https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

Acteurs

La DGS et le CHU de Bordeaux accompagnés par l'Etat pour expérimenter l'intelligence artificielle

0 212

PARIS (TICsanté) - La direction générale de la santé (DGS) et le CHU de Bordeaux ont été sélectionnés dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) afin de bénéficier d'un "accompagnement technique et stratégique" dans la mise en place de projets faisant appel à l'intelligence artificielle (IA), ont annoncé le 17 juillet les services de Matignon et du ministère de l'action et des comptes publics.

Cet AMI s'inscrit dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA) et a été lancé par la direction interministérielle du numérique (Dinsic), rattachée aux services du premier ministre, et par la direction interministérielle de la transformation publique (DITP), rattachée au ministère de l'action et des comptes publics.

Il doit permettre aux administrations de "tester sur le terrain, par des applications concrètes, le potentiel de l'IA", ont expliqué les deux directions dans un communiqué de presse commun.

Il s'agit du deuxième appel à manifestation d'intérêt ouvert afin d'accompagner les structures publiques dans le recours à l'IA, après un premier appel dont les résultats avaient été dévoilés en novembre 2018.

Le CHU de Toulouse avait été retenu pour un projet d'utilisation de l'IA pour aider au diagnostic et optimiser la préparation des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) post-opératoires dans le cas du cancer du poumon, rappelle-t-on. Il devrait aboutir à un prototype fonctionnel "en octobre 2019", ont précisé la Dinsic et la DITP.

Le deuxième AMI, doté de 3,5 millions d'euros pour l'accompagnement technique et métier, et de 500.000 euros pour l'accompagnement scientifique, a reçu 48 candidatures provenant d'une quarantaine d'administrations, et a finalement sélectionné 15 projets, contre 6 pour le précédent.

La DGS a été retenue pour un projet d'utilisation de l'IA dans l'optimisation du traitement de signalements d'événements sanitaires indésirables déposés sur le portail Signalement-sante.gouv.fr.

L'objectif est de classer automatiquement les signalements, d'"extraire les concepts métier pertinents" et de détecter des anomalies dans ces signalements, est-il précisé sur le site de la Dinsic. Les gains attendus sont un travail facilité pour les évaluateurs et une amélioration des délais de retour à la structure ayant fait un signalement.

Le CHU de Bordeaux a été retenu pour un projet visant à utiliser l'IA pour procéder à des recherches sémantiques dans le dossier patient informatisé (DPI) afin de "retrouver les bonnes informations au bon moment", a expliqué la Dinsic. L'objectif est de faire gagner du temps au personnel soignant dans la recherche d'informations sur le patient.

On note également la sélection d'un projet de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) portant sur le développement d'un système d'alerte automatique pour l'aide à la surveillance des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants.

Ces projets seront accompagnés pendant un an par des experts en données et en IA à partir de septembre 2019, jusqu'à la réalisation d'un prototype fonctionnel.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

En bref

IA: le CHU de Bordeaux s'allie avec la start-up Synapse Medicine

Le CHU de Bordeaux a récemment signé un accord-cadre avec la start-up Synapse Medicine afin de développer l'intelligence artificielle (IA) pour la recherche et l'innovation dans le domaine de la prescription médicamenteuse, a annoncé l'établissement dans un communiqué diffusé le 16 janvier.

0 260

Systèmes d'information

Le CHU de Toulouse accompagné par l'Etat pour diffuser l'intelligence artificielle à l'hôpital

PARIS, 23 novembre 2018 (TICsanté) - Le CHU de Toulouse fait partie des six lauréats d'un appel à manifestation d'intérêt mené dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA) afin d'accompagner des acteurs publics dans le déploiement d'outils d'intelligence artificielle (IA), dévoilés le 21 novembre par le secrétaire d'Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi.

0 245

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 6 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019