https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

En bref

Le GHT Nord Ouest Vexin Val-d'Oise est passé à l'identifiant unique

0 190

Depuis vendredi 22 mars, chaque patient traité au sein du groupement hospitalier de territoire (GHT) Nord Ouest Vexin Val-d'Oise (Novo) dispose d'un identifiant unique, quel que soit l'établissement dans lequel il est pris en charge, a indiqué le GHT dans un communiqué le 4 avril.

La création d'un "identifiant permanent du patient" (IPP) unique était l'un des "axes fondamentaux" du schéma directeur des systèmes d'information (SDSI) du groupement engageant la convergence informatique des différents établissements, a souligné le GHT Novo.

Le décret encadrant la constitution des GHT en 2016 a rendu obligatoire, à l'horizon 2021, le recours à un identifiant unique dans ces groupements, rappelle-t-on.

Le GHT Novo a mis en place la solution i-Fédération du groupement d'intérêt public (GIP) CPage qui "permet de gérer de manière unique et centralisée les identités des patients", a-t-il précisé. Les bases de données administratives des trois établissements du groupement (groupe hospitalier Carnelle Portes de l'Oise, groupement hospitalier intercommunal du Vexin, CH René-Dubos de Pontoise) peuvent ainsi "dialoguer en temps réel".

Le GHT a mis en avant l'intérêt d'un tel outil pour "le partage des données", "le renforcement de l'identito-vigilance" et la "coopération" au sein du groupement.

La Rédaction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

Agfa Healthcare équipe le CH de Cahors d'une borne d'accueil interactive

Depuis le 15 avril, l'éditeur de logiciels Agfa Healthcare équipe le centre hospitalier (CH) de Cahors de sa première borne d'accueil qui permet aux patients de signaler leur arrivée dans le service de consultation directement sur l’appareil, sans passer par le bureau des entrées.

0 149

Systèmes d'information

GHT: une étude pointe les limites de la fusion automatique des identifiants patients

NANCY (TICsanté) - Plusieurs techniques d'automatisation du rapprochement des identités patients entre plusieurs établissements de santé se révèlent limitées avec la persistance de doublons et un "risque de collision de dossiers patients", selon une étude menée au sein du groupement hospitalier de territoire (GHT) Est-Hérault Sud-Aveyron.

0 219

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
2 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
https://www.evolucare.com/articles/CP_Axapa.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=axapa

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • #FASN Parcours innovants

    Le 27/06/2019

  • Université d'été de la e-santé 2019

    Du 02/07/2019 au 04/07/2019

  • 1er colloque de télémédecine CHU de Limoges/GHT du Limousin

    Le 04/07/2019

  • Hackathon "Prévention en santé"

    Du 05/07/2019 au 07/07/2019

  • Université des déserts médicaux et numériques

    Du 20/09/2019 au 21/09/2019