication de l'établissement.

0 508

En bref

DMP: une "porte d'entrée" pour permettre aux citoyens de consentir au partage de leurs données (Emmanuel Bacry)

Directeur scientifique du Health Data Hub/Institut national des données de santé (INDS), Emmanuel Bacry a appelé à faire du dossier médical partagé (DMP) "une porte d'entrée permettant à chaque citoyen de donner son accord pour partager ses données de santé dans le cadre de projets de recherche", lors d'une audition à l'Assemblée nationale.

1 697

Vos réactions

Afficher/Masquer les commentaires (1)

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org