Une opération de maintenance est prévue vendredi 14 Aout 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

https://vieviewer.com/

Systèmes d'information

Cybersécurité: Trend Micro distribue 250 clés antivirus à des établissements de santé

0 627

LE MANS (TICsanté) - La société spécialisée en cybersécurité Trend Micro a commencé à distribuer gratuitement 250 clés USB dotées d'un moteur d'analyse anti-virus à des hôpitaux français dans le cadre d'une campagne de sensibilisation à la sécurité informatique des environnements biomédicaux, a expliqué à TICsanté Loïc Guézo, directeur du développement stratégique de l'éditeur pour l'Europe du sud.

Spécialiste de la sécurité informatique dans le milieu industriel, Trend Micro a investi depuis plusieurs années le secteur de la santé, en mettant notamment l'accent sur la sécurisation du matériel biomédical.

"Par déclinaison dans le secteur médical, les équipements biomédicaux sont l'équivalent de systèmes industriels, et ils sortent quasiment tout le temps du périmètre des DSI [direction des systèmes d'information]", a pointé Loïc Guézo, interrogé par TICsanté au Mans à l'occasion du 7ème congrès annuel de l'Association pour la sécurité des systèmes d'information de santé (Apssis) début avril.

"Les hôpitaux sont aussi un secteur critique car ils sont de plus en plus connectés, ouverts à des échanges avec d'autres structures, et n'ont pas toujours les compétences nécessaires pour faire face à des incidents", a-t-il poursuivi.

Après avoir officiellement créé en janvier dernier un pôle dédié à la santé, Trend Micro a lancé au premier semestre une campagne de sensibilisation auprès des établissements dans le cadre de sa stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Le kit de sécurité informatique de Trend Micro
Elle consiste à distribuer sous enveloppe 250 kits comprenant la clé USB d'analyse des logiciels malveillants de Trend Micro, un code d'identification pour bénéficier d'une licence d'utilisation gratuite pendant un an, ainsi qu'un poster "Santé et biomédical: et la sécurité dans tout ça?".

Vendue au prix de 1.000 euros, la clé Portable Security 2 se branche à un port USB et permet de réaliser des scan antivirus et de supprimer des programmes malveillants sans connexion à internet et sans installation d'un logiciel spécifique.

Une lumière située à l'arrière de la clé informe l'utilisateur des résultats du scan: elle prend la couleur rouge lors qu'un virus a été détecté et qu'une action doit être réalisée, verte lorsqu'un virus a été détecté et supprimé, et bleu lorsqu'aucune menace n'a été identifiée.

La clé a également "une capacité de journalisation" qui fournit à l'utilisateur une liste des scans réalisés et des menaces détectées lorsqu'elle a été utilisée sur plusieurs appareils, a mis en avant Loïc Guézo.

"Cela permet de mettre dans les mains d'opérateurs qui ne sont pas des spécialistes de la sécurité un outil simple d'utilisation pour contrôler l'ensemble d'un parc d'équipements, et déclencher ensuite des procédures de sécurisation", a-t-il relevé.

L'entreprise a travaillé avec le ministère des solidarités et de la santé afin d'identifier les hôpitaux les plus critiques, et leur envoyer le kit de sensibilisation. "A charge ensuite pour l'établissement de décider d'utiliser la clé comme un test sur un environnement identifié par ses soins", a expliqué Loïc Guézo.

Trend Micro travaille en parallèle à la troisième version de la clé Portable Security, qui sera "plus intégrée avec le reste de l'infrastructure de supervision de la sécurité informatique", a-t-il ajouté.

La société est présente avec ses logiciels de sécurité dans au moins un établissement de 50% des groupements hospitaliers de territoire (GHT). Parmi eux figurent le CHRU de Nancy, les CHU de Rennes et de Nantes, et le centre hospitalier (CH) de Mâcon.

Raphael Moreaux
raphael.moreaux@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

Systèmes d'information

Cybersécurité: 18 incidents liés à des rançongiciels dans la santé traités par l'Anssi en 2019

PARIS (TICsanté) - L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a traité 18 incidents liés à des rançongiciels dans la santé en 2019, ce qui en fait le secteur le plus touché devant les collectivités territoriales (14 incidents), les services (7) et l'éducation (6), selon un rapport du centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT-FR) publié le 29 janvier.

0 974

Systèmes d'information

Cyberattaque: le système d'information du CHU de Rouen "quasiment revenu à la normale"

ROUEN (TICsante) - Victime d’une cyberattaque la semaine dernière, le système d'information (SI) du CHU de Rouen était "quasiment revenu à la normale" mardi 26 novembre, a-t-on appris auprès de la direction de la communication de l'établissement.

0 512

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 5 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • VPH 2020

    Du 24/08/2020 au 28/08/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • JournĂ©e En avant la e-santĂ© 2020

    Le 22/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021

https://vph2020.sciencesconf.org