https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://www.medica-tradefair.com/

Acteurs

Timkl, la start-up qui veut recréer du lien entre malades chroniques et professionnels de santé "de proximité"

0 300

PARIS (TICsanté) - Créée en avril 2019, la start-up Timkl a développé des services d’accompagnement destinés aux patients diabétiques en collaboration avec les professionnels de santé de proximité, "en particulier pharmaciens et infirmiers libéraux pour mieux coordonner les parcours de soins", a expliqué à TICsanté le président de la jeune pousse, Philippe Montaner.

"Avec Timkl, nous souhaitons apporter une écoute et des solutions aux patients malades chroniques qui se trouvent souvent perdus dans leur parcours de soins et ne savent plus vers qui se tourner en cas de problème: entre le pharmacien, le médecin généraliste, l'infirmière libérale et le spécialiste", a expliqué Philippe Montaner.

Quand le quinquagénaire, ex-responsable de support chez Roche Diabetes Care France, se lance dans "l'intreprenariat" -avec le soutien du laboratoire Roche, 100% actionnaire de la start-up-, "l'idée est de mieux coordonner tous ces services et permettre au système de soins de mieux prendre en charge ces patients diabétiques en s'appuyant sur les professionnels de santé de proximité".

Le patron de la jeune pousse, qui compte une dizaine de salariés, veut "instaurer un nouveau modèle dans l’organisation de la prestation de service", via une plateforme web également baptisée Timkl, mise à disposition des professionnels et des patients "dans un premier temps, les patients diabétiques sous pompe à insuline".

"Pour les professionnels, Timkl va assurer le support nécessaire à un suivi de qualité pour leur permettre de se concentrer sur la partie médicale et l'échange avec les patients", a détaillé Philippe Montaner.

Pour répondre au risque de "décrochage" des patients diabétiques et éviter toute complication due à un mauvais suivi de leur maladie, la start-up assurera la livraison, la prise en charge, la formation et le suivi pour l’installation des pompes à insuline via des professionnels de santé de proximité, avec une plateforme web pour la coordination des soins.

"Cela passera par un service de proximité composé de référents: infirmiers libéraux et pharmaciens pour une écoute adaptée au besoin du patient, grâce à des entretiens de suivi plus réguliers", a souligné la jeune pousse dans un communiqué.

"Le patient diabétique pousse la porte d'une pharmacie au moins une fois par mois, il peut donc être cet interlocuteur régulier", a indiqué le patron de Timkl.

Sur la plateforme web, le patient y trouve un "tableau de bord" avec tous ses rendez-vous passés, futurs et ceux à prendre.

Le professionnel, lui, y trouve un onglet de formation pour un suivi efficient du patient -notamment via des entretiens "motivationnels" avec lui- et il pourra également y échanger avec les autres professionnels de santé embarqués dans le parcours de soins coordonnés.

Des expérimentations programmées

La plateforme Timkl doit être testée en septembre 2019 dans trois régions: Pays de la Loire, Bourgogne Franche-Comté et Ile-de-France, où la jeune pousse entend "construire un réseau de professionnels" sur lequel elle "pourra s'appuyer demain" pour mener d'autres expérimentations.

Philippe Montaner mise sur un programme national pour déployer ses services. "Nous avons déposé un dossier pour mettre en place des expérimentations dans le cadre de l'article 51", a-t-il ainsi expliqué.

"Avant cette réponse, l'expérimentation de la plateforme ne pourra donc pas être lancée et les professionnels de santé n'auront pas accès à la plateforme non plus. Si le projet de Timkl ne devait pas être retenu, nous nous questionnerons alors sur une potentielle commercialisation de la plateforme", a-t-il précisé.

Pour rappel, l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 prévoit un financement pour les "expérimentations organisationnelles innovantes du système de santé", en dérogation aux règles actuelles de tarification, pour une durée "qui ne peut excéder cinq ans".

Ce financement concerne les "nouvelles organisations" qui contribuent à améliorer le parcours des patients, l’efficience du système de santé, l’accès aux soins ou encore la pertinence de la prescription des produits de santé.

"Nous espérons donc compter sur ce financement pour expérimenter dans les 24 prochains mois les effets d'une gestion de proximité des patients malades chroniques et suivre leur observance", a précisé le président de Timkl.

"Cela nous permettrait également de dresser un inventaire des interventions des professionnels de proximité auprès de patients malades chroniques pour proposer un modèle de prise en charge globale, dans un premier temps auprès des patients diabétiques sous multi-injection d’insuline", a-t-il complété.

"Aujourd'hui, nous partons d'un modèle de financement existant pour les patients diabétiques sous pompe à insuline, suivi par des prestataires de suivi à domicile (PSAD) qui assurent la mise en place de l'équipement et l'accompagnement de ces patients. C'est ce modèle que nous souhaitons retranscrire avec Timkl, nous nous occuperons de la mise en place et de la gestion administrative et le suivi du patient sera, lui, assuré par les professionnels de santé libéraux et notamment les pharmaciens d'officine et les infirmières, en premier lieu."

A la fin de l'année 2020, Timkl espère compter "entre 700 et 1.000 patients diabétiques sous pompe à insuline par le biais des professionnels de santé de proximité" au sein des trois régions pilotes, puis "entre 1.000 et 2.000 patients" dans le cadre des expérimentations encadrées par l'article 51 de la LFSS 2018.

Si ces expérimentations aboutissent, Philippe Montaner entend "les élargir aux patients diabétiques traités par mono-injection, puis multi-injections d'insuline, avant de [se] pencher sur d'autres maladies chroniques".

"D'ici 3 ou 4 ans, nous souhaitons également déployer notre plateforme sur l'ensemble du territoire national et recruter une centaine de collaborateurs", a précisé le président de Timkl.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

Acteurs

Hébergement, bases de données, logiciels: Cegedim à la recherche d'une "croissance profitable"

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine) (TICsanté) - De la prise de rendez-vous en ligne à l'hébergement d'applications dans le cloud, en passant par la constitution de bases de données de santé et d'outils de téléconsultation, le groupe Cegedim renforce ses services auprès de tous les professionnels et industriels de santé afin de s'assurer une "croissance profitable", a-t-il expliqué à l'occasion de son 9e Investor Summit en décembre.

0 451

Acteurs

"Ma santé 2022": Dominique Pon et Laura Létourneau nommés pilotes du chantier numérique

PARIS, 20 novembre 2018 (TICsanté) - Agnès Buzyn a désigné Dominique Pon, président de Santé Cité et directeur général de la clinique Pasteur de Toulouse, et Laura Létourneau, cheffe de l'unité "Internet ouvert" à l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) pour piloter le chantier numérique de la stratégie "Ma santé 2022", a-t-elle annoncé le 19 novembre lors de la réunion du Comité de suivi "Ma santé 2022".

0 459

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019