https://global.agfahealthcare.com/france/systemes-informations/hexalis/
http://vieviewer.com/

Acteurs

Synapse Medicine lance une plateforme d'IA pour l'aide à la prescription

0 158

BORDEAUX (TICsanté) - Spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) et la bio-informatique, la start-up bordelaise Synapse Medicine a lancé le 19 mars sa plateforme dotée d'IA pour "limiter les erreurs d'interactions médicamenteuses et aider à la prescription", a expliqué à TICsanté le Dr Clément Goehrs, cofondateur de la jeune pousse.

"En France, 10.000 à 30.000 décès par an sont dus à une iatrogénie médicamenteuse", a expliqué le Dr Clément Goehrs, médecin également diplômé en bio-informatique et en business. "Face à constat, il nous fallait répondre à cette problématique qu'aucun outil technologique ne solutionnait."

Alors avec Louis Létinier, médecin et data scientist, et Bruno Thiao-Layel, ingénieur en informatique, Clément Goehrs a lancé la start-up Synapse Medicine en juin 2017.

Pendant 18 mois, ses équipes ont tâché de répondre à "un besoin formulé par les médecins" et de résoudre la problématique des erreurs de prescriptions médicamenteuses.

Pour cela, la jeune pousse, qui compte aujourd'hui 15 salariés, a choisi l'IA.

Un "Google Assistant du médicament"

Concrètement, elle a mis au point une plateforme en mode SaaS (software as a service ou logiciel en tant que service).

Hébergée sur le cloud, elle est accessible en ligne depuis un ordinateur ou via une application installable sur tablette et smartphone. L'application est téléchargeable sur iOS (Apple) et Google Play (Android).

La plateforme est dotée d'une première fonctionnalité d'assistant virtuel, "un peu comme un Google Assistant du médicament qui peut répondre très précisément à des questions simples comme 'quelle est la posologie de tel médicament?'", a précisé Clément Goehrs.

Pour parvenir à un tel résultat, la société a entraîné ses algorithmes de reconnaissance du langage naturel par la méthode du machine learning (apprentissage automatique) supervisé, afin de comprendre la question posée, quelle que soit sa formulation, et donc l'information recherchée.

"Les algorithmes se mettent à jour toutes les nuits, en consultant la littérature scientifique et en assimilant les dernières informations parues sur le médicament, comme celles publiées sur le site de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)", a expliqué le cofondateur de la société.

Par ailleurs, l'outil offre une deuxième fonctionnalité: il peut analyser une ordonnance à partir d'une photo prise par un smartphone et ainsi permettre au médecin prescripteur ou à un pharmacien de savoir instantanément s'il y a des interactions médicamenteuses ou un risque d'effets indésirables trop important.

Concernant l'analyse d'images, "c'est une autre brique de machine learning", a fait observer le Dr Goehrs. "Nous avons fait traduire et lire des pixels à nos algorithmes."

Une formule d'abonnement

La plateforme, officiellement lancée le 19 mars, a été bêta-testée par 300 médecins "pendant près de 6 mois". "Nous sommes allés assez vite dans nos développement car nous ne sommes pas partis de zéro", a expliqué le cofondateur de la start-up.

"Toute la phase de R&D de la plateforme a été conduite en collaboration avec l’Inserm et le CHU de Bordeaux, nos deux partenaires sur ce projet." D'ailleurs, les deux établissements de santé sont "propriétaires des brevets" que la jeune pousse exploite.

En janvier 2019, Synapse et le CHU de Bordeaux ont signé un accord-cadre laissant entrevoir de nouvelles perspectives de recherche autour de la prescription médicamenteuse. La start-up met donc sa plateforme à disposition des équipes de recherche du CHU.

Les médecins du centre hospitalier pourront s'en servir et gagner un temps précieux dans le contrôle de leurs prescriptions. "C'est un partenariat important pour nous, il est surtout utilisé dans le service gériatrie du CHU", a précisé Clément Goehrs.

Côté tarifs, Synapse a choisi une formule d'abonnement à 29 euros par mois, "après un mois offert, pour permettre aux médecins de tester la solution dans leur cabinet".

Pour les hôpitaux, cliniques et les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), la start-up envisage de vendre des packs de licences.

"Nous n'avons pas de prix à communiquer car il dépend de la taille de la structure et du nombre de praticiens équipés", a souligné le Dr Goehrs.

La société, qui s'est lancée grâce à "des fonds propres et des prêts d'honneur", a d'abord fonctionné avec "quelques centaines de milliers d'euros".

Le 19 mars, elle a annoncé avoir réalisé sa première levée de fonds d’un montant total de 2,5 millions d’euros récoltés auprès du fonds d’investissement européen XAnge, de BNP Paribas Développement, du fonds d'amorçage de Xavier Niel Kima Ventures, de Bpifrance et de la région Nouvelle-Aquitaine.

De quoi permettre de financer les futurs développements de son outil ainsi qu'n projet de plateforme dédiée aux patients.

"Il nous paraît évident que les patients doivent pouvoir avoir accès à l'information sur le médicament mais nous y travaillons encore pour l'instant", a conclu le patron de la jeune pousse.

Wassinia Zirar
Wassinia.Zirar@apmnews.com

http://www.computer-engineering.fr/

En bref

IA: le CHU de Bordeaux s'allie avec la start-up Synapse Medicine

Le CHU de Bordeaux a récemment signé un accord-cadre avec la start-up Synapse Medicine afin de développer l'intelligence artificielle (IA) pour la recherche et l'innovation dans le domaine de la prescription médicamenteuse, a annoncé l'établissement dans un communiqué diffusé le 16 janvier.

0 324

Politique

Les dysfonctionnements informatiques peuvent entraîner des erreurs graves dans le circuit du médicament (Hopipharm)

(Par Sylvie LAPOSTOLLE, à Hopipharm)

BORDEAUX, 25 mai 2018 (TICsanté) - Les dysfonctionnements informatiques peuvent entraîner des erreurs graves dans le circuit du médicament, a rapporté une équipe le 16 mai à Bordeaux lors du congrès Hopipharm organisé par le Syndicat national des pharmaciens des établissements publics de santé (Synprefh).

1 148
https://digital-solutions2.konicaminolta.fr/FR-20190521-TDS-0-MLT-EVT-HVF-0-01-Page-de-contact-HIT.html?utm_medium=email&utm_campaign=FR-20190521-TDS-0-MLT-EVT-HVF-0-salon-HIT-2019&utm_source=Event&utm_term=&utm_content=contact

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 7 =
http://www.canyon.fr/
https://www.groupepsih.com/
https://www.nuance.com/fr-fr/healthcare/events/parishealthcareweek2019.html?cid=7010W000002O459QAC&cn=EHM-IP-20190320-PHW19&ls=Inbound%20Inquiry&rs=TICSANTE
https://www.nuance.com/fr-fr/healthcare/events/parishealthcareweek2019.html?cid=7010W000002O459QAC&cn=EHM-IP-20190320-PHW19&ls=Inbound%20Inquiry&rs=TICSANTE

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • 2e Forum Derm@to Connecté

    Le 17/05/2019

  • Paris Healthcare Week 2019

    Du 21/05/2019 au 23/05/2019

  • 59èmes Journées d'études et de formation de l'IHF

    Du 05/06/2019 au 07/06/2019

https://pgpromotion.site.calypso-event.net/visiteur/visiteur-he-gh-hit/coordonnees.htm?utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_campaign=TICSANTE