https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/srd_restauration/
https://vieviewer.com/

Acteurs

Le Catel et Streamvision rejoignent un projet européen de télésuivi des personnes âgées

0 416

PARIS (TICsanté) - Le Catel, centre de ressources et d’expertises en e-santé, et la société Streamvision ont été retenus pour participer au projet européen Smart Bear de suivi à distance de la santé des personnes de plus de 65 ans grâce au numérique, ont annoncé les deux partenaires le 4 avril dans le cadre de la journée e-santé Catel Visio.

Ce projet est porté par le programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020 (H2020), et propose "un support personnalisé pour une vie saine et autonome à domicile" pour toutes les personnes de plus de 65 ans.

Smart Bear sera expérimenté sur une durée de quatre ans "à compter de mi-2019", ont précisé le Catel et Streamvision dans un communiqué.

Face à l’accélération du vieillissement de la population européenne et des maladies qui touchent les personnes de plus de 65 ans, le projet doit permettre de prévenir l’impact financier et social de ce vieillissement, en permettant de réduire les coûts et d'accompagner les aînés grâce aux outils numériques.

Concrètement, le projet a pour objectif d’intégrer des capteurs hétérogènes, des appareils médicaux et des terminaux mobiles afin de permettre la collecte continue de données sur la vie quotidienne des personnes âgées. Les données recueillies seront versées sur une plateforme européenne et analysées afin de générer si besoin des interventions personnalisées.

"La plateforme sera également connectée à l’hôpital et à d’autres services de santé pour s’interfacer avec les dossiers médicaux des patients et fournir au médecin une vision globale de l’état de santé du patient afin de lui permettre de prendre une décision ou d’établir un diagnostic", a précisé le Catel.

Elle sera testée et validée à grande échelle sur 5.000 personnes dans cinq pays différents: la France, la Grèce, l’Italie, l’Espagne et la Roumanie.

Les projets pilotes permettront d’évaluer la plateforme en matière de services de santé par des prestataires privés et publics aux niveaux régional, national et européen, et de démontrer son efficacité, son extensibilité, sa durabilité et son modèle économique pérenne pour les citoyens et les systèmes de santé nationaux.

Une enveloppe globale de "près de 20 millions d’euros"

Le Catel et Streamvision ont en charge la mise en place et le suivi de l’expérimentation sur la France auprès de 1.000 utilisateurs volontaires sur une année.

Streamvision mettra à disposition ses capteurs de santé non invasifs et le Catel assurera, lui, la coordination globale du projet pour la France. Les deux partenaires français sont accompagnés de 23 autres acteurs à travers l’Europe.

"Nous allons nous enrichir mutuellement et échanger nos bonnes pratiques à l’échelle européenne", s’est félicité auprès de TICsanté Pierre Traineau, cofondateur et directeur général du Catel.

"Nous allons avoir besoin d’élargir la participation des Français dans ce projet. Pour constituer une cohorte de 1.000 patients en France, nous allons avoir besoin d’identifier des partenaires de soins, institutionnels, des entreprises... pour être en mesure de produire un bilan de l’autonomie et des besoins des personnes suivies à l’issue du projet."

Pour les cinq pays missionnés et pour toute la durée du projet, l’enveloppe globale s’élève à "près de 20 millions d’euros", a précisé Pierre Traineau à TICsanté, sans détailler les attributions par pays.

"Cela nous donne les moyens de travailler et de répondre à cette démarche pour évaluer la qualité de vie des personnes de plus de 65 ans, via une organisation et des dispositifs mis à disposition pour répondre à leurs besoins, grâce au numérique."

"Le numérique ne doit pas être une alternative mais un complément aux relations humaines existantes pour améliorer la qualité de soins et de vie des personnes", a martelé le directeur général du Catel.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.axigate-france.fr/welcome.html

E-santé

Expérimentations "article 51": le numérique pour valoriser la prise en charge orthopédique

PARIS, 30 octobre 2018 (TICsanté) - Le projet "Valorisons l'orthopédie par la qualité de soins" (VOQS), retenu dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) sur les expérimentations prévues à l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, vise à améliorer l'évaluation et la valorisation de la prise en charge orthopédique grâce aux outils numériques, a expliqué à TICsanté Pascal Recchia, directeur général de Digikare et membre du collectif porteur du projet.

0 201

En bref

La télésurveillance des patients insuffisants respiratoires se structure en Hauts-de-France

L'Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux des Hauts-de-France a annoncé début octobre la mise en place d'un projet d'organisation régionale pour la télésurveillance des patients insuffisants respiratoires.

0 252

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
9 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/decouvrez-hospivision/?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=Hospivison%20juin%2019
http://imaging.evolucare.com/Evolucare_aux_JFR_1.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banniere&utm_campaign=jfr2019

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • E-Health World Monaco

    Du 15/10/2019 au 17/10/2019

  • 4èmes Rencontres hospitalo-universitaires de santé connectée

    Le 17/10/2019

  • 2ème SOPHI.A Summit

    Du 20/11/2019 au 22/11/2019