https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.ctm-telemedecine.fr/

Acteurs

Cegedim se recentre sur l'Europe en cédant sa filiale américaine

0 145

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine) (TICsanté) - Le groupe Cegedim a annoncé le 28 août dans un communiqué la cession à CareTracker de sa filiale américaine spécialisée dans les logiciels médicaux Pulse Systems, afin de se recentrer sur le marché européen.

Cegedim va céder la "quasi-totalité du fonds de commerce" de cette filiale, qui sera liquidée "dans les prochains mois", indique-t-il.

L'opération, pour laquelle aucun détail financier n'est communiqué, pourrait entraîner une dépréciation d'actif "de l'ordre de 20 millions d'euros". Plus d'informations seront communiquées lors de la publication des résultats du premier semestre, prévue jeudi 19 septembre.

Contacté par APMnews (site d'information du groupe APM International dont fait partie TICsanté), le groupe français a précisé que l'éditeur Pulse était sa seule activité sur le marché américain, les autres entités ayant été intégrées à IMS Health (aujourd'hui Iqvia) dans le cadre de la cession de la division CRM (Customer Relationship Management), en 2015.

Cegedim avait mis la main sur Pulse en 2010 pour un montant pouvant aller jusqu'à 58 millions de dollars, dans une volonté d'accéder au marché américain de l'informatisation des professionnels de santé, rappelle-t-on.

"Nous avons essayé de nous développer sur le marché américain mais nous étions jusqu'ici un petit acteur. Donc si on voulait devenir un acteur significatif, il fallait des investissements conséquents ou des acquisitions. Nous avons préféré renforcer nos positions en Europe", a expliqué un porte-parole à APMnews.

En 2018, Pulse a contribué au chiffre d'affaires du groupe à hauteur de 11,3 millions d'euros et "négativement à l'Ebitda [résultat avant intérêts, impôts, dévalorisations et amortissements] et l'Ebit [résultat avant intérêts et impôts] courant", rapporte Cegedim.

Ce dernier a généré sur l'exercice 2018 un chiffre d'affaires en hausse de 2,2% à 467,7 millions d'euros, pour un Ebitda et un Ebit courant en baisse de respectivement 0,9% à 76,8 millions et 11,7% à 33,1 millions.

Le groupe ne publie pas de chiffre d'affaires par pays mais une répartition par devises. Ainsi, en 2018, 2,4% du chiffre d'affaires a été réalisé en dollars américains et 86,3% en euros.

Dans le cadre de la cession de Pulse, "les solutions et services logiciels, les services de RCM [Revenue Cycle Management, gestion des remboursements des médecins par les assureurs], tous les contrats clients, une partie des contrats fournisseurs, et une grande partie du personnel ont été transférés à l'acquéreur", fait savoir Cegedim.

L'intégration de Pulse "au sein d'un groupe solidement implanté en Amérique du Nord" permettra à la filiale de "poursuivre son développement dans les meilleures conditions et à Cegedim de se recentrer sur l'Europe y compris le Royaume-Uni, et d'améliorer son profil financier", ajoute-t-il.

Le titre Cegedim s'établissait à 26,85 euros vendredi 30 août en milieu de matinée à la Bourse de Paris, en progression de 1% depuis l'annonce de la cession.

Guillaume Bietry

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Cegedim et Pharmagest signent un partenariat pour rendre leurs logiciels interopérables

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), VILLERS-LES-NANCY (Meurthe-et-Moselle), 15 novembre (TICsanté) - Le groupe Cegedim et la société Pharmagest (groupe Welcoop), spécialisés dans l'informatique des professionnels de santé, ont annoncé le 9 novembre la signature d'un partenariat technologique stratégique afin de rendre interopérables leurs logiciels et bases de données et de "fluidifier le parcours patient et les relations ville-hôpital".

0 286

E-santé

Télémédecine: les représentants des médecins vigilants face à l'essor des plateformes commerciales

(Par Raphaël MOREAUX)

PARIS, 21 septembre 2018 (TICsanté) - L'entrée en vigueur du remboursement de droit commun des téléconsultations médicales a attisé l'intérêt des plateformes privées à vocation commerciale qui se multiplient pour proposer aux patients des services de télémédecine, faisant craindre à plusieurs représentants des médecins l'émergence d'un système concurrentiel et d'une "ubérisation" des soins.

0 391
https://www.apmjob.com/display-job/74556/?searchId=1567170277.2615&page=1

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/salon-sfar2019-palais_des_congres.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=sfar2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019