https://vieviewer.com/

Acteurs

L'ARS Ile-de-France veut prédire l'activité de soins non programmés grâce à l'IA

0 668

PARIS (TICsanté) - L'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France veut développer un outil de prédiction de l'activité de soins non programmés en recourant à l'intelligence artificielle (IA), a-t-elle annoncé le 11 mars dans un communiqué.

"La croissance de la demande en soins non programmés a longtemps été observée plus qu’anticipée, subie plus que maîtrisée", souligne l'agence. "Il peut en résulter des prises en charge non pertinentes, une désorganisation des parcours pour les usagers et une pression très forte sur le système de santé et notamment les soignants", ajoute-t-elle, précisant que ce constat est "particulièrement vrai en Ile-de-France".

"La maturité et la richesse des sources de données disponibles en Ile-de-France concernant les soins urgents et non programmés permettent d’envisager maintenant la réalisation de traitement IA avancés en vue de fournir de nouveaux outils et indicateurs aux professionnels de santé pour démultiplier les capacités d’anticipation", explique-t-elle.

L'ARS souhaite donc s'inscrire dans la stratégie nationale de recherche en IA pour doter les professionnels, les établissements de santé et l’agence d’un outil permettant d'"optimiser l’organisation du système de santé et la mobilisation des ressources". Elle vise pour cela le "développement de prédictions fiables à court, moyen et long termes d’un nombre important d’indicateurs".

Elle précise que ce projet mobilisera des bases de données "volumineuses" de santé (directement liées à l’activité des services d’urgence ou des Samu), de climatologie (Météo France), de qualité de l’air (Airparif) ou des réseaux sociaux. "La puissance de calcul des algorithmes de prédiction issus de la recherche en IA complétera la démarche".

"Grâce à une interface ergonomique et simple d’utilisation, l’ensemble des professionnels de l’urgence, des directions des établissements de santé et de l’ARS auront à terme à disposition un outil qui aura pour vocation d’anticiper les pics d’activité" liés aux phénomènes épidémiques prédictibles (bronchiolite, grippe...), aux événements climatiques récurrents (canicule, pollution...) ou calendaires (vacances scolaires, mouvements sociaux...), détaille l'agence.

Cet outil "favorisera la coordination entre l’ensemble des acteurs territoriaux intervenant dans le champ des soins non programmés, y compris en ville".

Deux ateliers "d'idéation" sont prévus les 17 et 18 avril avec une soixantaine de professionnels de l'urgence, responsables d'établissements hospitaliers et personnels de l'agence. Ils seront l’occasion de "réunir les futurs utilisateurs de l’outil, de s’inspirer d’organismes de santé (ou d’autres secteurs) utilisant des outils similaires en France ou à l'international, ainsi que d’aligner l’ensemble des parties prenantes sur les modes de fonctionnement et de gouvernance de l’outil".

En septembre, "72 heures continues de datathon interne" seront organisées pour "développer le prototype de l'outil en mobilisant start-up, data scientists, développeurs et UX designers [en charge de l’expérience utilisateur, ndlr]". "Les prototypes ainsi que tous les livrables produits seront la propriété intégrale de l’ARS Ile-de-France", précise l'ARS.

Les développements de l’outil devraient être finalisés fin 2019 en vue d'une mise à disposition des utilisateurs des établissements et de l’ARS.

Le projet fait l’objet d’un partenariat entre l’ARS, le Lab Santé d’Ile-de-France et le Liberté Living-Lab.

"Les compétences informatiques et de traitement de l’information en santé du GCS [groupement de coopération sanitaire] Sesan seront mobilisées à toutes les étapes: de l’élaboration du prototype au développement de l’outil, puis pour le déploiement et l’accompagnement des utilisateurs de l’outil", indique l'agence.

La gestion stratégique du projet sera assurée par un comité de pilotage auquel les fédérations représentant les établissements de santé d’Ile-de-France et l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) seront invitées à participer.

Maryannick Le Bris

http://www.computer-engineering.fr/

Acteurs

Covid-19: le GCS Sesan adapte sa solution Terr-eSanté à la prise en charge coordonnée des patients sortis d'hospitalisation

PARIS (TICsanté) - Sur la base de la plateforme numérique de coordination "Terr-eSanté", construite par Accenture et Orion Health, le groupement de coopération sanitaire francilien (GCS) Sesan a annoncé le 21 avril avoir mis en œuvre le dispositif de télésuivi des patients à domicile "eCovid", permettant le suivi des patients atteints de Covid-19 dans l’intégralité du parcours de soins.

0 548

Systèmes d'information

Le GHT Grand Paris Nord-Est accélère la convergence de ses systèmes d'information

MONTFERMEIL (Seine-Saint-Denis) (TICsanté) - Quelques mois après son arrivée à la tête de la direction des systèmes d'information (DSI) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Grand Paris Nord-Est (GPNE; ex-93 Est), Quentin Demanet fait le point sur les chantiers de convergence à mener et revient sur le projet avorté de "DSI commun à deux GHT" avec le groupement hospitalier de la Plaine de France.

2 388
https://www.lacharente.fr/boite-a-outils/emploi/medecin-generaliste/

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
5 + 2 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021