https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

En bref

RGPD: première amende aux Pays-Bas contre un établissement de santé

0 115

L'autorité néerlandaise de protection des données a infligé une amende de 460.000 euros à l'hôpital Haga de La Haye pour violation de données en application du règlement général européen relatif à la protection des données (RGPD), a relayé le 19 juillet la cellule d'accompagnement cybersécurité des structures de santé (ACSS) sur son site internet.

L'équivalent de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) aux Pays-Bas a estimé que l'hôpital Haga n'avait pas suffisamment sécurisé les données de santé qu'il traite, notamment vis-à-vis des exigences d'authentification et de traçabilité détaillées à l'article 32 du RGPD.

Une enquête avait été ouverte début 2019, alors que l'établissement avait constaté que plus de 85 employés avaient consulté le dossier médical d'une célébrité de la télé-réalité alors qu'ils n'étaient pas impliqués dans sa prise en charge.

Il s'agit de la première amende pour non-conformité au RGPD infligée par l'autorité néerlandaise, qui avait annoncé fin 2018 que ses contrôles allaient viser particulièrement le secteur public et celui de la santé.

L'établissement doit mettre en place les dispositifs de sécurité nécessaires avant le 2 octobre 2019, sous peine de payer des amendes supplémentaires.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

La composition et le fonctionnement du comité d'audit du SNDS précisés par décret

PARIS, 5 août 2018 (TICsanté) - Un décret d'application de la loi relative à la protection des données personnelles publié le 3 août au Journal officiel précise la composition et le fonctionnement du comité d'audit du système national des données de santé (SNDS).

0 209

E-santé

Med-eShare mise sur le logiciel du médecin pour collecter et partager la donnée de santé

PARIS, 24 août 2018 (TICsanté) - En proposant aux médecins libéraux un nouveau logiciel de gestion de cabinet gratuit, connecté à une plateforme Cloud, la start-up Med-eShare espère constituer une base de données de santé et monétiser le partage de ces données anonymisées avec les autorités de santé, les chercheurs et les industriels, a expliqué Jean-François Lanièce, CEO de Med-eShare, lors d'une conférence de presse organisée en juillet.

0 225

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/salon-sfar2019-palais_des_congres.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=sfar2019

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • Sommet European AI for Health

    Le 05/09/2019

  • 7èmes Rencontres du progrès médical

    Le 10/09/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019

  • Catel Paris 2019

    Le 03/10/2019

  • 5ème Colloque cybersécurité en santé

    Le 03/10/2019

  • FASN Hôpital du futur

    Le 03/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019