https://www.nehs-digital.com

Systèmes d'information

TIC: un rĂ´le, des enjeux

0 707

PARIS, 24 octobre (TICsanté) - La 7ème conférence Gouvernance des systèmes de santé s’est tenue mercredi à Paris. L’occasion pour les professionnels impliqués d’aborder les questions relatives au rôle et aux enjeux des technologies de l'information et de la communication (TIC), dans le contexte de la mise en place du plan Hôpital 2012 et de l’adoption du projet de loi HPST.

Dans le domaine de la santé, en effet, les TIC ont comme rôle majeur d'accompagner la modernisation des établissements de santé, assorti d'enjeux multiples, parmi lesquels: améliorer le service rendu aux patients et optimiser en toute sécurité l'interopérabilité entre les différents professionnels de santé, ainsi que le partage des informations auxquelles ces derniers ont accès.

Les acteurs concernés doivent ainsi faire face à de nouveaux enjeux en matière de gestion et d’optimisation des soins, a rappelé Didier Pujol, fondateur de cette journée sur la Gouvernance des systèmes de santé, qui a entamé sa 7ème année d'existence.

Le Dr Bertrand Demangeon, fondateur de TV santé, a souligné l'importance des TIC au service du patient. "Un patient bien informé est toujours mieux soigné", a-t-il assuré. Il y a donc pour lui tout intérêt à développer des équipements TIC en direction de cette cible.

Par ailleurs, la question de l'impact de la réforme hospitalière, ou plutôt tel qu'il a été dit "des réformes hospitalières en cours et à venir" sur les SIH, a largement été traitée au cours de cette conférence. Parmi les problématiques soulevées, les intervenants ont évoqué l'accumulation de chantiers et les risques qui en découlent, les calendriers glissants, ainsi que les priorités changeantes.

Les pouvoirs publics ont aussi un rôle à jouer. Ils doivent accorder de l'importance aux SIH et optimiser les moyens, selon Germain Zimmerlé, DSI du CHRU de Strasbourg. Le SIH idéal en 2010 serait ouvert sur l'extérieur, avec un accès sécurisé, un domaine logistique couvert ainsi que des applications opérationnelles 24h/24 et 7 jours/7, a-t-il ajouté.

Le partage des informations patients entre professionnels de santé, auquel s'ajoutent la sécurisation d'accès et la question de l'interopérabilité, a fait l'objet d'un débat au cours duquel les professionnels ont mis en avant l'importance de se référer à des normes et à des référentiels, afin de "décloisonner les pratiques médicales", a expliqué André Chamla, directeur chargé de mission SI au CHU de Reims.

Les industriels ont présenté de leur côté leurs solutions dans le domaine des TIC santé, notamment en termes de logiciels de gestion et de bases de données.

La délicate relation entre professionnels et industriels a également été abordée. Patrick Apfel, directeur général de Siemens Health Services France, a mis en avant le fait que les industriels semblaient globalement mal compris et qu'ils jugeaient les attentes de leurs clients un peu trop dispersées.

De leur côté, les professionnels de la santé estiment qu'il est davantage question d'"immaturité des industriels de logiciels de santé", comme l'a souligné Germain Zimmerlé. Sans généraliser, ces professionnels regrettent parfois l'absence de certains outils d'installation ou de configuration ou encore l'absence de qualification ainsi que de certification technique.

Pour résumer, les positions des uns et des autres semble traduire un manque relatif de concertation... Néanmoins, un retour d'expérience du Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph avec l'utilisation de la plate-forme d'intégration InterSystems Ensemble montre que les partenariats entre professionnels et industriels peuvent se révéler efficaces.

Quant à la meilleure répartition de l'offre de soins entre professionnels et établissements de santé, ce thème phare a fait l'objet d'un débat, axé notamment sur la télémédecine et les importantes ressources que celle-ci offre./eg/ajr

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

MĂ©dico-social: l'Anap et l'ATIH changent de rĂ´les par rapport au tableau de bord de la performance

PARIS (TICsanté) - "La totalité de la gestion des campagnes annuelles" du tableau de bord de la performance que doivent remplir les établissements et services médico-sociaux (ESMS) est désormais confiée à l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), et non plus à l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap), ont annoncé les deux agences dans un communiqué commun fin mars.

Systèmes d'information

Un arrêté autorise l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi

PARIS (TICsanté) - Un arrêté publié fin mars au Journal officiel autorise l'Agence du numérique en santé (ANS) à conduire l'expérimentation du Répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé élargi (RPPS+) pendant 18 mois.

0 115

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 9 =
http://www.canyon.fr/
https://mailchi.mp/groupepsih.com/hospivision-offre-resah

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • L'UniversitĂ© d'Ă©tĂ© de la e-santĂ© 2021

    Du 22/06/2021 au 23/06/2021

  • SIDO 2021

    Du 22/09/2021 au 23/09/2021

https://www.santexpo.com/exposer/participer-au-salon/?utm_campaign=TICSANTE&utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_salon=SE