https://www.nehs-digital.com

Acteurs

Hauts-de-France: l'ARS et le Collectif SI médico-social régional s'allient pour "réussir le virage numérique" du secteur

0 1219

LILLE (TICsanté) - L'agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-France et le Collectif SI (systèmes d'information) médico-social régional ont signé une convention de partenariat pour "réussir le virage numérique du médico-social", ont annoncé le 5 septembre Marine Requillart, membre du Collectif SI médico-social et Etienne Champion, directeur général de l'ARS.

Ce partenariat a été annoncé à l'occasion de la première étape du "Tour de France de l'e-santé", à Lille. Pour rappel, 16 autres étapes sont à l'agenda de la nouvelle délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) et de l'Asip santé -prochainement transformée en Agence du numérique en santé (ANS)- jusqu'au 6 février 2020.

Le Collectif SI médico-social constitué fin 2016 regroupe sept fédérations et organisations représentatives du secteur médico-social membres du comité régional stratégique des systèmes d'information de santé (Corssis), installé par l'ARS Hauts-de-France.

L'objectif de ce collectif est d'assurer la remontée des enjeux relatifs au numérique dans le médico-social et de porter la voix du secteur -réputé à la traîne dans ce domaine- sur les questions de SI auprès des pouvoirs publics.

Dans ce cadre, Marine Requillart, directrice adjointe de l'union régionale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (Uriopss) des Hauts-de- France et représentante du Collectif SI médico-social, a pointé l'importance de "créer des espaces d'information et d'acculturation aux SI pour les gouvernants, dirigeants et professionnels" du secteur.

Etienne Champion, directeur général de l'ARS Hauts-de-France, a souligné qu'ensemble, son administration et le Collectif SI médico-social s'attèleront à dresser les constats des manques et besoins en matières de SI dans le secteur, réputé "en retard", "prioriseront les actions d'accompagnement pour réussir le virage numérique" et pour y parvenir "noueront des partenariats avec d'autres acteurs tels que le groupement d'intérêt public (GIP) Sant& Numérique Hauts-de-France".

Une subvention de 200.000 euros

La convention de partenariat signée par les deux parties implique également une subvention de 200.000 euros, versée par l'ARS Hauts-de-France et allouée à l’Uriopss au titre du collectif régional, sur 18 mois.

Cet investissement doit permettre de :

  • contribuer Ă  la mise en place de PrĂ©dice, programme rĂ©gional de santĂ© numĂ©rique et son usage pour le secteur mĂ©dico-social
  • accompagner le dĂ©ploiement de la tĂ©lĂ©mĂ©decine dans les Ă©tablissements sanitaires et mĂ©dico-sociaux (ESMS) ciblĂ©s (en premier lieu, les Ă©tablissements d'hĂ©bergement pour personnes âgĂ©es dĂ©pendantes -Ehpad)
  • accompagner la structuration et la montĂ©e en charge des fonctions SI dans les organisations mĂ©dico-sociales.

Par cette signature de convention partenariale, l'ARS Hauts-de-France entend "renforcer l'alliance entre la dynamique régionale et nationale", a déclaré Etienne Champion.

Le DG de l'ARS Hauts-de-France s'est aussi félicité du "succès" de cette première étape du "Tour de France de l'e-santé" qui a réuni 460 participants dans la capitale des Flandres.

Cohérence avec la feuille de route du numérique en santé

Cette convention de partenariat est signée alors que les SI dans le secteur du médico-social sont au cœur de la feuille de route du numérique en santé, présentée par Agnès Buzyn le 25 avril.

Pour rappel, une action de "soutien aux systèmes d’information (SI) médico-sociaux via un plan 'établissements et services du médico-social (ESMS) numérique'" est prévue.

Concrètement, le but est de favoriser l’entrée des ESMS dans le virage numérique au sein de logiques territoriales et un dispositif d’accompagnement relatif à l’ensemble des enjeux des SI (gouvernance, achats, sécurité, interopérabilité...) devra être élaboré d'ici 2022. Le programme doit être lancé en 2020.

Pour moderniser les SI du secteur médico-social et favoriser l'interopérabilité, un axe visant à élaborer un "dispositif de certification des SIH [systèmes d'information hospitaliers] et d’une déclinaison pour les SI médico-sociaux" est également au programme de la feuille de route.

Enfin, un référentiel et un dispositif de certification devront être élaborés et un groupe de travail dédié doit être nommé en octobre 2019. Les premiers pilotes de ces futurs SIH "médico-social compatibles" sont attendus pour le second semestre 2020, avant une généralisation en 2021-2022.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Ségur: l'ANS informe les éditeurs sur l'éligibilité de leurs solutions numériques aux financements

PARIS (TICsanté) - L'Agence du numérique en santé (ANS) a publié le 30 avril une note d'information, à destination des éditeurs de solutions informatiques de santé, sur les dossiers spécifiques de labellisation et les référentiels associés éligibles aux financements prévus par le Ségur de la santé.

En bref

Informatique hospitalière: Atos sélectionnée par UniHA

La société Atos a annoncé le 27 avril avoir été sélectionnée par UniHA, coopérative d'acheteurs hospitaliers publics français, pour un marché de 4 ans qui lui permet d'adresser l'ensemble des structures de santé adhérentes.

0 100

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
3 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021