https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Acteurs

Le CHU de Nancy et Philips présentent une solution pour la surveillance prédictive en unité de soins conventionnels

0 142

PARIS (TICsanté) - Le CHU de Nancy et la société Philips ont développé ensemble une suite complète d’outils dotés d'intelligence artificielle (IA) pour détecter précocement des signes de détérioration de patients hospitalisés en unités de soins conventionnels, a-t-on appris le 22 mai à l'occasion de la Paris Healthcare Week.

Pour rappel, cet événement regroupe à la porte de Versailles, du mardi 21 au jeudi 23 mai, les trois salons de la Fédération hospitalière de France (FHF) que sont Hôpital Expo, GerontHandicap Expo et Health-IT (HIT), ainsi que le Salon infirmier.

Ce partenariat autour de l'intelligence artificielle (IA) a été noué entre le CHU de Nancy et Philips en novembre 2018.

Le CHU de Nancy devient ainsi "le premier établissement de santé français" à s'équiper de l'outil Philips IntelliVue Guardian et sa suite complète d’outils intelligents de surveillance permettant une détection précoce des signes de détérioration de patients hospitalisés en unités de soins conventionnels.

Concrètement, après une intervention chirurgicale, ou lors d’un séjour en unité conventionnelle, certains patients sont sujets à des risques de complications. "Des signes d’instabilité clinique sont visibles et mesurables avant la dégradation de l’état de santé du patient. Ceux-ci apparaissent souvent six à huit heures avant un événement", a précisé le CHU dans un communiqué.

Pour éviter tout allongement des durées de séjour et une augmentation de la mortalité, la mise en place d’outils de surveillance prédictive dans ces secteurs d’hospitalisation a été décidée pour anticiper et gérer les signes de détérioration du patient.

"Il y a 10% des patients en unité de soins conventionnels qui connaissent ces complications", a précisé Bertrand Humez, chargé des produits informatiques de Philips, lors de la présentation de ce partenariat.

Une solution personnalisable grâce à l'IA

Personnalisable, la solution IntelliVue Guardian de Philips, développée avec le CHU lorrain, doit aider les professionnels de santé à anticiper les risques et optimiser le parcours patient grâce à:

  • une suite de logiciels basée sur l'IA dont un algorithme prédictif qui anticipe les événements critiques des patients et personnalise le diagnostic (dans le moniteur patient)
  • des objets connectés pour faciliter la surveillance des signes vitaux (patch de surveillance)
  • la notion de scores d’alertes précoces pour avertir les professionnels de santé en urgence
  • un système de notification qui alerte les professionnels de santé.

Le CHU de Nancy va déployer cette solution "à compter de cet été" au sein de l'unité de post-urgences polyvalente (Upup), a-t-on appris.

Ce service compte actuellement 39 lits et accueille des patients en provenance des urgences avant leur transfert vers un service de spécialité, une unité de soins de suite et de réadaptation (SSR) ou le domicile.

"Dans le cadre de ce partenariat, nous nous plaçons sur le terrain du pilote pour évaluer la solution et mesurer ses impacts", a souligné Jean-Christophe Calvo, directeur des systèmes d'information du CHU.

L'entreprise Philips n'a pas fourni d'éléments concernant les modalités commerciales conclues entre elle et le CHU de Nancy -avec lequel elle a conçu ce produit- mais a déclaré à APMnews "réfléchir à une solution du type abonnement à l'avenir".

Il ne s'agit pas de la première collaboration entre le CHU lorrain et Philips. Pour rappel, l'hôpital a installé fin 2017 deux TEP-Scan Vereos du fabricant, équipement doté de la technologie brevetée de comptage numérique de photons permettant de se passer du signal analogique (cf APM SL3P3JAK3).

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Les professionnels se rassurent face aux impacts RH de l'intelligence artificielle à l'hôpital

(Par Wassinia ZIRAR, à la journée "IA en santé" du CHU de Nancy)

NANCY, 4 décembre 2018 (TICsanté) - L'intelligence artificielle (IA) prend ses quartiers à l'hôpital et permet "des changements structurels pour les professionnels de santé et les équipes de soins" qui questionnent leurs pratiques médicales, a constaté Sophie Martinon, directrice générale de l'Anap, lors de la journée "IA en santé" organisée par le CHU de Nancy le 21 novembre.

1 329

Systèmes d'information

Le Conseil d'Etat enterre l'obligation de certification des logiciels d'aide à la prescription

PARIS, 23 juillet 2018 (TICsanté) - L'obligation de certification des logiciels d'aide à la prescription (LAP) sous l'égide de la Haute autorité de santé (HAS) a été annulée le 12 juillet par le Conseil d'Etat.

0 233

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
8 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • #FASN Parcours innovants

    Le 27/06/2019

  • Université d'été de la e-santé 2019

    Du 02/07/2019 au 04/07/2019

  • 1er colloque de télémédecine CHU de Limoges/GHT du Limousin

    Le 04/07/2019

  • Hackathon "Prévention en santé"

    Du 05/07/2019 au 07/07/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019