Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/

E-santé

Plaies chroniques et/ou complexes: définition de bonnes pratiques pour les actes de télémédecine

0 348

PARIS (TICsanté) - En juin, le Collectif e-santé plaies et cicatrisation, associant la Société française et francophone des plaies et cicatrisation (SFFPC) et le Club des acteurs de la télésanté (Catel), a défini les bonnes pratiques pour mettre en oeuvre les actes de télémédecine dans la prise en charge des plaies chroniques et/ou complexes, dans de nouvelles fiches pratiques.

Ces fiches pratiques sur les indications respectives des actes de télémédecine dans l'évaluation et le suivi à distance des plaies chroniques et/ou complexes ont été établies dans le respect des recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) afin d'"assurer la sécurité des soins et du patient, d'améliorer la qualité des soins et de favoriser la pertinence des actes pratiqués", indique le Dr Luc Téot du CHU de Montpellier, président de la SFFPC, à APMnews (site du groupe APM International dont fait partie TICsanté).

Après avoir rappelé la définition d'une plaie chronique et d'une plaie complexe, le collectif explique les bénéfices attendus du recours notamment par télémédecine à l'expertise en plaies chroniques et/ou complexes puisqu'elle est "rare".

Les objectifs sont de permettre un accès égal aux soins sur le territoire et de diminuer les déplacements des patients, ainsi que les délais d'attente d'accès aux soins de qualités et appropriés, les passages aux urgences, de réduire les hospitalisations, d'éviter les ruptures de parcours, de favoriser l'implication du patient et l'expression de ses préférences pour lui permettre d'être acteur de sa prise en charge sur la durée, de prévenir et dépister les comorbidités mais aussi de développer des actions de prévention primaire auprès des patients à risque.

Il s'agit aussi de développer et doter les professionnels de santé des outils utiles à la coordination de la prise en charge des patients tout au long des filières, de développer les relations ville/hôpital et de favoriser la qualité et la pertinence des soins.

Le collectif se veut aussi plus concret en précisant les motivations de demande d'examen en télémédecine. Face à une plaie qui s'aggrave, une équipe de premier recours peut solliciter un professionnel de santé expert notamment par téléconsultation associée à de la télé-assistance. Ce deuxième recours vise à "évaluer la complexité de la plaie" et "assurer une aide à la prise en charge des professionnels de premiers recours en difficulté".

Ce professionnel de santé expert est soit un médecin ayant acquis un diplôme d'université (DU) en plaies et cicatrisation et trois ans de pratique, soit une infirmière diplômée d'Etat (IDE) ayant acquis un DU en plaies et cicatrisation et déléguée (en télémédecine ou pas) par un protocole de coopération, selon l'article 51 de la loi "hôpital, patients, santé et territoires" (HPST) de 2009.

Des outils de coordination entre les acteurs

Le collectif précise qu'un examen en télémédecine peut être demandé lorsque l'équipe de premier recours a constaté "un retard de cicatrisation et l'échec de la prise en charge antérieurement proposée" d'une plaie chronique.

"Le médecin de premier recours, en général le médecin traitant, prescrit un acte de télémédecine. Sa demande porte sur l'évaluation de la situation de la plaie, le conseil en traitement de celle-ci, la mesure de la gravité du cas et son degré d’urgence vis-à-vis d'un transfert vers un centre de cicatrisation."

Avec la collaboration du professionnel de santé de premier recours présent auprès du patient lors de l'examen, l'expert doit pouvoir à distance poser le diagnostic de plaie complexe, faire une évaluation des décollements en guidant l'exploration en profondeur au stylet ou à la pince, guider le médecin de premier recours dans la réalisation de l'index de pression systolique (IPS) ou en son absence, prescrire un doppler, guider la détersion par télé-assistance et évaluer les conditions de vie, le contexte psychosocial et l'observance du patient.

Les professionnels de deuxième recours ont aussi pour mission d'offrir un appui à la coordination pour les acteurs du premier recours, notamment aider à trouver le bon interlocuteur selon la situation médicale corrélée à la plaie (diabétologue, cardiologue...), de suivre le processus de coordination et d'améliorer les pratiques professionnelles.

Le collectif propose aussi, photos à l'appui, des situations pièges à éviter dans l'évaluation de la plaie, comme les escarres et le pied diabétique. Dans deux fiches, il précise ce que permettent de faire et de ne pas faire, d'une part, la télé-expertise et, d'autre part, la téléconsultation.

Bonnes pratiques de télémédecine

Luu Ly Do Quang

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

La télédermatologie encore réalisée hors cadre et peu rémunérée par l'assurance maladie (SFD)

PARIS (TICsanté) - La télédermatologie, en France, reste pratiquée hors cadre et les actes réalisés dans un cadre formalisé sont encore peu facturés à l'assurance maladie, selon une enquête du groupe de "télédermatologie & e-santé" de la Société française de dermatologie (SFD), présentée à son congrès qui s'est tenu du 3 au 7 décembre à Paris.

E-santé

Télérégulation: Exelus identifie des "bénéfices cliniques importants" dans quatre domaines médicaux

PARIS (TICsanté) - Après la parution de deux études portant sur les trois années d'utilisation de la solution de télérégulation "Nomadeec" dans 21 Samu, la start-up française Exelus a identifié quatre domaines médicaux aux "bénéfices cliniques importants", a-t-elle annoncé le 5 décembre dans un communiqué de presse.

0 184

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 3 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • CyberCamp Santé

    Le 05/02/2020

  • Hacking Health Camp 2020

    Du 20/03/2020 au 22/03/2020

  • 8e congrès de l'Apssis

    Du 31/03/2020 au 02/04/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 12/05/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 26/05/2020 au 28/05/2020